BIBLIOGRAPHIE ~ INVENTAIRE


Liste des ouvrages
  Les ouvrages présentés ici abordent tous le domaine de la pierre sous ses différents aspects : architectural, technique, pratique et même romanesque. Ils sont théoriquement disponibles à la vente, alors utilisez votre moteur
de recherche préféré pour les dénicher, neufs, ou d'occasion pour les plus anciens et les plus rares
Les ouvrages sont repérés par thèmes :
 Pour Architecture   Pour Carrières et Matériaux   Pour Taille et Pose   Pour Gravure    Pour Sculpture   Pour Roman

Pour en savoir plus sur l'ouvrage, survoler l'icone   L'ouvrage en image ?... Survolez l'icone 
Nous avons oublié le votre ou vous souhaitez nous signaler un ouvrage ?... Renseignez notre formulaire 

       Charpentiers, maçons, tailleurs de pierre : c'est toute la vie quotidienne des chantiers du Moyen Âge qui est restituée ici. Importance de la main-d'œuvre, fourniture et prix des matériaux, outillage, transport, répartition du travail, hiérarchie et salaires, place de l'architecte, diversité des lieux investis par les constructeurs et rôle de la loge où travaillent apprentis et compagnons : Philippe Bernardi raconte comment l'on bâtissait au temps des cathédrales.
Traitant des divers types de constructions de l'Europe occidentale, et des apports les plus récents de la recherche (sources écrites, iconographiques, archéologiques ou issues des laboratoires), il rend vivante autant qu'il l'élargit l'histoire des constructeurs du Moyen Âge, de leur métier et de leur art.
BÂTIR AU MOYEN-ÂGE - Philippe Bernadi (CNRS Éditions)

       Outils et matériaux, rôle du maître, des compagnons et des moines, proportions et symbolique...
Cette véritable petite encyclopédie présente, de façon concrète, ce qui fait l'originalité de l'architecture romane. L'abbaye de Boscodon, dans les Hautes-Alpes, est un témoin encore vivant de l'art de bâtir à cette époque. Sa simplicité exemplaire et la sobriété de ses volumes permettent d'aborder facilement les plus anciennes techniques de construction romanes et d'en retracer l'évolution à travers d'autres exemples plus complexes. Comme les maîtres d'œuvre, vous apprendrez à utiliser la corde à douze nœuds - ou encore vous pourrez suivre pas à pas le tracé du plan d'une église romane, selon le rectangle d'or ou le carré.
Plus de 150 dessins et schémas originaux accompagnent le texte de Thierry Hatot, architecte. Une centaine de mots clefs, d'Archivolte à Voûte, de Cluny à Vitruve, permettent d'accéder rapidement aux sujets recherchés. Bâtisseurs au Moyen Age, dont la présentation évoque celle des manuscrits, vous invite à découvrir les ombres et les lumières des édifices romans.
BÂTISSEURS DU MOYEN-ÂGE - UNE ABBAYE ROMANE : BOSCODON - Thierry Hatot (l'Instant Durable)

       Cet ouvrage de référence décrit 286 chefs-d'ouvre de l'art roman dans toute la France (églises, abbayes, cathédrales et quelques édifices civils).Chaque site a été photographié par l'auteur et fait l'objet d'une notice synthétique décrivant l'histoire du bâtiment puis son architecture extérieure et intérieure.
65 textes annexes éclairent des aspects particuliers de l'époque médiévale concernant les us et coutumes, certaines techniques utilisées ou inventées, des précisions historiques ou symboliques plus approfondies.
L'ouvrage a été conçu pour une utilisation très pratique grâce à : - Un classement alphabétique des lieux qui permet un accès rapide aux explications concernant l'édifice choisi - Une table des matières régionale qui permet une exploration locale sans crainte d'oublier une construction intéressante proche de celle visitée - De nombreux schémas ou plans - Un important glossaire qui précise un grand nombre de points techniques ou symboliques - Une chronologie
BIBLE DE L'ART ROMAN - Jacques Loubatière (Éditions Ouest-France)

       En Provence, on nomme "calade" la technique traditionnelle où la pierre brute locale est posée debout, sur chant. Certains villages conservent encore leurs aires de battage et leurs ruelles caladées, tandis que dans les villes, les hôtels particuliers et les cours privées déploient leur richesse en de précieux tapis de pierres. En Italie, les ciottolati, mélange de galets noirs et blancs, recouvrent le parvis des églises tout comme en Grèce où ils prennent le nom de chochlakia.
Depuis quelques années, de nombreuses créations publiques ou privées remettent à l'honneur ce savoir-faire que ce livre aborde sous deux angles complémentaires : une découverte typologique et historique des plus belles calades méditerranéennes ainsi que les règles de base pour réaliser soi-même un sol de pierre. Des dessins techniques et des photos illustrent avec précision chacun des gestes du caladeur.
CALADES - Les sols de pierre en Provence - Fabienne Pavia, René Sette, Joseph Marando (Le Bec en l'Air)

       Ils appartiennent tellement à l'espace urbain et quotidien, que le passant ne les voit parfois plus. Et pourtant, depuis les temps les plus anciens, pavements et calades participent à l'identité des villes et villages et sont le révélateur d'une qualité de vie.
Cet ouvrage porte un regard particulier sur les aménagements dans les centres anciens en s'intéressant aux revêtements de sol en pierre pour y relever des réalisations remarquables. Les auteurs se sont principalement intéressés au dessin de ces sols pour en montrer toutes les richesses et leur apport à la qualité des aménagements.
Pour illustrer les différents problèmes traités à l'occasion de tels travaux, il a été joint aux exemples anciens des aménagements récents témoignant de l'adaptation aux usages actuels. Cette documentation alimentera le travail des concepteurs, au dialogue qu'ils engagent avec les maîtres d'ouvrage responsables de la mise en valeur du patrimoine urbain. Du Puy-en-Velay à Chambéry, de Versailles à Cordes- sur-Ciel, de Monpazier à Bastia, un voyage.
Yves Belmont, architecte urbaniste en chef de l'Etat, est conseiller pour l'architecture à la DRAC Rhône-Alpes. Jannie Mayer, historienne de l'art, conservateur honoraire du patrimoine, a dirigé pendant une quinzaine d'années le Centre de recherches sur les monuments historiques.
CALADES ET PAVEMENTS DÉCORATIFS DU XIIe AU XXe SIÈCLE - Yves Belmont, Jannie Mayer, CEREMA (Éditions du Patrimoine)

       L'ouvrage "Carrières et constructions en France et dans les pays limitrophes" publié par le Comité des travaux historiques et scientifiques, regroupe les communications présentées lors d'un colloque interdisciplinaire tenu à Avignon, en avril 1990, dans le cadre du Congrès national des Sociétés savantes. Les thèmes abordés ont porté principalement sur les méthodes d'extraction, l'aire de dispersion et la répartition des différents matériaux dans les monuments. La plupart des régions françaises ont fait l'objet d'une ou plusieurs communications et la participation de représentants de pays limitrophes (Belgique, Luxembourg, Espagne) a ouvert la voie à la constitution d'un réseau international d'étude dans le domaine de l'histoire des carrières et des matériaux de construction. Des exposés reposant sur les sources écrites ont mis en lumière les anciennes techniques d'extraction, leur adaptation au gisement. Ces textes permettent aussi de découvrir des gisements oubliés ou de connaître les pierres de bâtiments aujourd'hui disparus. A travers ces textes, largement illustrés, il apparaît qu'un monument, comme un village, est le reflet et l'illustration de la géologie locale dont l'histoire se lit à travers les pierres de construction. Ceci ne doit pas être oublié lors des restaurations et devrait déboucher sur la mise en valeur de petites exploitations de pierre dont la variété dans le grain et la couleur enrichissent nos paysages.
Sommaire : Les tufiers en France et en Europe - Le choix de la pierre dans l'architecture cistercienne au XIIe siècle: principaux résultats sur les filiations de Cîteaux et Clairvaux - Extraction et débitage de la pierre bleue. Le cas des carrières de Maffle (Belgique) - Les matériaux de construction du Gutland luxembourgeois et des contrées limitrophes - Les marbres et pierres blanches de Belgique - L'approvisionnement et la mise en œuvre de la pierre sur les chantiers du Sud des anciens Pays-Bas méridionaux (1350-1550) - Étude d'un outil d'extraction : l'escoude - L'exploitation des meulières en Montagne de Reims - Le Bathonien (Jurassique moyen): un étage géologique remarquable par ses pierres de construction dans le Bassin Parisien - Recherches sur " les anciennes carrières " effectuées dans le cadre d'une association de culture populaire - La pierre marbrière de Comblanchien (Côte d'Or, France) - Géologie et art roman dans les Pyrénées-Atlantiques - Les carrières souterraines de pierre de taille à Saint-Emilion (Gironde), XVe-XXe siècles - Essai de caractérisation du marbre blanc: approche méthodologique - Les exportations de sculptures romanes calcaires en pays granitique à l'époque romane - Les carrières utilisées dans les diverses étapes de construction de la ville de Figeac (Lot) - Monuments et géologie en Agenais - Le tuffeau blanc en Anjou - La pierre de Vernon (Eure) et son utilisation dans les monuments - Le liais de Paris et son utilisation dans les monuments - Les comptes de la ville, source de l'histoire de la pierre à Paris au Moyen Âge et à la Renaissance - La fourniture de pierre à bâtir sur les chantiers de la ville de Paris (fin XVe-début XVIe siècle) - Les grès de Fontainebleau et de l'Oise: l'approvisionnement de la ville de Paris en pavés à la fin du Moyen Âge - Les calcaires lutétiens et le développement de la construction urbaine dans l'Ouest de l'Ile-de-France - Le chantier de construction de l'École Royale Militaire et son influence sur la relance et l'analyse de grands sites d'exploitation de pierre de taille à Paris et alentours - Carrières au bord de la mer. Ile Grande et îlots voisins (Côtes-du-Nord) - Origine des pierres de construction d'une ville d'estuaire: Morlaix en Bretagne - Étude des tuffeaux en œuvre dans la cathédrale Saint-Gatien de Tours (Indre-et-Loire) - L'exploitation des faluns miocènes dans les carrières souterraines de la commune de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire) - La carrière de tuffeau turonien de l'Écorcheveau à Saint-Avertin près de Tours (Indre-et-Loire) - La cantera romana de Olèrdola (Barcelona) : aspectos tecnicos y funcionales - La pierre du Bois des Lens - Les pierres du Nivernais - Une pierre de construction originale et locale : l'impactite de Rochechouart, Haute-Vienne - Le calcaire portlandien du Bugey (choin de Fay) à l'époque gallo-romaine : carrières et constructions urbaines (Lyon et Vienne) - Carrières de meules et approvisionnement de la Provence au Moyen Âge et à l'époque moderne.
CARRIÈRES ET CONSTRUCTIONS EN FRANCE ET DANS LES PAYS LIMITROPHES - Volume 1 - Collectif
             (Éditions du CTHS - Comité des Travaux Historiques et Scientifiques)


       L'ouvrage Carrières et construction en France et dans les pays limitrophes, regroupe les communications présentées lors du colloque interdisciplinaire qui s'est tenu à Clermont-Ferrand dans le cadre du Congrès national des Sociétés savantes en octobre 1992. Des sévères granites bretons aux douces pierres dorées et roses de Bourgogne, de la Corse à la Belgique sont évoquées au travers de ces pages la richesse, la diversité et la beauté du matériau pierre utilisé sur place ou largement diffusé. Géologues de terrain se posant des questions sur le devenir de la pierre extraite et historiens ou archivistes travaillant sur des sources écrites se rejoignent dans l'étude des monuments, des oeuvres d'art ou de l'habitat rural mettant ainsi en valeur la diversité des terroirs.
Sommaire : De la roche à la construction : la localisation et la reconnaissance des carrières -La détermination des pierres de construction : méthode générale. Adaptation d'une technique supplémentaire pour résoudre un cas particulier : celui des marbres blancs - Le choix des pierres et leur mise en œuvre dans les monuments - La concurrence pierre de France, pierre bleue dans les travaux publics en Belgique (XIXe - XXe siècles). Esthétique, protectionnisme, défense d'un matériau et de ses débouchés - Recherches épistémologiques sur l'architecture médiévale : l'exemple de la porte Notre-Dame à Douai (1454-1457) - Utilisation des différentes pierres de construction dans le Tardenois : exemple du château médiéval de Fère-en-Tardenois et de sa galerie Renaissance - Les premières explorations géologiques appliquées à la recherche de la pierre de taille pour l'édification de l'École royale militaire de Paris au milieu du XVIIIe siècle - Approche historique des carrières de calcaire grossier sous le Val-de Grâce à Paris - Les anciennes carrières de grès de la région de Fontainebleau - La pierre dans un pays où elle fait défaut : l'Est de la Sologne (France) - Les matériaux de construction de la Tour du Village et de l'enceinte du château de Vincennes - Les marbres et roches ornementales dans les monuments français - La diffusion du marbre de Rance en France - Provenance géologique de quelques chapiteaux pré-romans en marbre blanc, entreposés en Aquitaine - Les gisements de pierre à l'époque romaine. Méthodes, état de la question - Répertoire des gisements de pierres ayant exporté leur production à l'époque romaine (complément au Répertoire de F. Braemer, 1983) - Géologie et art gothique dans les Pyrénées-Atlantiques - Matériaux et chantiers de construction des thermes de la rue des Farges à Lyon (Ier - IIe siècles ap. J.-C.) - Les monuments et bâtiments remarquables du département du Tarn : origines des matériaux de construction employés selon les époques - Les matériaux de construction et de décoration des thermes gallo-romains de Cimiez (Alpes-Maritimes) - Les pierres de construction des chapelles polychromes romanes de Corse (Balagne, Tenda et Nebbio) - Pierres roses, pierres rouges à Dijon, ville de pierres dorées - Pierres volcaniques du Velay et Haut Vivarais : diversité des roches et des usages, lieux d'extraction et d'utilisation - Carrières et constructions en région maritime : les confins occidentaux du Finistère aux environs du Conquet - Des concurrents du Kersanton dans le Finistère : les granodiorites et les diorites du Pays de Léon - Entre Dordogne et Puy Mary (Nord-Ouest du Cantal). Les carrières des massifs trachytiques et les églises romanes - La pierre de construction dans les Cévennes (région du mont Lozère) : niveaux d'extraction et utilisation architecturale - L'arkose de Blavozy (près du Puy-en-Velay, Haute-Loire) et son emploi régional - Origine et diffusion des principaux matériaux utilisés dans les constructions d'Ardèche au cours des temps - L'aire de dispersion de la Pierre de Caen - Outillage et techniques d'extraction dans les carrières de Caen, XIVe - XXe siècles - Les carrières souterraines de Folx-les-Caves (Belgique) - Les matériaux de construction des églises de Maine-et-Loire au XIXe siècle - Les carrières du Tournaisis aux XIIIe , XIVe et XVe siècles - La fin de l'exploitation du tuffeau blanc en Maine-et-Loire.
CARRIÈRES ET CONSTRUCTIONS EN FRANCE ET DANS LES PAYS LIMITROPHES - Volume 2 - Collectif
             (Éditions du CTHS - Comité des Travaux Historiques et Scientifiques)


