LES P'TITES HISTOIRES
Pour les Petits et Grands N'enfants ...

LA PIERRE DE LA JUMENT par  Waiting Woman 

  Hier on a profité du beau temps et des vacances pour franchir les montagnes et s'aventurer en Bretagne Sud... La route au milieu des Monts d'Arrée est toujours aussi magnifique.

Pour commencer, direction le très joli (et touristique !) village de Locronan.


  Mes recherches concernant les sites bretons dédiés à la fécondité m'ont très rapidement dirigée vers le site de La jument de Pierre (ar gazeg ven), ou chaise de Ronan, situé à Locronan. Il s'agit d'un grand rocher druidique à la forme rappelant vaguement une vulve géante (bon ça c'est ce que j'ai lu, j'ai cherché mais j'ai pas trouvé la ressemblance flagrante !).

Cette pierre constitue une des 12 étapes de la Grande Troménie, sorte de Pardon qui se déroule tous les six ans. Elle est sensée accorder la maternité aux femmes en mal d'enfant.

Autrefois, les femmes venaient y dormir trois nuits de suite couchées sur cette pierre dans le dessein de concevoir un enfant. Les jeunes mariés y passaient aussi leurs premières nuits de mariage et se frottaient nus contre elle.
Le jour de la grande Troménie, des femmes s'assoient encore un moment sur la jument de pierre pour être fécondées et protégées des maladies féminines" (et oui, d'une pierre deux coups tant qu'à faire !)


  C'était un peu l'aventure hier, car mes recherches sur Internet m'avaient fait comprendre que les habitants du cru ne souhaitent pas trop ébruiter l'emplacement de ce site au public (il faut dire qu'ils doivent en avoir marre d'être questionné tout l'été !).
Du coup on est partis à l'aveugle. La seule indication que j'avais étant que de la pierre on avait une vue sur la baie de Douarnenez (donc sur un point haut), et que le petit chemin y menant était généralement à peine débroussaillé.

  Après avoir demandé à une première personne sans succès, nous nous sommes adressés à l'office de tourisme qui nous a gentiment donné la direction à prendre (vers le manoir de Kerguénolé).
Après, c'est le smartphone de mon homme, grâce à la photo aérienne dans google maps, qui nous a sauvés !


  Donc un petit chemin à peine ouvert dans les prés, puis les bois, nous a menés jusqu'à la pierre de la jument, dont l'environnement a bien changé depuis le XXème siècle !
La pierre est entourée de fougères, et pas de vue sur la baie de Douarnenez, à cause des bosquets qui se sont développés...

Ici s'arrête le récit de Waiting Woman !
Nous ne saurons donc jamais ce qu'elle à fait de son corps face à " La Pierre de la Jument "...





  Vous avez une P'tite Histoire à raconter ?... Envoyez-là grâce à notre formulaire  


www.pierres-info.fr - Mentions légales - Date de publication : samedi 20 juillet 2019 - Tous droits réservés