Choisir un dallage ?
   FINITIONS DES DALLAGES  
LA FINITION BRUTE DE SCIAGE

   Les blocs de pierre naturelle sont sciés en usine et transformés en tranches. Selon la méthode utilisée , cette découpe laisse des traces plus ou moins importantes sur la surface des dalles :
- Le sciage au fil diamant : si le câble de sciage est bien tendu, c'est le sciage le plus propre, sans relief ou marque visible. Par contre, un câble légèrement détendu peut créer des vagues en relief.
- Le sciage au mono ou multilame laisse des fines rayures droites. Elles restent très discrètes (notre illustration).
- Le sciage au disque est le moins esthétique, il marque la pierre de stries circulaires, plus ou moins profondes (dues au serrage de la tranche contre la lame à la fin du sciage).

   Ce type de finition est souvent celle des dallages bon marché de type "Opus Incertum" et dans tous les cas n'est applicable en l'état que pour les dallages extérieur.
Les dallages intérieurs peuvent être posés brut de sciage, mais doivent être adoucis ou polis après pose.

Les avantages :
- Le prix, bien-sur ! Pour les dallages traditionnels, pas d'adouci, c'est une opération de moins en usine. Encore mieux concernant les "Opus Incertum", qui proviennent de la récupération des chutes de débitage ou des dalles à défauts, ils sont palettisées directement en sortie de machine.
- A l'extérieur, cette finition donne une surface assez rugueuse garantissant théoriquement une meilleure adhérence, même par temps humide.

Les inconvénients :
- Le fait d'adoucir ou de polir une pierre révèle tous ses coloris et veinages. La pierre brute de sciage est donc généralement plus terne que l'échantillon adouci d'un présentoir ou d'une plaquette photographique...
- L'adouci, ou plutôt l'égrisé (pour l'extérieur) a pour effet de "fermer" le grain de la pierre. Un pierre brute de sciage aura donc tendance à se salir plus rapidement. Cela dépend bien entendu de la texture, plus ou moins ouverte, du matériau.

LA FINITION EGRISEE

   Avec l'égrisé (ou égrésé), un ponçage des dalles est effectué à l'aide d'une meule. Cela a pour effet d'araser toutes les traces inévitables dues au sciage (ondulations, traits et marques circulaires), seules de très fines rayures circulaires restent visibles.

Ce type de finition est généralement réservé aux dallages extérieurs.

Les avantages :
- L'égrisé efface les imperfections du sciage qui, par lumière rasante peuvent être tout à fait inesthétiques.
- La surface ainsi poncée reste légèrement rugueuse et garantie ainsi une parfaite adhérence par temps humide.

Les inconvénients :
- Une plus-value sur le prix du brut de sciage est à prévoir pour cette finition.
- Comme pour la finition brute de sciage, l'égrisé est généralement plus terne que l'échantillon adouci d'un présentoir ou d'une plaquette photographique...

LA FINITION ADOUCIE

   Pour réaliser un adouci, les dallages sont passés par plusieurs meules, de plus en plus fines, afin d'obtenir un parement lisse au toucher, exempt de toute trace de rayure. Le grain de la pierre est parfaitement bouché.
   Théoriquement, le dallage reste mat, mais selon la pierre et le degré d'adoucissage, certains fabricants propose un adouci satiné présentant un léger reflet...

Ce type de finition est réservée aux parties couvertes ou intérieures. Un terrasse adoucie, par temps de pluie, serait glissante.

Les avantages :
- La pierre révèle toutes ses tonalités et correspond enfin à l'échantillon du présentoir (toutes nuances mises à part)... Elle exalte toute sa chaleur.
- Même si l'on ne prends pas soin d'appliquer un produit de protection sur son dallage, cette finition est plus facile d'entretien. Sur l'adouci une tache d'eau séchée, une fine rayure sera moins visible que sur un dallage poli. La patine générale sera plus homogène et s'harmonisera mieux avec les zones de passages.


Les inconvénients :
- Pour qui recherche un aspect plus proche du marbre, poli brillant, l'adouci pourra paraître trop fade...

LA FINITION POLIE

   Le poli est obtenu de la même façon que l'adouci en poussant plus loin le degré de ponçage jusqu'à l'obtention d'un parement présentant une surface unie brillante, réfléchissant la lumière, sans rayure apparente.
   Comme pour l'adouci, cette finition demande un équipement particulier, un polissoir à bandes ou à tranches, dont seules les usines sont équipées.

   Les marbres et les granits prennent tout leur intérêt grâce au polissage. Toutes les pierres ne prennent pas le poli, seules les pierres froides - dites "marbrières" - prennent un poli brillant de qualité.