       Le troisième colloque sur les carrières et constructions en France et dans les pays limitrophes s'est tenu à Amiens au mois d'octobre 1994. Les trente-deux communications qui y furent présentées illustrent la richesse et la diversité des matériaux utilisés dans les constructions, des plus monumentales aux plus modestes. Craie, grès calcaire, marbre, granite, sont les reflets des terroirs; ils offrent une riche palette de couleurs et de grain qui font la variété des paysages et participent à l'élégance et à la beauté des édifices. Si la part des données de terrain est capitale, il ressort nettement que l'étude des textes devient essentielle. Les contributions des historiens permettent de retrouver la trace d'exploitations aujourd'hui oubliées, de retracer l'histoire de familles de carriers, illustrant ainsi des aspects de la vie de ces artisans, de leurs chicanes, de leurs procès.
Sommaire : L'utilisation du grès ferrugineux dans les églises du haut Bray - Les matériaux de construction de la cathédrale de Saint-Omer - Utilisation du calcaire de Vertus (Marne) dans les monuments - La diffusion de la pierre de Maffle - L'exploitation et l'emploi du marbre noir de Dinant sous l'Ancien Régime - Production et commercialisation de la pierre dans les Pays-Bas méridionaux (Hainaut-Cambrésis, Douaisis et Toumaisis) au Moyen Age - Les bâtiments de l'ancienne abbaye de Saint-Hubert, reflets d'un demi-millénaire d'utilisation de la pierre en Ardenne - Ville de Reims, voie des sacres ; les carrières souterraines de craie à Reims - Les carrières de pierre d'Amiens et de ses environs dans la Somme - Gypse des carrières parisiennes et décharges urbaines de plâtras - Les archives de l'Hôtel-Dieu de Paris - Exemples de carrières parisiennes destinées à être exploitées pour la construction de la place Louis XV à Paris au milieu du XVIIIe siècle - L'emploi de pierres des tufs calcaires sur quelques sites archéologiques du Bassin parisien - Recherche de la provenance du calcaire des colonnes monolithes de la basilique Saint-Denis à partir du texte de Suger - Pierres et monuments du site gallo-romain de Vendeuil-Caply, au sud de Breteuil (Oise) - L'usage du grès de Fontainebleau dans la construction - Une pierre de construction étroitement liée à son terroir : la meulière - La carrière du " Chemin du Port-Mahon " à Paris. - Une pierre bretonne : le kersanton - Des carrières aux tours : la construction des phares en Bretagne occidentale - Les carrières et la pierre de construction à Fécamp (Seine-Maritime) - Les carrières des îles Chausey (Manche) - Origine de matériaux et marqueurs chronologiques : le château de Brest - Les monuments aux morts de la guerre 1914-1918 en Ardèche. Contribution à la cartographie des carrières en activité, entre les années 1920 et 1925 - Le marbre de Céret (Pyrénées-Orientales) : neuf siècles d'extraction et d'emploi en décoration dans l'art roussillonnais - L'église romane de Coustouges (Pyrénées-Orientales) : un exemple de la reconnaissance des campagnes de construction par l'analyse des matériaux employés - Les roches marbrières du Sud-Est de la France : typologie géologique, domaines et époques d'utilisation - Les pierres de construction de la Drôme. Approche géologique du patrimoine architectural - La pierre de Dijon : variétés, emplois, carrières - Les grès dans les constructions de Bourgogne là où règnent les calcaires (de l'époque romaine au XXe siècle) - La cathodolurninescence quantitative des marbres blancs.
CARRIÈRES ET CONSTRUCTIONS EN FRANCE ET DANS LES PAYS LIMITROPHES - Volume 3 - Collectif
             (Éditions du CTHS - Comité des Travaux Historiques et Scientifiques)


       Depuis l'Antiquité jusqu'au XIXe siècle, les maîtres d'œuvre ont recherché le meilleur matériau (pierres, briques, bois et terre); à leur disposition pour construire les bâtiments religieux, civil; publics ou privés. Le choix des matériaux traduit les contrainte: techniques, économiques ou politiques d'une époque au sein d'un terroir. L'étude des matériaux mis en œuvre dans les bâtiments et l'identification des carrières d'origine par les archéologues, historiens et géologues, mettent en évidence des circuits économiques privilégiés depuis un environnement de proximité jusqu'à l'échelle du Bassin méditerranéen.
Sommaire : L'approvisionnement en pierre de Périgueux antique (sculpture, décor architectonique et décor plaqué) - Pierres du Massif armoricain dans les constructions du Bassin d'Aquitaine - Pétroarchéologie des mortiers de construction des thermes gallo-romains de l'Esplanade des Lices, Arles (Bouches-du-Rhône) - La pierre de construction en Normandie : extractions à usage local, exploitations d'ampleur régionale - La pierre de construction dans le département de la Gironde - La pierre de ramassage dans la construction médiévale : l'exemple du basalte en Bas-Vivarais - Changements remarquables de pierre d'appareil dans les édifices religieux de la France du nord et de la Catalogne française au passage du Moyen Age à la Renaissance - Le calcaire dans la Meuse, un matériau belge exporté depuis les Romains - Un naturaliste tropézien visite les carrières parisiennes en 1786 - Préfabrication, module et standardisation dans l'architecture de pierre de taille médiévale : quelques exemples du sud-ouest de la France - De bois et de terre, les couverts du Mirepoix - Les granitoïdes employés en décoration dans les monuments romains et paléochrétiens du sud-est de la France - Production et emploi de la brique dans la région toulousaine au XIXe siècle - Un chantier médiéval en Bas-Dauphiné.
CARRIÈRES ET CONSTRUCTIONS EN FRANCE ET DANS LES PAYS LIMITROPHES - Volume 4 - Collectif
             (Editions du CTHS - Comité des Travaux Historiques et Scientifiques)


       L'histoire de la pierre de construction fait l'objet d'une recherche interdisciplinaire en pleine expansion qui associe archéologues, géologues et historiens. Les études récentes des carrières et des monuments révèlent tout le savoir-faire des carriers et des bâtisseurs dans l'art d'extraire la pierre et l'art de bâtir. Gérer la ressource en pierre, optimiser la chaîne opératoire, assurer une certaine pérennité de l'activité face aux évolutions socio-économiques, telles étaient les préoccupations de ces personnages souvent oubliés de l'histoire des techniques.
À l'origine du présent ouvrage, les recherches présentées lors du 134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques portent à la fois sur les carrières, les chantiers de construction, les monuments et le commerce de la pierre, de l'Antiquité à l'aube du XXe siècle. Par l'étude et la valorisation de notre patrimoine architectural, elles contribuent à ouvrir des champs de réflexion pour élaborer les schémas économiques et écologiques du futur.
Sommaire : Des hommes et des pierres : le chantier de la cathédrale de Rodez (aveyron) - Découverte d'un atelier de fabrication de meules de moulin sur la plage du Capo dell'armi (reggio de Calabre, Italie) - "Pour soi ou pour autrui œuvrant dans les carrières de Caromb" (Vaucluse) : approche d'une population de carriers aux XIVe et XVe siècles - Carriers et bâtisseurs cisterciens de l'abbaye de Chaalis (Oise), XIIe-XIVe siècle - Méthode et approche des modes d'extraction de la pierre a partir des traces d'outils : les carrières d'extraction de la pierre du premier Moyen Age de l'éperon barre de Nucourt (Val d'Oise) - Géométrie et construction des voûtes d'ogives au XIIe siècle : les voûtes de l'abbé Suger à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) - Les carrières de sarcophages de l'Auxerrois (Yonne) : naissance d'une industrie, Ve-VIe siecles - De pierre, de sable et d'argile : les chantiers de réparation du château de Noyers-sur-Serein (Yonne) à la fin du Moyen Age - La construction des églises aux Xe et XIe siecles dans le Gatinais et le sud de la Brie - Le carrier et la production de la pierre à bâtira à Caen et en Normandie aux époques médiévale et moderne.
CARRIERS ET BÂTISSEURS DE LA PÉRIODE PRÉINDUSTRIELLE - Jacqueline Lorenz
             (Editions du CTHS - Comité des Travaux Historiques et Scientifiques)


       L'ouvrage propose la clé qui fera pénétrer dans l'intimité de ces constructions grandioses ou modestes dont le monde féodal a laissé l'empreinte.
Grâce à ce livre, le visiteur attentif, parfaitement informé de la problématique des châteaux forts, pourra mieux apprécier le rôle qu'ils tiennent encore au sein de notre patrimoine monumental et saura mieux contribuer à leur indispensable protection.
CHÂTEAU FORTS . IMAGES DE PIERRE DES GUERRES MÉDIÉVALES - André Châtelain (Rempart)

       Dans cet ouvrage de 144 pages, Jean Mesqui nous conduit à travers la lente mutation des communications terrestres : mutation technique au premier chef mais aussi évolution humaine et politique menant des antiques pistes de transhumances aux simples gués jusqu'aux routes nationales et aux viaducs contemporains. CHEMINS ET PONTS . LIENS ENTRE LES HOMMES - Jean Mesqui (Rempart)

       La Grande Histoire, celle que tout le monde connaît, c'est l'ascension de Mussolini dans les années 1920 qui prive d'emploi ceux qui n'ont pas la carte du parti fasciste. Les petites histoires, celles dont on entend plus rarement parler, ce sont celles de tous ces hommes, toutes ces femmes, toutes ces familles qui ont dû s'exiler, changer de vie, de langue et de pays...
En Creuse, l'opportunité d'exploiter le granit, précisément entre le Maupuy et Sardent, a rapidement pris une ampleur remarquable, car l'ère industrielle et l'essor des villes ont nécessité des quantités de pierre toujours croissantes.
COGNER LE GRANIT - Italiens Tailleurs De Pierre En Creuse - Compagnie Le Chat Perplexe (Les Ardents Éditeurs)

       Un petit guide sympa pour néophyte en architecture. Il fait un bref rappel historique et donne les notions de base pour reconnaître les styles en architecture : renaissance, gothique, moderne... COMMENT RECONNAÎTRE LES STYLES EN ARCHITECTURE - W. Koch (Solar)

       Cet ouvrage traite des différentes natures de roches, de l'extraction et du façonnage, des caractéristiques techniques des roches de construction et de leurs différents emplois. Il établit la listes des textes réglementaires et techniques applicables aux ouvrages en pierre. Puis il s'intéresse à l'entretien des ouvrages : diagnostic, travaux de modification de structures en pierre, réfection des maçonneries altérées en pierre, nettoyage et entretien, protection des surfaces… Il aborde enfin les techniques de protection pour la prévention des désordres, avec leurs avantages et leurs limites. Pour les professionnels. Sommaire : Différentes natures de roches - Extraction et caractéristiques techniques des roches de construction - Différents emplois - Pathologie des ouvrages - Aspect des parements en pierre - Nettoyage et entretien des parements – Tachabilité des pierres et détachage - Protection des surfaces - Réfection des maçonneries en pierre - Réglementation. CONNAISSANCE DE LA PIERRE - (Cated)

       Première partie : matériaux et les techniques utilisées au cours de l'histoire dans la construction des bâtiments en pierre calcaire. Ces techniques anciennes ont déjà été décrites par Eugène Viollet-le-Duc, ont souvent été confirmées par des analyses scientifiques récentes, et sont toujours employées de nos jours, notamment pour la restauration des monuments historiques. La connaissance de la pierre, son utilisation, sa mise en œuvre et la fabrication des mortiers de chaux sont d'abord étudiés, avant d'aborder la technique du ravalement, la fabrication des enduits et leur application sur les murs en moellons.
Deuxième partie : l'architecture et la construction des principaux éléments d'un bâtiment de pierre (fondations, murs, baies, voûtes, escaliers…) tant sur le plan du dessin et du tracé que sur celui de la taille et de la pose.
Troisième partie : les techniques de restauration des bâtiments en pierre : assèchement et des murs, consolidation de la pierre par procédés traditionnels ou modernes (résines, silicates), protection et nettoyage de la pierre, étaiement, consolidation des fondations, redressement des murs, restauration des voûtes.
Ce livre présente également les principes de restauration à travers l'analyse de la charte de Venise, et décrit la procédure administrative à suivre pour restaurer ou exécuter des travaux sur un édifice classé, inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques ou encore adossé à un édifice classé. Les illustrations nombreuses sont dues à l'auteur ou ont été copiées d'ouvrages de référence comme ceux de Viollet-le-Duc.
CONSTRUCTION ET RESTAURATION DES BÂTIMENTS EN PIERRE - Jean-Marc Laurent (Éditions Vial)

       L'Histoire de l'approvisionnement en pierre à bâtir de la ville nécessite une approche pluridisciplinaire. Les auteurs des textes réunis ici sont géologues, archéologues et historiens. Ils associent leurs méthodes et leurs expériences à cette recherche. L'analyse archéologique des bâtis et des archives du sol, jointe à l'étude des sources historiques et à l'examen attentif des ressources naturelles, permet de dresser un schéma de ces approvisionnements et de placer en parallèle leurs développements avec celui du phénomène urbain qui a concouru à les mettre en oeuvre.
Cet ouvrage, d'une part, apporte des éclairages ponctuels et précis s'inscrivant dans le temps court en privilégiant l'examen de l'approvisionnement d'un chantier urbain, et d'autre part, se positionne d'une manière plus novatrice dans le temps long, cherchant à circonscrire les grandes étapes et les modes d'approvisionnement de l'entité urbaine de l'Antiquité à l'Époque moderne. Il ouvre la voie à une réflexion actuelle de la gestion des ressources en matériaux de construction de la ville du futur.
CONSTRUIRE LA VILLE - HISTOIRE URBAINE DE LA PIERRE A BÂTIR - Jean-François Blary, Jean-Pierre Gély, Jacqueline Lorenz
             (Éditions du CTHS - Comité des Travaux Historiques et Scientifiques)


       L'ouvrage le plus complet jamais écrit sur la technique de construction des cheminées. Avec plus de 200 illustrations, ce guide technique vous explique les principes de fonctionnement d'une cheminée.
Sommaire : Données de base - Notions relatives au chauffage et au confort d'une pièce - Combustion du bois - Bilan thermique et rendement d'une cheminée - Conception d'une cheminée - Anatomie d'une cheminée - La construction d'une cheminée est-elle toujours possible ? - Quels matériaux choisir ? - Règles de dimensionnement - Éléments de calcul du prix de revient d'une cheminée - Réalisation du plan de cheminée - Construction d'une cheminée - Démarrage du chantier - Sol de la cheminée - Arrivée d'air - Récupérateurs de chaleur - Côtés et fond de la cheminée - Fonctionnement d'un avaloir - Construction des différents types d'avaloir - Opérations associées à la construction de l'avaloir- Conduit de fumée et souche - Mise en route d'une cheminée - Accessoires de cheminée - Cheminées de style et cheminées régionales - De la cheminée médiévale à la cheminée Empire - La cheminée de style anglais - La cheminée solognote - La cheminée franc-comtoise - La cheminée bressane - La cheminée en pays d'Arles - La cheminée en Flandre française - La cheminée charentaise - Organisation du feu dans la maison alsacienne - Autres formes de foyers - Foyers fermés et inserts - Foyers à usage culinaire - Branchement d'un poêle - Foyer à gaz - Couplage d'une cheminée avec d'autres sources d'énergie - Calculs théoriques relatifs au tirage d'une cheminée - DTU relatifs à la fumisterie - Adresses utiles.
CONSTRUIRE UNE CHEMINÉE - Olivier Laederich, Yves Lecoffre (Éditions du Moniteur)

       Sommaire : Historique de la stéréotomie - Outillage - Taille et pose de la pierre - Qualités et défauts des matériaux pierreux - Principes de géométrie - Murs - Voûtes cylindriques simples - Voûtes cylindriques composées - Arrières-voussures et trompes - Voûtes de révolution - Escaliers - Arches biaises - Lexique des termes employés en construction et dans la coupe de pierres. COUPES DE PIERRES - Marius Bousquet (Éditions J.C. Godefroy)

