LES PUITS

  Un puits à eau est un forage vertical aquifère qui permet l'exploitation d'une nappe d'eau souterraine. L'eau "puisée" peut être remontée grâce à un seau ou une pompe, manuelle ou non.

  Pour atteindre la nappe, un cuvelage atteignant est creusé dans le roc ou constitué d'une maçonnerie de moellon de pierre pour maintenir les terres ou encore, plus couramment aujourd'hui, de buses en béton.
  Autrefois, on creusait un trou, plaçait un support de bois dur sur lequel on élevait la maçonnerie (ronde ou carrée). Ensuite, on déblayait progressivement la terre sous le support et celui-ci descendait avec la portion de maçonnerie qu'il supportait. On complétait ainsi, au fur et à mesure de l'abaissement, cette maçonnerie dans la partie supérieure.
  A l'extérieur, le puits comporte un fût appareillé ou moellonné et en partie supérieure, la margelle. La hauteur hors sol conseillée est de 1,00 mètre (hauteur minimale de tout garde-corps).
Au dessus de la margelle se trouve le support de poulie ou de mécanisme, en pierre taillée, en toit charpenté ou en ferronnerie.

Il peut être très dangereux de descendre au fond d'un puits, pour un curage par exemple, car le fond peut contenir du monoxyde de carbone, toxique et inodore.
Descendre avec une bougie allumée (qui s'éteindra en cas d'absence d'oxygène) permet de prévenir ce type de risque. Il faudra alors utiliser un compresseur qui renouvellera l'air au fond du puits.
Lors d'un curage, il faut, en toute logique, éviter de creuser sous les fondations afin d'éviter tout risque d'effondrement de la maçonnerie.


DECLARATION DES PUITS

    Depuis le 1er janvier 2009, chaque particulier qui utilise ou souhaite réaliser un ouvrage de prélèvement d'eau souterraine à des fins d'usage domestique, doit déclarer cet ouvrage ou son projet d'ouvrage en mairie (que ce soit un puits, un forage ou une simple prise d'eau). Tout nouvel ouvrage réalisé après le 1er janvier 2009 fait l'objet d'une déclaration au plus tard 1 mois avant le début des travaux. Les ouvrages existants étaient, pour leur part, à déclarer au plus tard avant le 04 février 2012. Passé cette date, les personnes qui n'ont pas procédé à la déclaration de leur puits sont en infraction. Par conséquent, la police de l'eau peut procéder à la fermeture des points d'eau concernés, qu'ils soient encore à l'état de forage ou de puits. Un formulaire de déclaration des puits et des forages pour un usage domestique de l'eau doit être complété avec notamment les caractéristiques essentielles du mode de prélèvement avant d'être déposé à la mairie de la commune concernée.


LES PHOTOS DE PUITS

Toutes les photographies ci-après sont proposées ou réalisées par nos soins, elles sont libres de droit
Cependant, les modèles photographiés existant réellement, certaines similitudes pourraient être relevées avec des créations d'auteur.
Les photographies peuvent également être proposées par nos internautes. Ils s'engagent, par ce fait, à ne nous faire parvenir que des documents répondant aux mêmes critères. Pierres-info s'engage à retirer immédiatement de son site les photographies faisant l'objet d'une revendication ou d'une réclamation.


 
 123456



www.pierres-info.fr - Mentions légales - Date de publication : lundi 26 juin 2017 - Tous droits réservés