Les avantages :
- Encore plus qu'avec l'adouci, le dallage révèle toutes ses tonalités et devient flamboyant.
- Cette finition renforce la noblesse du matériau et illumine la pièce qu'il revêt, c'est la "Classe", quoi !...
- L'aspect poli satisfera totalement les exigeant(e)s de la netteté et de la propreté.


Les inconvénients :
- Un dallage poli brillant placé dans une entrée doit faire l'objet d'une protection particulière (tapis, pantoufles, ...), sous peine de rayures ou de ternissement du brillant aux endroits de passage.
- Dans une pièce très lumineuse les reflets du poli brillant peuvent créer une gène réelle.
- On peut reprocher à cette finition une certaine austérité, une froideur.
- Attention la lumière rasante sur une face polie, elle révèle la moindre poussière, tache d'eau ou défaut d'entretien, à vos balais ...


LA FINITION FLAMMEE

   La finition flammée est obtenue par passage d'un jet de flamme à haute température sur une tranche de pierre sciée, avant débit du format. La flamme forme un angle d'environ 45° et parcourt régulièrement la surface du parement. Le choc thermique fait éclater une fine couche superficielle du parement.
L'effet rendu pourra varier selon le matériau, mais, globalement, donnera une surface légèrement irrégulière (à relief), rugueuse au toucher et mat.
Pour atténuer cet effet trop brut, certain fabricant brosse mécaniquement les dalles flammées afin d'adoucir leur parement - au toucher et visuellement - tout en conservant un certain relief antidérapant...

   Toutes les pierres ne réagissent pas au flammage, il donne un résultat sur les pierres froides, les marbres et les granits. Cette finition est réservée aux dallages extérieurs.

Les avantages :
- Cette solution est idéale pour les dallages extérieurs. La surface irrégulière (laissée rugueuse ou même brossée) garantie tout risque de glissade par temps humide.
- Le fait d'éclater la pierre en surface relève le coloris de la pierre. Le matériau sera donc plus vivant qu'un dallage brut de sciage ou égrisé.


Les inconvénients :
- Le relief brut, plus ou moins prononcé, peut paraître inconfortable voir désagréable aux pieds nus (bord de piscine). Faîtes un essai ou optez pour du flammé/brossé...
- Par sa technique de réalisation particulière, plus délicate qu'un simple "égrisé", le flammage apporte une plus-value non négligeable au prix du dallage. Encore plus s'il est brossé (2 traitements de surface).

LES FINITIONS VIEILLIES

   Par ce terme, les fabricants englobent un bon nombre de finitions mécaniques ou manuelles. Elles ont toutes pour but de donner à la pierre l'aspect d'un dallage ancien érodé et patiné par le temps.

- Le Vieilli Sablé : c'est le plus facile à réaliser puisque simplement usé par sablage manuel. Cette action fait ressortir le grain de la pierre en la rendant ainsi moins glissante. Les bords de la pierre sont légèrement arrondis. Dallages extérieurs uniquement.

- Le Brossé : il s'agit là d'une finition mécanique réalisée avec un polissoir. Plusieurs brosses rotatives viennent user progressivement la pierre. Tous les reliefs ou trous éventuels sont accentués. les bords des dalles sont légèrement arrondis. Dallages extérieurs et intérieurs.

- Le Bouchardé/Brossé : même finition mécanique que le brossé à la différence que, tout d'abord, des meule rotatives boucharde la pierre (traces de pointes) et les brosses viennent ensuite user progressivement ces marques en créant un relief irrégulier.
Chaque fabricant essai de se démarquer en baptisant cette finition par des noms exotiques ou non : "Brodelé", "Bouchardé light"... Dallages extérieurs et intérieurs.

- Le Vieilli Manuel : il est réalisé d'une manière plus artisanale en ponçant, puis en adoucissant de façon irrégulière les faces, les angles et les arêtes de dalles. Selon les fabricants, les chants peuvent être ébréchés, les faces griffées, pour ajouter au vieillissement. Dallages extérieurs et intérieurs.

   A toute ces finitions, des traitements sont parfois proposée pour "salir" les fonds ou apporter une patine, une teinte...
Attention à la bonne tenue dans le temps de ce type d'opération et au produits utilisés pour la réaliser. Rien ne vaut une patine naturelle.
De plus, il est toujours possible d'appliquer après la pose, une cire naturelle - adaptée à la pierre - qui renforcera le coloris et donnera un léger reflet satiné...

           

                  Finition Sablée          Finition Brossée     Finition Bouchardée/Brossée


Finition vieillie

Tableau récapitulatif des formats et des finitions disponibles selon le matériau choisi


B/S = Brut de Sciage, EG= Egrisé, BR= Brossé, BB= Bouchardé/Brossé, AD= Adouci, PO= Poli, VI= Vieilli




www.pierres-info.fr - Mentions légales - Date de publication : samedi 30 novembre 2019 - Tous droits réservés