       La gnomonique est la science des cadrans solaires. L'auteur nous initie à la lecture du temps et aux techniques de constructions de cet instrument de mesure astronomique. 5.000 ans d'histoire à travers sept cadrans à construire soi-même.
Des tracés, des tableaux et des explications simples permettent de réaliser facilement des cadrans solaires.
CRÉEZ VOS CADRANS SOLAIRES - Claude Dupré (Édition Didier Carpentier)
       Ouvrage de 1910 - (photos N&B et dessins)
Sommaire : De l'apprentissage en général - Du sciage et de la taille de pierre - Du bardage, du montage et de la pose de la pierre - Le réglement de chantier - Le contrat de travail - Principaux termes employés dans la construction d'une façade en pierre et dans la taille de pierre - Nature et classement des principales pierres employées à Paris - Notes sur l'outillage.
DE L'APPRENTISSAGE DU TAILLEUR DE PIERRE À PARIS - Paul Goudard (Association professionnelle des entrepreneurs
             de maçonnerie de la ville de Paris et du département de la Seine)


       Partout en France, des demeures construites au temps de Saint-Louis et de Louis XI, subsistent en très grand nombre et composent l'essentiel du tissu bâti de certaines villes. Maisons bourgeoises ou praticiennes, maisons de pauvres ou palais urbains, résidences ecclésiastiques ou résidences « chevaleresques » sont d'abord définis dans la première partie de l'ouvrage par leurs fonctions. Dans la seconde, Pierre Garrigou Grandchamp analyse et décompose la demeure en éléments architecturaux tout en cherchant le sens et la finalité de cet habitat. DEMEURES MÉDIÉVALES - Pierre Garrigou Grandchamp (Rempart)

       Qui est Denis, ou plutôt qui sont-ils sous ce nom ? Un sculpteur ou un groupe de sculpteurs prolifique dont on trouve trace dans de nombreux édifices romans en Touraine. Le style de Denis est particulièrement caractérisé : un motif plastique privilégié, des feuillages spécifiques et même dans les deux monuments principaux, des perles dans la conque des oreilles des personnages. Un bloc de pierre marqué « Dionis » a permis de lui attribuer le nom de Denis, Il exerça son art autour de 1130-1150, en pleine maturité de l'art roman, et contribua pleinement à la saveur particulière de la sculpture de cette période. L'auteur a mené un travail de recherche pendant près de quinze ans sur les traces du sculpteur Denis, arpentant la quasi-totalité du champ roman européen. DENIS UN SCULPTEUR ROMAN et son entourage artistique en Tourraine au XIIème siècle - Gérard Fleury
             (Éditions Hugues De Chivre)


       Cette véritable encyclopédie de 1854 est consacrée à l'Architecture Française est composée de 9 tomes abondamment illustrés de croquis et dessins.
Tome 1 : Abaque à Aronde - Tome 2 : Arts à Chapiteau - Tome 3 : Charnier à Console - Tome 4 : Construction à Cyborium - Tome 5 : Dais à Fut - Tome 6 : Gâble à Ouvrier - Tome 7 : Palais à Puits - Tome 8 : Quai à Synagogue - Tome 9 : Tabernacle à Zodiaque.
DICTIONNAIRE RAISONNÉ DE L'ARCHITECTURE FRANÇAISE DU XIème AU XVIème SIÈCLE - (10 volumes) Eugène
             Viollet-Le-Duc (Édition BANCE - MOREL de 1854 à 1868)
       - LES HOMMES ET LEUR MÉTIER : Histoire des maçons et des tailleurs de pierre - Archéologie des métiers - Les civilisations anciennes - Les organisations de bâtisseurs - Les métiers de la maçonnerie et de la taille de pierre - Le Compagnonnage.
- LE SAVOIR FAIRE DES BÂTISSEURS : Le rôle du dessin dans l'architecture - Les témoignages des bâtisseurs - Les constructions, les manuscrits et les traités imprimés - Des règles de l'art aux normes du métier - Le dessin en maçonnerie et en taille de pierre - Traité pratique de coupe de pierre : éléments de géométrie, le trait des principaux ouvrages d'architecture.
- LES MATÉRIAUX : Les matériaux à l'état naturel : éléments de géologie pratique, les pierres de construction et les roches ornementales, la terre de construction et les granulats - Les matériaux transformés : les liants, les mortiers et les bétons, les matériaux manufacturés - Les mortiers et les bétons : caractéristiques et emplois, le béton armé et le béton précontraint, les produits moulés, les pierres reconstituées, les produits auxiliaires.
- LES OUTILS : Les outils traditionnels : les outils de la taille de pierre, de l'ébauche à la finition, les outils de la mise en œuvre, les outils de mesure, de tracé et de contrôle - Le matériel de carrière et de chantier : l'extraction, le transport, le débitage et le découpage, la fabrication et la mise en œuvre des mortiers et des bétons, le traitement des surfaces, les échafaudages, les étaiements, le coffrage, le nivellement et l'implantation, le matériel auxiliaire.
- LES SAVOIR-FAIRE : De la carrière au chantier : l'extraction, le bardage, le débit, le façonnage, la taille - Les fondations : la connaissance des sols, l'implantation, la mise en œuvre des différents types de fondations, les reprises en sous-œuvre, les désordres et leurs remèdes, l'étanchéité, les canalisations et l'assainissement - Les murs, les ouvertures et les éléments se stabilité : les murs et leur fonction, la mise en œuvre des différents types de murs en fonction du matériau, le renforcement des murs, les reprises en sous-œuvre, le comportement des maçonneries, les supports verticaux isolés, les structures de la baie, les structures en saillie - Les voûtes et les planchers : les différents types de voûtes, les voûtes sans cintre, les cintres, la mise en œuvre des différents types de voûtes, les poutres et les planchers, la couverture en dalles de pierre - La rénovation des façades : le ravalement traditionnel, les techniques de nettoyage - Les enduits : le rôle et la composition des enduits, l'application des enduits traditionnels en fonction du support, l'application des enduits monocouche et des enduits spéciaux, la pathologie des enduits, les badigeons et leur application - Les revêtements verticaux : les revêtements scellés, les revêtements autoporteurs, les revêtements portés - Les revêtements horizontaux : la préparation des sols, le pavage, le dallage, le carrelage, la mosaïque, les sols en ciment, le granito - Les techniques d'isolation : l'isolation thermique et phonique - Les escaliers : les différents types d'escaliers, les escalier en pierre, en brique et en béton - Les cheminées : les âtres, les conduits et les souches.
ENCYCLOPÉDIE LA MAÇONNERIE ET LA TAILLE DE PIERRE (10 volumes) - Des Compagnons maçons et tailleurs de pierre
             du Devoir


       Cet ouvrage est un hommage à la discipline qu'est la géométrie descriptive. Les cours magistraux stériles sur le sujet ont longtemps été le fléau des étudiants en ingénierie et en architecture et il est maintenant largement admis que la CAO (conception assistée par ordinateur) peut donner le coup de grâce à cette branche spéciale de la géométrie. Et pourtant les techniques graphiques modernes sont impensables aujourd'hui sans la base que fournit la géométrie descriptive.
L'auteur retrace l'évolution de la discipline du XVIe au XIXe siècle, en commençant par examiner comment elle a servi l'art de la taille de pierre et en étudiant sa relation avec la géométrie pure et son importance pour l'École Polytechnique.
La géométrie descriptive est le point de jonction entre le théorique et le pratique, entre la pensée et l'action. Une sélection savante et expansive de dessins architecturaux le démontre magnifiquement tout au long du travail. Les dessins sont les empreintes lisibles de l'imagination tridimensionnelle de l'homme.
ÉPURES D'ARCHITECTURE : DE LA COUPE DES PIERRES A LA GÉOMÉTRIE DESCRIPTIVE - XVI - XIX Siècles - Joël
             Sakarovitch (Birkhauser)


       Le pole d'innovation et l'institut supérieur de recherche et de formation aux métiers de la pierre ont décidé d'unir leurs efforts afin de répondre à une demande venant de la librairie du compagnonnage : "réaliser un guide sur les escaliers".
Il apparaît que de nombreux concepteurs, étudiants ou particuliers souhaitaient cette étude. Ce guide de bonnes pratiques rentre dans la ligne du précédent "La pose de la pierre" qui rencontre un franc succès depuis sa sortie en 2011. On conserve ici la méthode didactique par l'approche pas à pas pour la réalisation des épures et des process de taille.
ESCALIERS : GUIDE DES BONNES PRATIQUES - Compagnons du Devoir

       Cahier technique (de 25 pages) des Compagnons Tailleurs de Pierre qui s'articule autour de trois parties majeures :
La première partie est une étude des escaliers en pierre massive : définition et petite histoire de l'escalier, typologie et terminologie des escaliers, méthode de calcul, mesures types à relever pour réaliser un escalier, les balancements, étude des escaliers à limon, le calibre rallongé, la taille, appareillage des marches et des limons.
La deuxième partie traite des escaliers sur voûte sarrasine : conception de l'escalier, de l'escalier traditionnel, mise en oeuvre de la voûte sarrasine.
La troisième partie traite des escaliers sur voûte catalane et de l'escalier algérien. Pertinent et bien construit (pour professionnels).
ESCALIER PIERRE MASSIVE VOÛTE SARRASINE - Compagnons du Devoir

       Ouvrage de référence indiquant les carrières de pierre, de marbre, d'ardoise, de grés et de granit qui étaient encore en exploitation en 1976 (date de l'ouvrage).
Il inventorie également les carrières abandonnées, définitivement arrêtées ou disparues, mais aussi celles susceptibles d'être remises en exploitation.
Editions "le Mausoléee" à Givors (connu sous le nom de Pierre Actual aujourd'hui).
ESSAI DE NOMENCLATURE DES CARRIÈRES FRANÇAISES - (Le Mausolée)

       Fruit de très longues années de recherche, l'ouvrage référence et reproduit près de 1200 marques de compagnons tailleurs de pierre allemands des XVe et XVIe siècles.
Il cherche, par cette étude, à démontrer que les loges allemandes existaient avant même que des laïques ne succèdent, aux XIIIe et XIVe siècle, aux moines comme maîtres d'oeuvre des grands édifices religieux.
L'organisation et le domaine de compétence de la Loge de Strasbourg et des loges qui en reconnaissaient la prééminence sont décrits en détail, ainsi que le rituel en vigueur dans les loges, dont il fait la comparaison avec celui des francs-maçons qui, selon lui, en est dérivé.
L'ouvrage, de référence, est indispensable à tous ceux qui s'intéressent à l'histoire du compagnonnage, celle de la franc-maçonnerie, et aux rapports entre elles.
ÉTUDES SUR LES MARQUES DE TAILLEURS DE PIERRES - Franz RZIHA (Véga)

       Cette Norme européenne fixe les exigences relatives aux éléments de pierre suivants :
- Éléments de construction massifs en pierre : Éléments porteurs en pierre, généralement soumis à des contraintes en compression, tels que colonnes et arches massives, par exemple ; Éléments massifs en pierre, utilisés pour les parapets, mains courantes, balustrades, couronnements et autres éléments similaires, destinés à résister à des charges horizontales sous tension, en plus de tout poids mort
- Éléments de finition massifs en pierre : Panneaux cintrés de revêtement attaché, pour la finition extérieure de murs, colonnes ou pilastres ; Éléments en pierre utilisés pour encadrer une ou plusieurs ouvertures latérales dans des planchers ou murs de construction, tels que seuils, huisseries, chambranles et autres éléments similaires.
La présente Norme européenne n'inclut ni les éléments de maçonnerie en pierre définis dans l'EN 771-6, ni les pierres sous forme de finition moulée sur du béton précontraint, ni les pierres agglomérées. Elle ne couvre pas non plus les sculptures et pierres funéraires ou commémoratives lorsqu'elles ne présentent pas les caractéristiques mentionnées plus haut.
Cette norme remplace NF EN 12059 du mois d'Avril 2008
EXIGENCES RELATIVES AUX ÉLÉMENTS DE PIERRE - Norme : NF EN 12059+A1 Février 2012 - (AFNOR)
       Cet ouvrage traite des caractéristiques techniques des roches de construction en fonction de leurs différents emplois : maçonnerie, placages muraux collés ou attachés.
Il détaille les pathologies les plus courantes liées à la nature de la pierre ou à des problèmes de mise en œuvre : joints, fixations… Il présente les techniques à utiliser pour la prévention des désordres, avec leurs avantages et leurs limites.
FAÇADES EN PIERRE - (Cated)

       Une approche plus pratique des techniques de construction - Les façades lourdes sont réalisées en maçonnerie d'éléments, en béton coulé en place ou en éléments de façade en béton préfabriqués. Elles participent à la stabilité du bâtiment lorsqu'elles sont porteuses. Le traitement des façades est essentiel pour la performance d'un bâtiment. Leur finition, que ce soit par l'application d'un enduit, la mise en place d'un revêtement extérieur collé ou l'ajout d'un bardage rapporté, marque l'esthétique d'un bâtiment et peut améliorer l'isolation thermique avec un système d'enduit sur isolant (ETICS), un bardage rapporté ou un revêtement en pierre attachée. Sur les façades en maçonnerie, la qualité des enduits contribue à l'étanchéité à l'eau des parois extérieures. Le présent ouvrage décrit les conditions de conception des façades en maçonnerie ou en béton banché. Il expose la classification des matériaux, les critères de choix, la mise en oeuvre, l'entretien pour chaque technique de revêtement et d'habillage de façade.
L'ouvrage est destiné aux maîtres d'ouvrage, maîtres d'oeuvre, architectes et bureaux d'études, amenés à concevoir et construire des bâtiments dans une démarche de construction écoresponsable.
Sommaire : Façades en maçonnerie - Façades en béton - Enduits à base de liants hydrauliques - Isolation thermique par l'extérieur - Revêtements d'imperméabilité de façade - Bardages rapportés, vêtures, vêtages - Pierres agrafées.
FAÇADES LOURDES - Bureau Veritas, François Michel, Pierre-Eric Thevenin (Le Moniteur)
       Parce que l'emploi du mot juste est essentiel à la définition d'un concept et donc à la compréhension de l'objet, cet ouvrage de 80 pages est un glossaire pratique REMPART, qui en aucune façon ne se prétend un dictionnaire technique ou un lexique exhaustif ; il se veut plutôt un outil lexical listant les seuls champs de compétence abordés dans les titres de la collection "Patrimoine vivant". GLOSSAIRE DU PATRIMOINE - (Rempart)

       Grammaire de l'architecture : Égypte ancienne - Babylone, Assyrie, Perse - Inde ancienne et classique - Chine Ancienne - Japon ancien - Précolombien - Préclassique - Grèce antique - Romain - Paléochrétien et byzantin - Islam - Roman - Gothique - Renaissance - Baroque et rococo - Palladianisme - Néoclassique - Pittoresque.
Éléments d'architecture : Coupoles - Colonnes - Tours - Arches et arcades - Portes - Fenêtres - Frontons - Toits - Voûtes - Escaliers
Glossaire.
GRAMMAIRE DE L'ARCHITECTURE - Collectif (Larousse)

       Affleurant en abondance dans la péninsule armoricaine, les granités se distinguent par leur variété de teintes et de composition. Depuis des millénaires, ils ont été utilisés dans la construction, la décoration ou l'art, au point de devenir l'un des symboles de la Bretagne. Dans cet ouvrage érudit et documenté, Serj Le Maléfan en retrace l'histoire géologique et socio-économique. Il dresse le portrait de plusieurs entreprises et carrières emblématiques, rappelant l'importance des granités dans l'économie bretonne.
Très illustrée, cette véritable saga des granités bretons comprend également des renseignements pratiques pour utiliser ce matériau dans une construction "à l'ancienne".
GRANITES DE BRETAGNE - Une pierre, des paysages et des hommes - Serj Le Malefan (Coop Breizh)

       Ce Rapport Technique s'applique aux produits en pierres naturelles destinés aux éléments de maçonnerie, aux revêtements muraux (y compris les carreaux) , aux finitions de revêtement de sols et d'escaliers intérieurs (y compris les carreaux) et aux finitions de revêtement de sols et d'escaliers extérieurs (y compris le pavage) , ainsi qu'aux éléments en pierre massive.
Sommaire : Domaine d'application - Références normatives - Termes et définitions - Spécifications générales - Réception - Traitement des non-conformités visuelles et dimensionnelles.
GUIDE D'EMPLOI DES PIERRES NATURELLES - FD CEN/TR 17024 Avril 2017 - (AFNOR)
       Le livre présente 164 photos de marbres, surtout des marbres de France et des marbres anciens, mais aussi d'autres en provenance du bassin méditerranéen, de Belgique, d'Italie, etc. Ces photographies en couleurs, grandeur nature et la plupart en pleine page, permettent d'apprécier l'aspect, la couleur et la texture des marbres pour en aider l'identification. Chaque image de marbre est accompagnée d'un bref descriptif avec les principales dénominations, la localisation de la carrière d'origine, une description pétrographique et la mention de quelques utilisations remarquables.
Sommaire : Formation des marbres, études géologiques - Histoire de l'exploitation et du transport - L'utilisation par les menuisiers et les ébénistes - Les techniques d'extraction contemporaines - Bibliographie.
IDENTIFICATION DES MARBRES - Jacques Dubarry de Lassale (Éditions Vial)

       Vocabulaire commun à tous les édifices : vocabulaire général, les divisions, construction en pierre et en terre, en bois et en fer - Vocabulaire des différentes parties d'un édifice : les fondations et les sols, le mur le garde-corps et la clôture, la baie, le support et l'organe de stabilité, le couvrement, la couverture, le décor d'architecture - Urbanisme - Architecture religieuse et monastique - Architecture commémorative, votive et funéraire - Architecture publique, privée et militaire - Génie civil, architecture des jardins et des eaux. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE
             ARCHITECTURE VOCABULAIRE
- Ministère des Affaires Culturelles de la France (Imprimerie Nationale)
       Ce livre retrace la vie de Jean Martin, son apprentissage dans le compagnonnage sur les chantiers du Maine et Loire puis du "Tour" jusqu'en Iran.
Plus qu'un livre de mémoires et de souvenirs, c'est un hymne à la gloire des métiers manuels qui montre, qu'à travers le compagnonnage, les jeunes peuvent trouver une formation, un idéal et un travail épanouissant.
J'AI CONSTRUIT LA GRANDE PYRAMIDE - Alexandre Grigoriantz (Dervy)

       "Embauché au bas de l'échelle, j'ai écouté les paroles de mes maîtres afin de devenir tailleur de pierre. Et j'ai été associé à toutes les étapes de la construction d'une pyramide unique et inégalable. Vingt ans… Vingt ans d'une aventure peuplée de dangers, au cours de laquelle j'ai connu de rudes épreuves, des amitiés indestructibles et un amour fou. La vie dont je rêvais et qui s'est construite par mes mains."
Christian Jacq nous fait vivre la formidable aventure d'un tailleur de pierre prêt à donner sa vie pour que s'élève, à jamais, la Grande Pyramide : la dernière des Sept Merveilles du monde encore visible. Il nous révèle les secrets de ce chef-d'œuvre érigé il y a cinq mille ans, qui devait permettre à l'âme de Khéops, le pharaon, de rejoindre les paradis de l'autre monde.
JEAN MARTIN - MÉMOIRE D'UN COMPAGNON TAILLEUR DE PIERRES - Christian Jacq (XO Éditions)

       Rien de plus charmant dans un jardin que des murets de pierres pour organiser l'espace, soutenir le terrain ou accueillir lézards, insectes et autres animaux du jardin... à condition qu'ils soient bien faits !
Pour les bâtisseurs débutants, Serge Lapouge détaille toutes les étapes du chantier : du choix des matériaux (locaux de préférence !) à la taille des pierres, en passant par l'outillage et la fabrication du mortier. À travers des pas à pas très illustrés, il présente les différents types de murets (de clôture, de soutènement, bâtis au mortier ou à sec - uniquement avec des pierres) en expliquant systématiquement quelles fondations privilégier selon la nature du sol, la hauteur de mur envisagée...
Si votre jardin est déjà aménagé par de vieux murets, l'auteur dresse l'inventaire des points à contrôler régulièrement pour les entretenir (présence de mousse ou de lierre, racines d'arbres, gonflement du mur...) et fournit des conseils pour les restaurer si nécessaire. Serge Lapouge indique aussi comment végétaliser les murets créant ainsi un écosystème propice à une certaine faune. Une bonne façon d'avoir des jolis jardins qui entretiennent la biodiversité.
JE CONSTRUIS UN MURET EN PIERRE - Serge Lapouge (Terre vivante)
       Ippolito Berthe est un jeune juge arrivé dans le village de Chiomonte, dans une haute vallée des Alpes. Le mois d'août brûle l'alpage. Nous sommes en 1533. Quatre cadavres d'une même famille viennent d'être retrouvés dans la montagne non loin de leurs moutons dévorés. " C'est Colombano ! C'est le tailleur de pierres ! " hurle la communauté étrangement sûre d'elle. L'homme clame son innocence. Il risque le lynchage, la corde ou même le bûcher. Il n'a pas d'autre argument que sa seule bonne foi... Il n'a pas d'autre appui que celui du jeune juge... Un roman dans la droite ligne du Nom de la rose d'Umberto Eco et Des piliers de la terre de Ken Follett. LA CHANSON DE COLOMBANO - Alessandro Perissinotto (Folio)

       De tous temps, les phénomènes de dégradation naturelle des pierres des monuments ont préoccupé architectes et constructeurs. Dès l'Antiquité, des recommandations étaient formulées pour limiter les effets néfastes de l'eau, de l'air, du sel et du gel, déjà reconnus comme les principales causes des altérations.
Depuis, si de nouveaux facteurs de détérioration de la pierre sont apparus, en particulier du fait de la pollution atmosphérique, les précieuses connaissances empiriques des anciens ont été mises à l'épreuve des théories scientifiques et des techniques les plus performantes. Devant l'enjeu que représentent la protection et la conservation de notre patrimoine monumental, et alors que d'importants efforts lui sont consacrés, est apparue la nécessité d'une concertation étroite entre les différents spécialistes de la pierre.
Dans ce deuxième volume de la collection " Conservation du patrimoine ", Jacques Philippon, Daniel Jeannette et Roger-Alexandre Lefevre ont réuni et harmonisé les contributions des scientifiques et des restaurateurs, des architectes et des inspecteurs des Monuments historiques, au total plus de vingt-cinq professionnels qui ont accepté de mettre en commun leurs connaissances au service du Patrimoine afin d'en favoriser la sauvegarde.
LA CONSERVATION DE LA PIERRE MONUMENTALE EN FRANCE - Jacques Philippon, Daniel Jeannette, Roger-Alexandre Lefèvre
             (Presses du CNRS)


       L'auteur fait revivre dans une synthèse réactualisée et désormais en couleurs tout le cycle de réalisation des constructions romaines : de l'étude des sites et matériaux, aux techniques et gestes de ceux qui bâtirent Pompéi.
De très nombreux dessins de l'auteur rendent ce vaste chantier archéo-ethnographique accessible à un large public. Cet ouvrage est un classique.
LA CONSTRUCTION ROMAINE - Jean-Pierre Adam (Picard)

       La polychromie des portails gothiques fait l'objet de nouvelles recherches et d'un intérêt croissant. L'ouvrage offre sur ce sujet un premier bilan européen en regroupant les articles d'une trentaine de spécialistes chargés de l'étude et de la conservation des portails peints.
Il réunit tout d'abord des articles sur la fonction et la signification de la polychromie des portails puis accorde une large place aux méthodes de recherche en conservation-restauration des portails polychromes, aux études et analyses de polychromie, et aux techniques de restauration et partis de présentation.
Les actes de ce colloque organisé à Amiens avec le soutien du Ministère de la Culture - DRAC de Picardie, du Conseil Régional de Picardie, du Conseil Général de la Somme, et d'Amiens Métropole sont enfin l'occasion de présenter les résultats des travaux de restauration des portails de Notre-Dame d'Amiens et différentes démarches de reconstitution des polychromies gothiques.
Sommaire : Fonction et signification de la polychromie des portails - La recherche en conservation-restauration des portails polychromés - Études et analyses de polychromie - Techniques de restauration et partis de présentation - Conservation-restauration des portails de la façade occidentale de Notre-Dame d'Amiens - Reconstitution virtuelle de la polychromie des portails.
LA COULEUR DE LA PIERRE - Polychromie des portails gothiques - Collectif d'auteurs
             (APPP Agence régionale du patrimoine de Picardie)


       De l'histoire fort ancienne des pierres dures se détache un phénomène artistique bien particulier dont ce livre retrace la fascinante aventure : l'intarsio ou la marqueterie de pierres polychromes.
C'est à Florence que les Médicis fondent dès 1588 une prestigieuse manufacture dédiée aux mosaïques de pierres dures ou commessi. On y utilise corail, grenat, saphir, etc. La manufacture brillera trois siècles durant, grâce à la virtuosité des meilleurs spécialistes. D'autres manufactures ouvrent leurs portes à Prague, à la cour de Rodolphe II de Habsbourg et aux Gobelins du Roi-Soleil, avant d'essaimer dans les royaumes de Bourbon, à Naples et à Madrid. S'élabore ainsi un langage international de la "mosaïque florentine", capable de créer, dans le domaine des arts décoratifs, des oeuvres d'une beauté absolue. Cet ouvrage propose d'en découvrir, ou d'en retrouver les plus belles réalisations.
LA MARQUETERIE DE PIERRES DURES - Annamaria Giusti / Jean-Philippe Follet (Citadelles et Mazenod)

       Il existe de nombreux livres d'anatomie pour les artistes, mais la plupart sont conçus pour une représentation 2D du corps humain (dessin, peinture, illustration et animation 2D). Conçu spécifiquement pour les sculpteurs et pour tous ceux qui créent des personnages en volume (modeleurs 3D, animateurs 3D, character designers), ce livre séduit par son approche purement visuelle et par la diversité des représentations du corps : squelette, muscles (écorchés), statues antiques, photos de modèles réels, proportions, schémas simplifiés des masses et des volumes, modélisation 3D détaillée, etc.
L'ouvrage propose plus de 200 exemples de postures du corps et d'expressions du visage, illustrés par des photos, des écorchés et des modèles 3D, dont la mise en correspondance permet une compréhension immédiate par le sculpteur ou l'illustrateur 3D.
L'ANATOMIE POUR LES SCULPTEURS - Uldis Zarins (Eyrolles)

       Sa présence dans l'histoire de l'architecture rappelle que la pierre offre une sécurité et une chaleur sans pareilles. Ce livre propose une sélection de maisons construites dans ce matériau à l'épreuve du temps : un choix optimal, notamment pour tous ceux qui cherchent à se protéger du bruit, de la pollution et du stress inhérents à la vie urbaine et qui souhaitent vivre dans un environnement plus naturel.
A la fois source d'inspiration et guide visuel, il illustre les différents types de pierre et leur utilisation tant dans les structures que dans les finitions et la décoration.
LA PIERRE EN ARCHITECTURE - Alex Sanchez Vidiella (Place des Victoires)

       Plus qu'un manuel strictement technique, ce livre décrit les ouvrages qu'un tailleur de pierre ou un sculpteur d'ornements peut ambitionner de réaliser. Il apporte une base documentaire et des méthodes propres à la taille de la pierre qui, souvent à hauteur d'œil, se rapproche de l'ornementation. L'auteur est persuadé que l'aspect manuel du métier reste la base de la formation et espère prouver par ce livre qu'il est possible d'évoluer dans le métier en gardant les valeurs traditionnelles du bel ouvrage. À l'heure où la modernité est partout, il importe de pouvoir faire référence à nos racines et au savoir-faire ancestral : les projets classiques sont nombreux, les marchands ne cessent de demander des rééditions d'œuvres anciennes, les restaurations de vieilles demeures sont toujours d'actualité. La création contemporaine elle-même demande à connaître les règles des travaux classiques pour savoir les contourner.
Sommaire : Le travail de la pierre - Les carrières et l'extraction, les machines de sciage et de façonnage - Les normes - Le bardage - Le sciage - L'outillage de taille - Les outils de tracé et de contrôle - Les premiers éléments du décor - Les différents aspects de la taille : parements et bossages - Les moulures - Les bancs et sièges - Les mortiers - La gravure - Les cadrans solaires - Les cheminées - L'évolution des styles - Les cheminées de cuisine - Les techniques de pose - Glossaire et bibliographie.
LA PIERRE ET SON DÉCOR (1) Ouvrages de décoration - Marc Chevalier-Lacombe (Éditions Vial)

       Toute personne s'intéressant à la taille de la pierre et à la sculpture ornementale : futurs artisans, jeunes professionnels ainsi que ceux qui sont plus confirmés, antiquaires spécialisés, architectes, amoureux des vieilles pierres. Indissociables de l'architecture, les ornements qui la subliment sont étudiés pour vous donner une autre grille de lecture des monuments. La moulure la plus simple est faite pour jouer avec la lumière et contribue à la perfection de l'ensemble d'une architecture.
Sommaire : Les outils de sculpture - Les fontaines et les puits - Les piètements de table - Les vases - Les ornements : moulures ornées, frises, panneaux, rinceaux, cartouches, coquilles, guirlandes, cornes d'abondance, modillons, consoles, encorbellement, acanthe, culots, palmette, rosace, pinacles, fleurons, crochets.
LA PIERRE ET SON DÉCOR (2) Ornements - Marc Chevalier-Lacombe (Éditions Vial)

       Ce troisième volume présente différents supports en pierre recevant des ornements sculptés. Le chapitre sur les fontaines reprend la méthode descriptive de leur réalisation et de leur installation, permettant à l'artisan de mener un chantier en toute connaissance de cause. Les chapitres sur la chronologie des styles et sur l'héraldique complètent les connaissances indispensables à la pratique du métier de sculpteur sur pierre.
Sommaire : Les puits - Les fontaines - Les piètements de tables - Les vases - Les chapiteaux - L'héraldique - La chronologie des styles.
LA PIERRE ET SON DÉCOR (3) Éléments sculptés - Marc Chevalier-Lacombe (Éditions Vial)

       Pour les professionnels et amateurs de sculpture sur pierre. Restaurateurs des monuments historiques.
Ce dernier volume de la collection consacrée à la pierre et son décor décrit les techniques de sculpture. Artisan et formateur de grande expérience, l'auteur invite ici à aller aux sources de la sculpture sur pierre, pour la restauration ou la création toujours dans le respect des styles et des genres. Artisans et étudiants trouveront ici les précieux conseils rassemblés pour que vive encore longtemps le métier de sculpteur et restaurateur du patrimoine. Sommaire : Les outils de sculpture - Les techniques de mise au point - L'argile - Le plâtre - Les techniques de reproduction - Les trophées - La sculpture animale - Le regard - Les bustes - Les médaillons - La statuaire (cariatides, atlantes, termes…) - Glossaire.
LA PIERRE ET SON DÉCOR (4) La sculpture - Marc Chevalier-Lacombe (Éditions Vial)

       Ouvrage de 112 pages réalisé par Pierre Noël en 1949 et mettant en valeur les métiers de la pierre - pour ne pas l'oublier - à l'aube de l'arrivée d'un nouveau matériau, le "ciment armé"...
Sommaire : Le matériau naturel - L'emploi de la pierre - Les hommes de la pierre - Aujourd'hui et demain.
LA PIERRE MATÉRIAU DU PASSÉ ET DE L'AVENIR - Pierre Noël (Institut Technique du Bâtiment et des Travaux Publics)

       Cet ouvrage réunit toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment la France du Sud, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon.
Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.
Sommaire : Construire un mur en pierre sèche - Remonter un mur de soutènement - Construire une cabane en pierre sèche - Annexes.
LA PIERRE SÈCHE MODE D'EMPLOI - Christian Lassure (Eyrolles)

       Un traité de 350 pages illustré des types d'architectures développés en France du XVe au XVIIIe siècle. L'utilisation de techniques et de matériaux, les modes de transmission des savoirs, l'idéal d'une architecture universelle illustrent une manière française de construire.
L'étude en profondeur des structures, des fonctions et des techniques, en particulier de la stéréotomie, aux siècles dits classiques, permet de faire renaître certaines évidences, comme l'existence d'une manière française, éclipsée trop longtemps par le goût du gothique, mise en avant en particulier par Viollet-Le-Duc.
L'ARCHITECTURE A LA FRANÇAISE DU MILIEU DU XVe A LA FIN DU XVIIIe SIÈCLE - Jean-Marie Pérouse De Montclos (Picard)

       110 à 213 alphabets et jeux de chiffres (selon l'édition) à l'usage des dessinateurs publicitaires, lithographes, graveurs, décorateurs, architectes... L'ART DU TRACÉ RATIONNEL DE LA LETTRE - Daniel Duvillé (Larousse)

       Si la reconnaissance puis la protection du patrimoine sont nées à la fin du XIXe siècle, aujourd'hui notre regard porté sur le patrimoine a considérablement évolué, de même que les philosophies, les métiers, les techniques liées à son approche et à sa conservation. Pour cela, avant d'aborder le domaine technique, il est important de faire le point sur l'histoire de la conservation du patrimoine, de définir les acteurs de cette conservation et de situer son cadre d'application, ce que l'on nomme la doctrine.
Quatre thèmes majeurs composent ce cahier technique (35 pages): Histoire - Pathologies et désordres - Les techniques conservatoires - Les restaurations lourdes (Pour professionnels).
LA RESTAURATION DU PATRIMOINE BÂTI - Compagnons du Devoir

       La sculpture est l'art de représenter le relief. La pierre lui offre la faculté de traverser les ans, les siècles, voire les millénaires, témoignant de l'époque de son auteur et provoquant l'émotion chez celui qui la regarde et la touche. Voilà pourquoi la sculpture n'est pas anodine : celui qui la pratique sait qu'il laisse une marque qui lui survivra. Pourtant, contrairement aux idées reçues, elle est accessible pour qui veut apprendre.
Jean-Pierre Grimaux propose au débutant comme au sculpteur plus avancé d'apprivoiser cet art pas à pas. Il les guide dans le choix des outils et des pierres à sculpter, et surtout leur apprend à penser et à dessiner en sculpteur, puis à modeler les maquettes préliminaires. Toutes les étapes de préparation de la taille sont explicitées : choix du sujet, choix et commande de la pierre, dessin du projet sur le bloc et préparation des outils. Enfin, quatre réalisations sont détaillées : un bas-relief, un chapiteau historié, une tête et une figure en ronde bosse. En annexe, l'auteur décrit la technique de la taille assistée par mise aux points, travail de reproduction fidèle d'un original.
L'ART DE LA SCULPTURE : Bas-relief - Chapiteau - Ronde-bosse en taille directe - Jean-Pierre Grimaux(Eyrolles)

       Cahier de Boscodon N°4 - La géométrie et les Maîtres de l'Œuvre - La construction : Les métiers et les outils
Sommaire : La préparation du chantier - La mise en place du chantier - La taille de la pierre - La sculpture - Les liants - La mise en œuvre. Nombreuses illustrations dessinées - 135 pages [1985].
L'ART DES BÂTISSEURS ROMANS - (Association des amis de l'abbaye de Boscodon)

       Chef-d'oeuvre d'un Compagnon graveur de pierre - Tradition légendaire du tour de France
Ouvrage passionné sur la gravure lapidaire et le dessin typographique, aux saveurs de poésie et charmé d'une prude mystique. Témoignage d'un savoir-faire au XXIe siècle.
Ce document commenté et illustré est empreint d'Histoire et de symboles. Il expose l'évolution sur douze mois d'une création en gravure lapidaire, érigée en mémoire de la corrélation établie depuis longtemps entre les Compagnons du Tour de France et la Sainte-Baume en Provence, haut-lieu vénéré depuis la préhistoire.
LA SAINTE-BAUME DE MAÎTRE JACQUES - Rodolphe Giuglardo (Compagnons du Tour de France)

       Autour de 1900, Paris rassemble une nouvelle génération de sculpteurs consciente de vivre l'aube d'une nouvelle ère et cherchant un langage pour cet avenir encore indécis. Auguste Rodin est un passage obligé, et contesté, pour tous, Français (Bourdelle, Maillol), Espagnols (Gargallo, Manolo, Picasso), Roumains (Brancusi), Polonais (Nadelman, Allemand (Hoetger, Lehmbruck), Ukrainien (Archipenko)…
Paris est aussi un milieu intellectuel traversé de nouvelles idées qui stimulent les débats esthétiques et renouvellent nombre de questions : autonomie par rapport à la peinture, détour par le passé, relation à l'espace et au temps. Des penseurs comme Bergson, James, Nietzsche et Simmel, en substituant des notions comme l'intuition et la mouvance à la raison et à la permanence, fécondent la création plastique. Des sculpteurs aux sensibilités en apparence incompatibles apparaissent finalement comme formant un ensemble cohérent dans ce contexte.
La création sculptée peut alors être lue comme une expérimentation de tous les moyens pour se débarrasser de ce que le nouvel univers mental conduit à abandonner. Un vrai foisonnement d'inventions et de recherches traverse les catégories et même les personnalités, rassemble des artistes souvent considérés aujourd'hui comme opposés ou les sépare alors qu'ils sont généralement associés.
LA SCULPTURE A PARIS - - Catherine Chevillot (Bibliothèque Hazan)

       Tailleur de pierre pour les monuments historiques et maintenant formateur dans une association, l'auteur de cet ouvrage a choisi pour vous une série de réalisations accessibles à toute personne désirant manier la gouge, la massette, le ciseau crête de coq... pour se mesurer à la pierre.
Du dessin préliminaire au maniement des outils, la technique fait loi et vous en trouverez toutes les bases dans cet ouvrage.
Rosaces, entrelacs, croix fleuronnées, armoiries, pieds-de-lampe droits ou galbés...
14 modèles expliqués pas à pas, de façon progressive et à l'aide de croquis, photos de gestes, astuces de métier, vous permettront de réaliser de beaux objets contemporains inspirés des décors qui font partie de notre patrimoine culturel.
LA TAILLE DE PIERRE - René-Jean Facquez (Ulisse)

       Qui n'a jamais été frappé par la vie et la malice des animaux et des monstres qui peuplent les frontons de pierre de nos églises ?... Puisant à la fois dans l'imaginaire et dans l'observation la plus fine de la nature, les imagiers du Moyen Age ont, avec eux, raconté les vices et les vertus des hommes, symbolisé les mystères de la vie et de la mort, du paradis et de l'enfer.
Mais qui sait encore lire ces livres de pierre ?... La plupart des symboles cachés nous échappent aujourd'hui. Dans ce livre passionnant, érudit mais très facile d'accès, fourmillant d'informations, Pierre Ripert décrypte pour nous le bestiaire des cathédrales. Il nous dévoile pierre à pierre l'art de l'allégorie médiévale, qui s'est nourrie aux mythes les plus anciens, il montre la place de la nature et des monstres dans l'imaginaire occidental, avant de nous entraîner dans les labyrinthes de l'architecture sacrée, de Chartres à Reims, en passant par Paris, Lyon ou Amiens.
L'ouvrage se ferme sur un lexique, aussi insolite qu'exhaustif, de ces animaux, réels ou fabuleux, qui peuplent le foisonnant bestiaire des cathédrales.
LE BESTIAIRE DES CATHÉDRALES - Pierre Ripert (De Vecchi)

       Le patrimoine des carrières de granit est riche — riche de techniques, d'histoires, des paysages qu'il a dessinés… Pourtant, il est quasiment méconnu. Cet ouvrage lui rend donc justice, ainsi qu'aux hommes et femmes qui l'ont façonné et continue de le faire vivre. LE PEUPLE DES CARRIÈRES - Collectif (Éditions Apogée)

       Les ressources minérales vauclusiennes ont fait l'objet, depuis des siècles, d'une exploitation importante en vue d'assurer la fabrication des produits pour la construction ou pour leur utilisation à des fins domestiques. Des carrières de pierre aux mines de soufre en passant par le gypse, la chaux, les ocres, les argiles, le sable industriel, les mines de fer, le charbon, l'auteur nous rappelle l'existence de ces industries extractives ; il nous en restitue l'histoire, quelquefois brève ou mouvementée et, quand elles ont survécu, nous en donne la situation actuelle ; le tout accompagné d'une remarquable iconographie.
Cette étude originale fait aussi revivre un monde de carriers, de mineurs, de fondeurs d'où émergent le savoir-faire industriel acquis par tant de paysans-ouvriers, et l'aventure de quelques audacieux capitaines d'industrie.
L'EXPLOITATION DES RESSOURCES MINÉRALES EN VAUCLUSE aux XIXe et XXe S. - Jean-Pierre Locci (Association pour
             la sauvegarde et la promotion du patrimoine industriel en Vaucluse)


       Petit manuel donnant à l'apprenti les connaissances en dessin technique indispensables pour pratiquer son métier : Tracés géométriques les plus courants - Exécution du croquis coté d'un ouvrage déjà fait - Croquis et tracé rigoureux d'un ouvrage à exécuter - Lecture d'un dessin établi en vue de l'exécution d'un travail. LE DESSIN POUR L'APPRENTI MAÇON ET TAILLEUR DE PIERRE - Jean Fourquet (Eyrolles)

       Sommaire : Albert de Lapparent, père du lutétien - La notion de stratotype - Le lutétien : une période charnière de l'histoire du bassin parisien - Minéraux roches et fossiles du lutétien - Au lutétien, la faune tropicale dans le bassin parisien - Une savane africaine dans le lutétien de la défense aux portes de Paris - L'océan au lutétien - Le calcaire lutétien, ses carrières, son utilisation dans les monuments - Sculptures en calcaire lutétien des carrières de Paris - Le lutétien du métro parisien. LE LUTÉCIEN - La pierre de Paris - Collectif (Muséum National d'Histoire Naturelle)

       Ce guide définit les conditions de mise en oeuvre des différentes techniques de nettoyage (écologiques, traditionnelles ou novatrices comme le laser ou la biominéralisation) et des techniques de décapage (écologiques, chimiques, thermiques, mécaniques, etc.) en fonction de la nature du matériau, de l'efficacité, de l'impact environnemental.
Ce guide très illustré intéressera tout professionnel de la façade qu'il soit applicateur, architecte, artisan, contrôleur technique, maître d'oeuvre, prescripteur ou professionnel de la gestion immobilière. Il s'adresse également aux particuliers soucieux d'assurer la pérennité de leur bien et leur valorisation patrimoniale, que ce soit un immeuble collectif ou une maison individuelle.
LE NETTOYAGE ET DÉCAPAGE DES MATÉRIAUX DE FAÇADE - François Virolleaud (CSTB)

       Depuis vingt ans les techniques et les problématiques du ravalement ont beaucoup évolué. Aujourd'hui le paysage urbain est conçu comme une globalité, gérée dans une stratégie environnementale écoresponsable (loi "paysage", renouvellement urbain, etc.). Abondamment illustré de photos et de schémas, complété par un cahier de 16 pages en couleurs, cet ouvrage encyclopédique fait la synthèse des techniques et de la réglementation applicable au projet de construction de bibliothèque, du financement au chantier.
Après un bref rappel historique, le livre décrit la politique du ravalement située dans son cadre réglementaire, administratif, juridique, financier et fiscal. Une 2e partie analyse de manière opérationnelle les pathologies des façades par types de parement (pierre, brique, béton, enduits, pan de bois, pan de fer, etc.). Les techniques de ravalement (nettoyage, décapage, réparation, protection, entretien) et les procédés propres à chaque matériau, du plus ancien (la chaux) jusqu'au plus moderne (les enduits ETICS) font l'objet de la 3e partie.
Enfin, la dernière partie expose la méthodologie d'un projet de ravalement, depuis le diagnostic jusqu'à l'échafaudage, en passant par le calcul de la couleur et l'éclairage. En annexe sont fournis outils pratiques, formulaires administratifs et exemple de carnet de ravalement.
LE RAVALEMENT - Guide technique, réglementaire et juridique - François Virolleaud, Maurice Laurent (Le Moniteur)

       Alors qu'elle fait l'objet, depuis les grandes redécouvertes des années 1980, d'études monographiques pointues, la sculpture du XIXe siècle n'est pas souvent revisitée dans son ensemble. L'essai proposé par Claire Barbillon s'attache à suivre, sur l'ensemble du siècle, une de ses manifestations fondamentales, continue mais jusqu'à présent peu étudiée : le relief.
Qu'il soit qualifié de bas-relief ou de haut-relief, celui-ci interpelle par l'ambiguïté qu'il entretient avec la représentation en trois dimensions. Par sa nature même, il se confronte au dessin, à la peinture, à l'architecture et à l'écriture, avec lesquels il entre en dialogue constant et fécond. Étonnamment resté en marge de l'histoire des arts, le relief permet pourtant, à lui seul, de traverser les sensibilités les plus fortes du XIXe siècle ; mieux qu'aucun autre art, il incarne le romantisme. David d'Angers, Rude, Etex, Carpeaux, Dalou, Gaugin, Rodin, Bourdelle ou encore Maillol signent ainsi des reliefs précieux ou des compositions monumentales, sur lesquels s'appuie l'auteur pour ouvrir de nouvelles perspectives sur la sculpture au XIXe, le siècle du croisement des arts.
LE RELIEF - au croisement des arts du XIXe siècle - Claire Barbillon (Éditions Picard)

       Les carrières de la Couronne, sur la commune de Martigues, ont été exploitées depuis au moins le IIIe siècle avant J-C jusqu'au XXe siècle, avec une utilisation massive à certaines périodes, comme la fin de l'époque hellénistique (IIe-Ier siècle avant J-C) ou le XVIIe.
L'ouvrage propose d'abord un inventaire des carrières, situant chaque exploitation et proposant pour chacune, lorsque c'est possible, une chronologie.
On aborde ensuite la question du transport des matériaux, à la fois par voie terrestre, à courte distance, et surtout pour l'accès aux ports d'embarquement, puis par voie maritime, pour laquelle on dispose de quelques épaves antiques et d'une documentation importante d'archives à l'époque moderne.
La troisième partie est centrée sur les qualités techniques de la pierre de la Couronne et sur sa mise en oeuvre dans les monuments, particulièrement à Marseille. Un chapitre traite des matériaux concurrents du calcaire de la Couronne et la dernière partie est consacrée au "village de carriers" de la Couronne, à l'organisation professionnelle et aux conditions sociales de la vie des carriers.
Le volume est complété par une abondante annexe où sont regroupés une partie des nombreux documents d'archives utilisés.
LES CARRIÈRES DE LA COURONNE DE L'ANTIQUITÉ A L'ÉPOQUE CONTEMPORAINE - Cécilia Pédini
             (Bibliothèque d'archéologie méditerranéenne et africaine)


       Les carrières dites de Crazannes, à une dizaine de kilomètres de Saintes (17), ont été concernées sur 27 hectares par des travaux autoroutiers ; Une intervention de sauvetage (six mois à deux personnes) a été menée selon une double démarche, archéologique et ethnographique. Cette étude, qui en présente les résultats, permet d'aborder les grandes étapes des changements techniques, de l'époque romaine à 1950, et l'évolution socio-économique du métier de carrier traditionnel, aujourd'hui disparu, dans la région de Saintonge. LES CARRIÈRES DE PIERRE DE CRAZANNES - Anne Bocquet et Zoë Valat (Publications Chauvinoises)

       Cet ouvrage est une étude historique et technique sur les carrières et les carriers de la période Gallo-Romaine. Une analyse et une synthèse de plusieurs documents existants, ainsi que par l'examen de nombreux sites d'exploitation.
Robert Bedon a réussi une synthèse complète, claire et méthodique sur un sujet encore mal connu. L'examen réalisé sur place de nombreux sites, ainsi qu'une bonne approche technique, procèdent souvent par analogie avec les méthodes médiévales. L'auteur examine le bouleversement des habitudes et des techniques gauloises apporté par l'exploitation intensive des carrières, le rôle de l'État comme principal consommateur de la pierre. Celui-ci, s'il fut le premier client, a été suivi par les Cités, en fait les notables. A retenir également la mise en évidence du lien entre le nombre de carrières et l'intensité de la romanisation, et l'on voit apparaître la volonté de mettre en valeur un certain nombre de régions précises, tant pour des raisons économiques que militaires et politiques‎.
L'ouvrage présente un index des noms de lieux ainsi qu'une carte de répartition de 200 carrières gallo-romaines.
LES CARRIÈRES ET LES CARRIERS DE LA GAULE ROMAINE - Robert Bedon (Éditions Picard)

       Dans cet ouvrage de 1953, Pierre Du Colombier rend compte des conditions matérielles qui ont permis l'édification des cathédrales du Moyen Âge. Les diverses étapes de la conception et de l'exécution de la grande église sont analysés ici point par point.
Sommaire : LES TÂCHES : Ville, cathédrale et chantier - Financement - Transports et manutention - Carrière et équipement du chantier - LE PATRON : Princes - Évêques, abbés, chapitres - Fabriques et œuvres - LA MAIN-D'OEUVRE : Renaud de Montauban sur le chantier de Cologne Manœuvres et gens de métier - Tailleurs de pierre et maçons - Francs-maçons et loges - Statuts de Ratisbonne - L'ouvrier sur le chantier - Salaires et prix de la vie - Condition des ouvriers - L'ARCHITECTE : Terminologie - Nicolas de Biard, développement de la profession d'architecte - Plans et dessins - Villard de Honnecourt - Multiplication et caractère des dessins - Sur le chantier - Science et construction - Modèles - Condition de l'architecte - LE SCULPTEUR : Anonymat du sculpteur ? - Tailleurs de pierre et sculpteurs - Villard de Honnecourt et ses dessins de sculpture - Modèles vivants et morts - Le sculpteur sur le chantier - La mise en couleurs - Les sculpteurs et l'iconographie - APPENDICE : - Maestri Comacini et architectes lombards - Les signes lapidaires - Les Quatre-Couronnés, patrons des tailleurs de pierre.‎
LES CHANTIERS DES CATHÉDRALES - Pierre Du Colombier (Picard)

       Les dix livres d'architecture de Vitruve corrigés et traduits en 1684 par Claude Perrault constituent un apport indispensable à la réflexion architecturale, d'où l'intérêt de cette réédition, faite sans retouche ni remaniement. LES DIX LIVRES D'ARCHITECTURE - Vitruve et Claude Perrault (Pierre Mradaga Éditeur)

       Dans l'après-midi du 25 octobre 1885, la nouvelle se répand sans délai : les carrières de Chancelade se sont effondrées et le village d'Empeyrand a été englouti !...
Cet ouvrage passionnant aborde l'histoire, la vie et les drames des ouvriers carriers au XIXème siècle.
LES ENSEVELIS - Georges de Peyrebrune et Jean-Paul Socard (Par Ailleurs)

       Conception, dimensionnement, exécution : escalier en bois, métal, verre, maçonnerie, pierre naturelle…
Le guide "Les escaliers" présente les différents types d'escaliers, décrit la manière de les dimensionner et précise les dispositions constructives spécifiques à chaque type de conception en insistant sur les points à risques. Il aborde les éléments annexes tels que les garde-corps et cite également les cas peu courants mais pouvant se révéler nécessaires dans certaines configurations.
LES ESCALIERS - Ménad Chenaf (CSTB)

       Les gargouilles de Paris présentent une multitude de formes révélatrices des grands mouvements artistiques, culturels et historiques des sept derniers siècles. Très typiques, elles sont plus longues, plus fines et plus élégantes que la plupart de toutes celles que l'on peut admirer en Europe. Ce guide veut faire découvrir les gargouilles de quinze monuments prestigieux de Paris qu'elles éclairent d'un jour insolite. LES GARGOUILLES DE PARIS - Claude Tuot (Éditions Créer)

       La pierre a conservé une place de choix dans les aménagements urbains de qualité, notamment les sites particuliers, les abords des monuments, les espaces prestigieux.
Le présent ouvrage a pour ambition de permettre un dialogue constructif entre les différents acteurs, producteurs, prescripteurs, maîtres d'oeuvre, entreprises de travaux, à partir d'un vocabulaire et d'éléments de connaissance communs.
Outil pratique, ce document permet une prescription bien adaptée à la nature de la pierre - quelle qu'en soit l'origine - et à l'usage des ouvrages projetés dans un souci de développement durable.
Cet ouvrage est complété par "Les pierres naturelles en voirie urbaine - Dimensionnement et mode de pose" paru dans la même collection.
Sommaire : Extraction et production - Classification - Géologie - Extraction - Transformation - Élaboration - Produits de revêtements - Modules et tolérances - État de surface - Critères techniques - Aspect esthétique - Emploi des pierres naturelles - Définition de la provenance de la roche - Dimensionnement - Vérification du choix des matériaux et des produits - Modalités de réception - Gestion des stocks de matériaux modulaires - Les normes et leur utilisation.
LES PIERRES NATURELLES EN VOIRIE URBAINE - Extraction, production et emploi - Centre d'études sur les réseaux, les transports,
             l'urbanisme et les constructions publiques (CERTU), Association des Ingénieurs Territoriaux de France (AITF) (Territorial)


       Cet ouvrage Paru en 2008 vient compléter "Les pierres naturelles en voirie urbaine - Extraction, production et emploi" paru dans la même collection (voir ci-dessus).
La mise en oeuvre des pavés et dalles pour l'aménagement des voiries urbaines relève de la norme NF P98-335 dont une nouvelle version révisée est parue en mai 2007.
Cet ouvrage a pour double objectif d'être un guide d'application de la nouvelle norme pour ce qui relève des pierres naturelles, et un ouvrage d'aide pour le choix des matériaux et le dimensionnement des structures.
Sommaire : Conception architecturale - Les pierres naturelles - Lit de pose et joints - Le dimensionnement des chaussées - Mise en oeuvre et contrôles - L'entretien des revêtements de voirie en pierres naturelles - Bibliographie - Lexique.
LES PIERRES NATURELLES EN VOIRIE URBAINE - Dimensionnement et mode de pose - Centre d'études sur les réseaux, les transports,
             l'urbanisme et les constructions publiques (CERTU), Association des Ingénieurs Territoriaux de France (AITF) (Territorial)


       Ce roman se présente comme le journal du maître d'œuvre qui, au douzième siècle, édifia en Provence l'abbaye du Thoronet, exemple d'architecture cistercienne. Jour après jour, nous voyons ce moine constructeur aux prises avec la faiblesse des hommes et l'inertie des choses, harcelé par les éléments contraires, et plus encore, par ses propres contradictions. La vie d'un chantier médiéval, les problèmes techniques, financiers ou doctrinaux que posait sa bonne marche, les solutions d'une étonnante modernité qui leur furent données apparaissent ici bien peu conformes à ce Moyen-Âge de convention dont l'image encombre souvent nos mémoires.
Cependant, cette vivante chronique de la naissance d'un chef-d'œuvre, appuyée à la fois sur des recherches historiques originales et sur une longue expérience du métier de bâtisseur, est aussi une réflexion passionnée sur les rapports du beau et du nécessaire, de l'ordre humain et de l'ordre naturel. Et elle est encore une méditation lyrique sur l'Ordre en lequel tous les ordres ont leur place, et sur cet art qui rassemble tous les autres : l'architecture.
Mais elle est, d'abord, un acte de foi.
LES PIERRES SAUVAGES - Fernand Pouillon (Seuil)

       La construction de la grande cathédrale est sur le point de commencer. À l'appel du clergé, des travailleurs de toute l'Angleterre affluent vers la ville de Kingsbridge, dans l'espoir de racheter leurs péchés par le dur labeur de la pierre.
Déterminé à s'emparer du comté de Shiring, William Hamleigh, l'un des prétendants au trône, dresse une armée contre ses rivaux : une guerre civile éclate. Dans son sillage de flammes et de dévastations, le peuple, assoiffé de justice, de vérité ou de vengeance, oeuvre à reconstruire la vie qu'on lui a arrachée.
Les destins de Philip, le prieur, de Jack, le tailleur de pierre, ou de la jeune aristocrate Aliena vont s'entremêler. Tous égaux devant Dieu, ils seront seuls pour affronter leur sort.
LES PILIERS DE LA TERRE - Ken Follett (Robert Laffont)

       Dans le cadre de sa mission de diffusion des connaissances et des pratiques nouvelles, l'institut de la pierre se devait d'écrire un guide répondant à la demande de l'artisanat concernant un ouvrage simple traitant les tracés de la coupe de pierre.
Sommaire : Historique de la stéréotomie - Application - Les techniques et outils de tracés d'aujourd'hui - Les constructions géométriques - De la géométrie descriptive à l'épure - Technologie - Fiches de tracés d'éléments simples de stéréotomie - Glossaire.
LES PREMIERS PAS DE LA STÉRÉOTOMIE - Compagnons du Devoir

       L'Esprit des Pierres raconte, en textes et en images, la quête médiévale de l'infini, la célébration géométrique de la transcendance, l'alliance entre le souffle et la matière fondatrice de notre imaginaire.
Une vision renouvelée du Moyen Âge - Un regard neuf sur tout un millénaire, de 300 à 1300 - Un tour européen des cathédrales, à l'échelle du continent - Un traité complet d'architecture - Un précis des représentations spirituelles et symboliques - Une relecture esthétique des cultures, des sociétés, des techniques - Un état sans précédent des périodes, des styles, des maîtres - Un tableau vivant des commanditaires, des artistes, des bâtisseurs - Un panorama continu par-delà les divisions scolaires ou abstraites - Une étude originale des significations, des modèles, des fonctions - Un examen attentif des cadres intellectuels et des conditions matérielles - Une méthode dynamique d'explication par le contexte - Un ensemble inégalé des meilleures illustrations - Un commentaire toujours savant et toujours ouvert - Un guide de référence.
L'ESPRIT DES PIERRES - Paolo Piva (CNRS Éditions)

       Ouvrage de plus de 700 pages constituant une contribution unique à la diffusion d'une information technique complète sur les roches ornementales, leurs natures, leurs propriétés, leurs méthodes d'extraction et de transformation et leurs utilisations potentielles.
Sommaire : Définitions - Histoire des techniques - Propriétés physiques - Pétrologie - Géologie structurale - Les carrières - Le sciage - Les finitions - La pose - L'altération - Entretien et protection.
LES ROCHES ORNEMENTALES - Raymond Perrier (Éditions PRO ROC)

       Pierre Francastel (Directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes, Sorbonne, Paris) présente un tableau détaillé des grandes créations plastiques de l'histoire de la sculpture.
Sommaire : L'éveil de la plastique - La civilisation des oasis, le troisième millénaire (la Mésopotamie. L'Egypte de l'ancien empire) - Du bronze au Fer (2000-300 av.J.-C.) : Civilisations traditionnelles. Civilisations exotiques. Le monde égéen. L'âge du fer - Le monde grec (650-320 av. J.-C.) - L'essor de l'Orient, Rome et les Barbares (326 av. J.-C. - C. 1000 ap. J.-C.) : Le monde gréco-bouddhique. Les mers lointaines. Rome et Byzance. Les barbares - Le transfert de la civilisation en Occident (VIIIe-XVe siècle) : Renouveaux et renaissances. Les techniques et les sociétés nouvelles. Les Romans. Les Gothiques - L'Occident conquiert la Terre : La Renaissance. Les Baroques. Les Classiques. Académisme et Impressionnisme - Les Sociétés indépendantes : les Noirs. Les Océaniens - Les sculpteurs contemporains : L'Ecole de Paris. Les problèmes de la sculpture contemporaine - Essai d'un répertoire historique des sculpteurs célèbres. Table des planches. Sculpteurs cités dans l'ouvrage.
LES SCULPTEURS CÉLÈBRES - Collectif (Éditions d'art Lucien Mazenod)

       "Relever, c'est prendre sur place toutes les cotes d'un terrain, d'un ouvrage ou d'un ensemble d'ouvrages, et noter tous les renseignements nécessaires pour en assurer la reproduction par le dessin. C'est la définition qu'en donne Pierre Noël dans son livre Technologie de la Taille de Pierre. Ce qui nous intéressera dans cette partie s'arrêtera essentiellement au relevé de parties d'ouvrage. Nous aborderons ici les grands principes, puis nous traiterons dans la prochaine partie des méthodes qui permettent de relever sans trop de souci le réseau d'un fenestrage ou d'une balustrade; ce qui nous permettra d'en trouver le tracé régulateur."
Sommaire : Relevé - Méthodes de relevé - Tracés régulateurs - DAO et CAO pour les métiers de la pierre. (un outil indispensable pour mieux comprendre les enjeux d'un métier en devenir).
LES TRACES : RELEVÉ, LA DAO & LA CAO - Compagnons du Devoir

       Au fil d'une existence errante et exaltée, le jeune Hedric Hebertson découvre avec son père l'art de la pierre et les mystères de l'architecture. D'églises en châteaux, de la cour d'Henri III à la forêt de Sherwood, il fait le difficile apprentissage de son talent et des luttes politiques et religieuses dont l'enjeu est la création d'une architecture nouvelle. Mais pour le père et le fils, à la fois complices et rivaux, la lutte est plus cruelle encore, où la jalousie et la haine se mêlent bientôt à l'admiration, et qui donne au Tailleur de pierre sa vibration douloureuse et son intensité. Formidable roman d'aventures dans l'Angleterre de Simon de Montfort et de Robin des Bois, passionnant roman initiatique dans ce XIIIe siècle qui vît naître la Franc-Maçonnerie contre l'Église catholique régnante, Le Tailleur de pierre retrouve les bouillonnements et les délires d'une époque tourmentée par sa propre ignorance, prisonnière de guerres dogmatiques, fragile et violente, toujours près de sombrer dans le chaos. LE TAILLEUR DE PIERRE - David Pownall (Albin Michel)

       Pour Hugo, tout va mal. Il vient d'être renvoyé du collège et ne sait pas quoi faire à la rentrée. L'ambiance est détestable et il part en vacances avec ses parents et sa petite soeur dans le Jura. Mais lorsqu'il rencontre Lou et découvre le métier de son grand-père, tailleur de pierre, sa vie reprend des couleurs !...
Roman de niveau A2 en FLE (français langue étrangère). Avec un dossier pédagogique et l'enregistrement intégral du texte sur un CD audio au format mp3.
LE TAILLEUR DE PIERRE - Nicolas Gerrier (Hachette)

       L'un des romans le plus populaires de Lamartine. C'est l'histoire, contée par lui-même, de Claude des Huttes, un tailleur de pierres qui a existé et qui vivait dans un pauvre hameau du Mâconnais.
Il a été publié pour la première fois en 1851 à l'époque où il a été écrit.
LE TAILLEUR DE PIERRE DE SAINT POINT - Alphonse de Lamartine (Albin Michel)

       Avant d'étudier l'histoire, l'ethnologie et le cinéma, avant de s'intéresser au documentaire, à l'image et à la mémoire, Laure Bernard a grandi dans le Revermont, pays de roches dures, près des carrières où travaillait son grand-père, julien Joly, disparu avant sa naissance. Durant les premières années de son enfance, son père fût lui aussi tailleur de pierre. Elle fit ainsi ses premiers pas dans les chantiers de rénovation des châteaux de la Loire et garde de cette période le souvenir lointain mais profondément familier du bruit des ciseaux et de la poussière de pierre. Ce passé méconnu ressurgit dès sa première visite à Jean-Claude Lamborot qu'elle rencontre en vue d'un ouvrage retraçant son œuvre. Le graveur a, dit-il, bien connu son grand-père et en garde un souvenir admiratif. C'est en mémoire de lui que Lamborot accepte Laure comme interlocutrice. Le projet change de nature. Orientée par le maître, l'expérience prend la forme pour elle d'un apprentissage où la découverte de la gravure lapidaire se mêle à une écriture plus intime. LETTRES DE PIERRE : Jean-Claude Lamborot graveur lapidaire - Laure Bernard (Alain Paccoud Éditions)

       Le présent ouvrage reprend la thèse soutenue par Jacques Gaillard en 2007 à l'Université de La Rochelle ainsi que les résultats de travaux suivants qui permettent de mieux cerner la connaissance des circuits de la pierre en Saintonge et ses marges. Les moyens de cette recherche passent par la connaissance précise des procédures d'extraction, de l'outillage et de sa tracéologie, des stratégies d'exploitation pour aboutir à la reconnaissance de l'origine de la pierre. Alors seulement peut-on saisir les corrélations entre carrières et chantiers de construction, étudier les cheminements et les moyens de transport, et commencer à percevoir les grands flux de la pierre et leur évolution. L'EXPLOITATION ANTIQUE DE LA PIERRE DE TAILLE DANS LE BASSIN DE LA CHARENTE - Jacques GAILLARD
             (Association des Publications Chauvinoises)


       "Lithic tree" est un hommage au processus de fossilisation et de transformation de la pierre, une observation attentive des phénomènes naturels et de la modélisation humaine et l'adaptation, un projet expérimental visant à la création d'un élément de motif approprié pour la création de espaces voûtés. "Lithic tree" se réfère à une structure arborescente avec une couronne en pierre en porte à faux, composé d'éléments en pierre séparés retenus avec une armature en acier , favorisant une compression optimale et un travail dynamique entre les voussoirs.
L'approche du projet peut être considéré comme une synthèse entre l'âme sculpturale de la colonne cannelée dorique et l'impulsion spatiale de la voûte gothique, médiée par l'innovation technologique. [en anglais]
LITHIC TREE A SEARCH FOR NATURAL STEREOTOMY - Giuseppe Fallacara (Presses des Ponts)

       Privilégier l'abord technique et concret de l'outillage d'une des activités les plus anciennes de l'homme, tel est le parti pris suivi par l'auteur. Cet inventaire répertorie, sous forme de fiches, 25 outils répartis selon leur mode de percussion.
Pour chacun, une notice jointe à des croquis comprend une description, les diverses fonctions, utilisations et appellations, les autres formes et variantes, les traces faites sur la pierre, une chronologie.
L'OUTILLAGE TRADITIONNEL DU TAILLEUR DE PIERRE DE L'ANTIQUITÉ A NOS JOURS - Jean-Claude Bessac
             (Éditions du CNRS)
       L'association Rempart a créé la collection "Les cahiers techniques" pour compléter l'enseignement donné aux animateurs, aux responsables associatifs et à toute personne qui souhaite s'engager dans la restauration du patrimoine.
Cet ouvrage a été co-écrit par Christophe Robert et Hervé Thillard. Christophe Robert a été animateur pédagogique puis technique sur les chantiers Rempart. Architecte de formation, il assure des missions d'expertise, de conseil et de suivi de chantier sur les monuments historiques.
Hervé Thillard, maçon et stucateur, pédagogue et désireux de transmettre son savoir et son savoir-faire, a été animateur sur les chantiers Rempart. il est aujourd'hui formateur à l'Ecole Européenne de l'Art et des Matières dans le Tarn.
Dans ce cahier technique de 112 pages sont abordés : les parties constitutives des édifices, les matériaux, les techniques de construction mais aussi la pathologie et les techniques de restauration.
MAÇONNERIE TRADITIONNELLE - Christophe Robert et Hervé Thillard (Rempart)

       Au fil du temps, nombreux sont les manoirs qui ont été dénaturés ou même détruits, rendant ainsi plus discrète leur présence dans le monde rural. Ces habitations, à côté des chateaux et des abbayes, ont pourtant largement enrichi le patrimoine du Moyen Age. Chaque province a développé des traits particuliers, une architecture qui lui est propre (160pages) MANOIRS MÉDIÉVAUX . MAISONS HABITÉES . MAISONS FORTIFIÉES - Emmanuel Litoux et Gaël Carré (Rempart)

       Ce livre conte le voyage du marbre vers la lumière, depuis sa périlleuse extraction dans les carrières jusqu'à ses applications les plus prestigieuses dans l'architecture et les œuvres d'art. Pascal Julien retrace avec talent et vivacité l'histoire oubliée des carrières de France qui furent assidûment recherchées et exploitées par les souverains, de la Renaissance aux Lumières, en France comme en Italie. Cette histoire est celle d'une ambition qui a permis à Louis XIV, grâce aux ressources nationales fièrement revendiquées, de prétendre à l'éternité en parant Versailles des roches les plus précieuses, ou encore aux sculpteurs et architectes italiens d'élaborer les décors de Saint-Pierre de Rome en conjuguant l'esthétique d'une époque à la symbolique d'un lieu sacré.
Marbres, de carrières en palais décrit les marbres d'après la littérature philosophique, savante et religieuse, mais aussi partir des techniques utilisées par les carriers et les marbriers sur la roche brute. L'auteur y évoque également le geste créateur qui s'épanouit dans les statues et les monuments, les sanctuaires et les palais, déployant ainsi de fascinants jeux de matière et de lumière.
MARBRES : de carrières en palais - Pascal Julien (Le Bec en l'air)

       L'histoire du marbre est liée aux hommes et à leurs outils, au transport et à l'état des routes. Elle restitue tout un pan de notre histoire. Extraite dans les montagne,transportée à travers les territoires, la matière voyage vers les villes et les monuments. MARBRES DE LA VALLÉE DE L'UBAYE : Vert Maurin, vert des Alpes - Céline Laforest (Edition Sabença de la Valeia)

       Peu connu en dehors de la statuaire, et pourtant partout présent, le marbre est un matériau fascinant, aussi brillant qu'éloquent. Brillant par sa beauté, ses superbes couleurs, sa luminosité. Éloquent par son histoire, sa symbolique, ses techniques de mise en oeuvre ou encore ses emplois prestigieux, à Versailles comme dans bien d'autres palais d'Europe. Ce sont ces différents et singuliers aspects qui sont présentés dans cet ouvrage publié avec le concours du musée du château de Versailles. MARBRES DE ROIS - Pascal Julien (Université de Provence)

       Pénétrer dans la vie d'un artiste et appréhender sa création du projet jusqu'à la réalisation sont des privilèges accordés par les sources artistiques des années 1500. Reconnus à leur époque comme les meilleurs architectes de leur génération, au début du XVIe siècle, Martin Chambiges et son fils Pierre furent chargés d'achever les quatre grandes cathédrales gothiques de Sens, Beauvais, Troyes et Senlis dont les façades, dotées de grandes roses aux branches entrelacées, se dressent majestueusement dans les plaines de Picardie et de Champagne.
Trouvant des solutions inédites et ingénieuses, ils renouvelèrent profondément les lignes et le décor de l'architecture gothique flamboyante. Martin Chambiges, installé à Paris dans sa jeunesse, sut saisir la chance de la réouverture du plus haut chantier d'architecture d'Occident, la cathédrale de Beauvais, dont il renforça le choeur en construisant le transept qui lui manquait. De là, il dirigea à distance les chantiers de Sens et de Troyes. Pierre Chambiges, après avoir achevé la tour Saint-Jacques à Paris, fut le premier architecte à travailler en même temps dans le style à l'antique à Chantilly et dans le style gothique à Senlis. Le succès des Chambiges, particulièrement retentissant en Ile-de-France, en Champagne et en Picardie, participe à l'extraordinaire longévité du gothique flamboyant dans la France du XVIe siècle, remettant en cause les frontières entre l'art du Moyen Age et celui de la Renaissance.
MARTIN ET PIERRE CHAMBIGES - Architectes des cathédrales flamboyantes - Florian Meunier (Picard)

      MODELER ET SCULPTER LE CORPS HUMAIN - Tanya Russell (Eyrolles)

       Monastères relate dans 112 pages l'évolution d'un type d'habitat correspondant à un mode de vie, tout en étudiant la structure et l'organisation des diverses communautés religieuses. MONASTÈRES . DES PIERRES POUR LA PRIÈRE - Michel Bouttier (Rempart)

       Ce livre présente un grand nombre de motifs sculptés sur pierre utilisés dans l'architecture : chapiteaux, frises, rosaces, cartouches, plafonds, cheminées, etc. MOTIFS ORNEMENTAUX - ARCHITECTURE ET SCULPTURE - PIERRE - L. Noé (Éditions Vial)

       Ce livre sans texte propose plusieurs milliers de gravures représentant des éléments ornementaux d'architecture pour la plupart en pierre, même si le bois, le fer et la calligraphie ne sont pas oubliés. Ces motifs ornementaux sont classés par ordre alphabétique, de Acanthe à Vase. Il peut s'agir de sculptures, de bas-relief, de moulures, de petits ou grands éléments d'architecture civile, militaire ou religieuse, de pièces décoratives et d'ornements divers.
Cet ouvrage est la réédition en un volume d'une revue mensuelle d'architecture qui fut publiée à partir de 1872, intitulée Matériaux et documents d'architecture, que dirigea l'architecte Antonin Raguenet. L'abondance et la précision des gravures, l'intérêt des ornements de toutes les époques, la variété des représentations ne pourront que combler le lecteur intéressé.
MOTIFS ORNEMENTAUX - ÉLÉMENTS D'ARCHITECTURE - Antonin Raguenet (Éditions Vial)

       Ce livre répertorie les principaux types de frises utilisées en architecture et dans le mobilier du style Gothique jusqu'au style Empire. MOTIFS ORNEMENTAUX - PROFILS ET FRISES - Léon Jamin (Éditions Vial)

       Ce livre – presque sans texte – décrit dans tous ses détails l'art de la moulure depuis l'époque romane jusqu'au style Louis XVI. C'est l'ouvrage le plus fouillé sur le sujet, orné de plus de 150 planches, réédition d'un livre de 1899.
Alors que les amateurs éclairés et les artisans savent bien reconnaître les principaux styles, la plupart sont prompts à mélanger les moulurations et à orner un meuble Louis XIII d'un profil Louis XVI. Le livre de Léon Jamin (auteur des 3 tomes composant le célèbre « Enseignement professionnel du menuisier ») permet de ne plus commettre de tels barbarismes.
Le propos est articulé par périodes qui suivent les styles de l'histoire de l'art. Chaque chapitre est précédé d'une courte introduction décrivant en quelques mots l'esprit de chaque époque concernant le style et la mouluration. Suivent de superbes planches gravées avec une extrême précision, représentant les moulures, parfois dans leur contexte, vues en élévation et en coupe.
Les sources de l'auteur sont principalement des ouvrages de menuiserie, mais la mouluration décrite peut aussi être utilisée pour le meuble et la taille de la pierre.
MOTIFS ORNEMENTAUX - PROFILS ET MOULURES - Léon Jamin (Éditions Vial)

       La maçonnerie en pierre sèche remonte aux temps anciens. Au fil des siècles pourtant, cette humble technique, démontrant aujourd'hui encore son efficacité, a produit à travers le monde des ouvrages de grande qualité.
En Valais, elle a façonné un paysage extraordinaire, construisant les coteaux en cascades de murs soutenant les vignes, parfois avec une audace folle. Le Musée valaisan de la Vigne et du Vin est monté à l'assaut de ces murs pour mieux saisir leur valeur patrimoniale.
L'équipe pluridisciplinaire qui s'est attelée à la tâche a pu ainsi décrire, expliquer de façon vivante et imagée leurs fonctions, leur histoire, la provenance de leur matière première, c'est-à-dire les pierres liées à la géologie, leur technique de construction, leur valeur biologique, tout en rendant un bel hommage à leurs bâtisseurs à travers de chaleureux portraits. Beau livre sur un sujet original, traité de manière très complète.
Sommaire : Des murs pourquoi faire ? - La pierre dans son contexte - Construction des murs à sec - Du mur à sec aux paysages construits - Murs de vignes, murs de vie - Le mur mis en scène.
MURS DE PIERRES, MURS DE VIGNES - Anne-Dominique Zufferey-Périsset (InFolio )

       "Logeurs du bon Dieu", " œuvriers de Notre-Dame", "ouvriers de saint Pierre", ainsi nomme-t-on, au Moyen Âge, les maçons et tailleurs de pierre. Leur confrérie, qui compte parmi les plus anciennes, est riche d'une tradition née dans la poussière des chantiers sacrés, alors que s'élèvent les ogives des cathédrales. C'est par la pratique du métier, le travail sur la matière et l'utilisation de l'outil que l'œuvre va se réaliser.
L'ouvrier est un créateur, il poursuit l'œuvre de Dieu, s'initie spirituellement à mesure qu'il apprend son art. Entre art et métier, ouvrier et artisan, pas de distinction. Statuts et règlements, reconstitués ici grâce à des documents d'archives inédits, ouvrent la voie à la constitution de loges, lieux de travail et de réflexion, dont le Compagnonnage a reçu l'héritage.
Les légendes parvenues jusqu'à nous, et issues des chantiers monumentaux tels que celui de la Sainte Chapelle, dévoilent un enseignement spirituel d'une grande richesse, qui fait de la main de l'artisan "l'égale et la rivale de la pensée".
MYSTIQUE DES TAILLEURS DE PIERRE - Jean-François Blondel (Éditions du Rocher)

       Les DTU s'appliquent aux travaux de bâtiment et proposent des clauses types (administratives ou techniques) pour des techniques traditionnelles. Ils représentent ce qui se fait couramment, et les experts d'assurances ou judiciaires s'appuient très fréquemment sur leur contenu.
Sommaire : Cahier des clauses techniques types pour les murs intérieurs- Cahier des clauses techniques types pour les murs extérieurs - Cahier des clauses techniques types pour les sols intérieurs et extérieurs - Cahier des critères généraux de choix des matériaux - Thésaurus International Technique - Cahier des clauses administratives spéciales types.
NF DTU 52.2 - POSE COLLÉE DE REVÊTEMENTS CÉRAMIQUES ET ASSIMILES - PIERRES NATURELLES - Collectif (CSTB)

       Cet ouvrage de 500 pages retrace les étapes et l'organisation de la construction, des premiers temps chrétiens jusqu'aux amples travaux contemporains, en passant par le gros-œuvre médiéval et les travaux de Viollet-le-Duc au XIXe siècle.
On y décrit les merveilles de la cathédrale : avec sa façade équilibrée, les splendeurs baroques de son choeur, la luxuriance de ses vitraux, ses insolites gargouilles exaltées par Victor Hugo.
Des premiers pèlerins du Moyen Age aux 14 millions de visiteurs, on raconte la riche vie civile et religieuse de la cathédrale où se sont succédé les fastes royaux, les révolutions, les guerres et les funérailles des chefs d'Etat.
NOTRE DAME DE PARIS - André Vingt-Trois, Patrick Jacquin, Dany Sandron, Jean-Pierre Cartier (La Nuée Bleue)

       Nouveau manuel complet de la coupe des pierres : précédé de notions sur la géométrie élémentaire et sur la géométrie descriptive. L'ouvrage présente l'art du trait appliqué à la stéréotomie et l'exécution du travail au chantier et sur place. NOUVEAU MANUEL COMPLET DE LA COUPE DES PIERRES - Claude-Jacques Toussaint (Manuel Roret)
       En plus de cinquante ans d'existence, l'Union Rempart a acquis un incontestable savoir-faire en matière de chantiers de bénévoles. Cette expérience riche et variée, elle souhaite la partager avec tous ceux qui veulent entreprendre une action associative et bénévole de sauvegarde du patrimoine.
Ouvrage de 112 pages traitant du cadre réglementaire, de la préparation, du financement, des assurances, de l'organisation des travaux, de la vie collective et de l'après-chantier.
ORGANISATION ET SÉCURITÉ DES CHANTIERS DE BÉNÉVOLES - (Rempart)
       Avec 109 figures et 452 photos de roches et de minéraux, photographiés sur le terrain ou au laboratoire, cet ouvrage est avant tout un livre d'images. On peut le feuilleter, simplement pour voir les diverses roches provençales, sans entrer dans les commentaires scientifiques qui expliquent leur origine. Toutefois, les lecteurs particulièrement intéressés y trouveront des descriptions de roches, assorties d'explications sur leur formation et, pour certaines, sur leur utilisation.
La première partie de l'ouvrage relate l'histoire géologique de la Provence, de l'ère primaire à nos jours. On y découvre les relations "Terre-Mer", dans l'espace et dans le temps, et aussi que la Provence a été sous la mer pendant des millions d'années et que la sédimentation marine s'est interrompue plusieurs fois, laissant la place à des terres émergées.
La seconde partie du livre est consacrée à la connaissance des roches provençales : 71 roches et 68 minéraux sont décrits. Leur origine est précisée et illustrée par des photos, prises à toutes les échelles possibles d'observation, du paysage aux microscopes électroniques.
La grande variété des roches explique l'originalité, la richesse et la spécificité du patrimoine géologique de la Provence.
PIERRES DE PROVENCE - Jean-Marie Triat

       Les pierres de taille sont des blocs de pierre équarris pour être placés dans une construction selon une disposition précise. Les bâtiments anciens en pierre de taille nécessitent des travaux d'entretien, de restauration et d'aménagement afin de répondre aux exigences et aux besoins contemporains. Qu'il s'agisse de nettoyer la façade, de reconstruire une partie abîmée ou d'agrandir la surface habitable, grâce à l'ajout de lucarnes qui viennent éclairer les combles, il est indispensable d'appréhender les travaux de façon globale.
Cet ouvrage s'adresse aussi bien aux tailleurs de pierre qu'à ceux qui désirent suivre le bon déroulement d'un chantier. Quatorze fiches illustrées de nombreux dessins et schémas expliquent pas à pas les étapes des travaux de restauration, de la taille d'un bloc de pierre brut à la reconstruction d'une baie. Les différentes techniques de pose des pierres sont présentées avec précision, tout comme la compatibilité des pierres et des liants, déterminante pour la réussite des travaux.
Ce guide offre une description très complète de la pierre de taille et permet de comprendre les principes et les techniques d'une restauration élégante et durable, menée selon les règles de l'art.
Sommaire : Connaissance de la pierre de taille - Notions de restauration en pierre de taille - Techniques de restauration - Ajout de lucarnes - Glossaire - Bibliographie - Adresses utiles.
PIERRE DE TAILLE - Restauration de façades - Ajout de lucarnes - Jean-Marc Laurent (Eyrolles)

       Ouvrage exceptionnel, tant par la rigueur qui a guidé son auteur que par la richesse de ses illustrations. La pierre, matériau noble, est au cœur de ce livre.
Artisanat - Outillage et applications : Forge - Extraction - Taille, cet ouvrage de 272 pages ornées rend hommage aux maîtres du feu, carriers, tailleurs de pierre, chercheurs et passionnés qui ont participé à son élaboration. Les conditions de travail des anciens artisans sur des ouvrages traditionnels et rupestres sont décrites.
Des recherches sur les outils traditionnels d'extraction et de taille, l'inventaire de leurs traces, restituent l'évolution de leurs utilisations depuis l'Antiquité dans les ateliers d'extraction et de taille. La forge comme les géométries des outils sont expliquées. Un glossaire de 20 pages puis 60 adresses dans l'Hexagone complètent l'intervention. Les illustrations référencées accompagnent le texte. Des dessins très tins à l'encre représentent 34 outils d'extraction dont 8 antiques, 146 outils de taille dont 56 antiques, leurs applications spécifiques, 2 cartes et 3 plans. Issues de 47 sites dans 6 pays, 34 carrières dont 10 antiques, 109 photos anciennes ou en couleurs différencient la répartition des traces comme les impacts des outils d'extraction de ceux de taille, puis mettent en évidence le comportement à la taille des principales variétés de pierre.
PIERRE DE TAILLE - Etienne Cunrath (Archives des Artisans de la Pierre de Taille)

       "Notre perception du patrimoine européen est indissociable d'un matériau, la pierre. Son exploitation plusieurs fois millénaire, ses usages multiples dans la construction de bâtiments humbles ou somptueux mais aussi dans la voirie, la fabrication d'objets ou de produits dérivés en font une des composantes essentielles de notre identité commune.
Les actes du colloque international de Château-Thierry rassemblent les résultats de recherches menées par des spécialistes issus de nombreux champs disciplinaires et d'horizons variés. Géologues, archéologues, architectes, historiens font progresser notre connaissance des pierres du patrimoine européen en abordant, dans un espace qui s'étend des Pays-Bas à la Grèce, des sujets aussi divers que la production des sarcophages mérovingiens, l'approvisionnement des grands chantiers – ceux des temples et des cités antiques, des cathédrales et des châteaux – ou encore la problématique actuelle de restauration des monuments anciens."
Sommaire : Ressources et utilisations de la pierre dans le Bassin parisien à l'époque romaine - Le « Petit Granite de Pouillenay » da construction à Autun (Saône-et-Loire) - L'organisation de l'extraction de la pierre dans le bassin carrier de Doué-la-Fontaine - Nature et origine des sarcophages du haut Moyen Âge en remploi dans les églises du centre de la France - Extraction de la pierre de Tonnerre (Yonne) : l'exemple de la Cave Noire - Carrières et construction sur un site minier, Pampailly (XIVe-XVIIIe siècles) - La pierre des sarcophages mérovingiens de la basse vallée de la Garonne (Aquitaine, Sud-Ouest de la France) - Des margelles et des mortiers sur des occupations de la fin de la période médiévale sur les sites de Perthes (Haute-Marne) et de Troyes (Aube) - Acanthe, module et matériau : les contraintes de la taille- Témoignages de l'importation du calcaire de Tournai à Saint-Denis - La pierre de Paris sur les portails des cathédrales de Chartres, d'Auxerre et de Sens - Les pierres du portail royal de la cathédrale de Chartres - Des pierres pour un moulin - Les matériaux de construction des églises rurales du Pays de Bray picard - Saint-Jean-des-Vignes de Soissons : utilisation, réutilisation et non-utilisation de la pierre lors de la période gothique - Archéologie de la pierre à bâtir médiévale à Auxerre et dans l'Yonne - Pierres du pouvoir :origine des matériaux et formes architecturales dans les châteaux alsaciens des XIIe et XIIIe siècles - Exploitation des pierres dans leurs potentialités techniques et esthétiques : l'exemple de Lyon au Moyen Âge - Matériaux et phases de construction : l'étude d'une partie de l'hôtel d'Artois à Paris - Un chantier de construction du XVe siècle : le château de Montsoreau (Maine-et-Loire). La progression des travaux à partir de l'étude des maçonneries - Évolution du choix des pierres à bâtir sur un site du Marais (Paris) du XIVe au XVIIIe siècle - L'utilisation du calcaire lutétien dans la sculpture à Paris à l'Époque moderne - La pierre dans la cité antique de Nîmes : techniques et économie - L'approvisionnement en pierres de construction des sanctuaires gallo-romains du sommet du puy de Dôme - L'approvisionnement en pierre de Lutèce - Évolution historique de l'approvisionnement en pierre des monuments rémois : comparaison entre les périodes gallo-romaine et médiévale - Exemples d'extraction et d'approvisionnement des chantiers en Belgique aux époques antique et médiévale - Exploitation et mise en œuvre de la pierre avant le XIIe siècle au château de Château-Thierry (Aisne) : les premiers éléments de l'enquête - Les débuts du moyen appareil : l'exemple de l'Anjou-Touraine (Xe-XIIIe siècles) - Approvisionnement en pierre à bâtir d'une église du XIe-XIIe siècles à Troyes : premières données de la fouille de l'église Saint-Jacques - La production de pierres à Caromb (Vaucluse) : premiers résultats d'une enquête sur une industrie rurale au Moyen Âge - Le commerce de la pierre de Caen (XIe-XVIIe siècles) - L'approvisionnement en pierre d'appareil des églises de Paris et du bassin hydrographique de la Seine, du Moyen Âge aux Temps modernes - L'apport des sources comptables à la connaissance de l'approvisionnement en pierre de taille des chantiers sénonais. XIIIe-XVIe siècles - L'approvisionnement des chantiers de construction en matériaux lithiques : milieux naturels et "espaces économiques", marchands et marchés, entrepreneurs et entreprises. À propos des anciens Pays-Bas au Moyen Âge - L'utilisation des pierres du bassin de la Seine en Normandie orientale à la fin du Moyen Âge - Le « Grison » de Vrines, un matériau en usage dans le Thouarsais (Deux-Sèvres, Poitou) pendant près de neuf siècles - Usage monumental d'une pierre locale : le grès infraliasique à l'abbaye de Morimond - La pierre à Saint-Leu-d'Esserent au Moyen Âge et à l'époque moderne : aspects de l'extraction, du transport et de la mise en œuvre - Le trachyte des collines Euganéennes (Vénétie, Italie) : extraction, circulation, emplois (XIIIe-XVIIIe siècles) - De la pierre à chaux au mortier : le travail de la chaux sur les chantiers de construction gallo-romains - Du gypse au plâtre aux abords de Paris, observations archéologiques et approche expérimentale - Rôle des contextes géomorphologiques et géologiques dans l'abandon des carrières de pierre du Lutétien autour de Reims - Pierres du patrimoine européen : quel avenir pour la connaissance et le savoir-faire ? - Le rôle des géologues du Laboratoire de recherches des Monuments historiques - La problématique des joints dans l'architecture de pierre - La pierre mise à distance : l'aménagement du site archéologique de l'Agora d'Athènes.
PIERRE DU PATRIMOINE EUROPÉEN - Collectif (Editions du CTHS - Comité des Travaux Historiques et Scientifiques)

       Pour habiter pleinement un pays, pour avoir prise sur lui, il faut commencer par le connaître...
La pierre en Provence : l'inclination d'une culture - Des pierres à portée de la main - Pierres utiles - Début d'une histoire - Des outils, des mesures, des gestes exacts - Espaces en sursis - Motif à créations - Treize expositions.
PIERRES EN PROVENCE - (ACEP)

       L'intervention de l'homme pour façonner la matière n'a pas été bénéfique en toutes circonstances. Il y a eu souvent une sorte d'esclavage du règne minéral contraint de suivre la pensée humaine, même viciée. La pierre est ainsi devenue esclave des ambitions des bâtisseurs ou de leurs commanditaires : au début, tout est harmonie, intelligence mutuelle, puis une trop grande témérité conduit à la catastrophe. L'auteur remonte la cascade des siècles pour en donner des exemples.
Sommaire : Les pierres ont-elles une âme ? Croyances anciennes - La voix des pierres - La pierre porteuse de messages - L'obélisque en pierre d'excellence exalte la gloire des tout-puissants - Le franchissement du vide, chapiteaux et architraves en pierre - Au sein de la Grande Pyramide, la revanche des humbles pierres sur celles de la chambre du Roi - Ostentation et mensonge : le masque en pierre éblouissante cachant une profonde misère - Pierre et hommes dans l'architecture religieuse - La pierre à l'écoute de la mer qui bat - Panama et la pierre-savon de la Culebra - Pierre engloutie - La pierre ultime refuge des pharaons.
PIERRES ET HOMMES - Des pharaons à nos jours - Jean Kerisel (Presses des Ponts)

       Ce classeur est un guide technique des constructions en pierre. Après avoir présenté les diverses natures de roches, leur extraction et leur façonnage, les caractéristiques techniques des roches de construction et leurs emplois sont exposés. Les pathologies des ouvrages, le nettoyage et l'entretien des parements en pierre, la réfection des maçonneries et enfin la réglementation sont abordés. PIERRES ET MAÇONNERIE EN PIERRE - (ACEP)

       La présente Norme européenne définit une terminologie recommandée des termes scientifiques et techniques, des méthodes d'essai et des produits ainsi qu'une classification des pierres naturelles.
Cette norme remplace la norme NF B10-103 du mois de Juin 1982.
PIERRE NATURELLE TERMINOLOGIE - Norme NF EN 12670 Avril 2003 - (CSTB)

   %BIB-PIERRETPATRIM%    Depuis des siècles, l'homme extrait la pierre pour construire et sculpter, de même qu'il l'utilise comme support pour peindre et graver. Matériau naturel et durable, la pierre transmet ainsi, à travers les temps, le mode de vie, les réflexions et les croyances, les connaissances et le savoir-faire des Anciens. Calcaire, grès, basalte, granite ou schiste, la pierre porte en elle un peu de l'histoire géologique qui modèle nos paysages et contribue à l'identité d'une région et de son architecture.
Ce riche patrimoine est encore très présent dans le bâti traditionnel, les monuments, les musées et sur les grands sites archéologiques. Cependant, sous l'effet d'interventions inappropriées ou de son environnement, la pierre vieillit et s'altère. Aussi les spécialistes conduisent-ils de nombreuses recherches pour assurer la protection et la valorisation de ce matériau si familier.
Cet ouvrage, qui résulte du travail collectif d'une vingtaine de spécialistes aux compétences variées, présente l'état des connaissances sur la pierre - ses provenances, son extraction, ses propriétés - et livre une vision actuelle sur la construction en pierre, ses techniques et ses règles. Tirant parti des travaux de recherche les plus récents, il fait le point sur les altérations qui affectent ce matériau et sur leur diagnostic.
Il décrit enfin les principes et les méthodes de restauration et de conservation actuels, en attirant l'attention sur l'importance des opérations de suivi et d'entretien qui doivent accompagner ces interventions.
Sommaire : Connaissance du bâti ancien - Connaissance du matériau pierre - Intervention sur l'existant.
PIERRES ET PATRIMOINE - - Jean-Philippe Bigas (Actes Sud)

       Pour valoriser les pierres naturelles en aménagement urbain, l'association des ingénieurs territoriaux de France et le CTMNC se sont entourés des meilleurs experts : architectes, urbanistes, bureaux d'études, ingénieurs, paveurs, formateurs, ... Sommaire : Requalification de l'espace public - Diversité des pierres et des produits en pierre - Caractéristiques des pierres et commande des produits - Conception des voiries en pavés et en dalles de pierre naturelle - Mise en œuvre - La formation des hommes de l'art - Entretien et conditions d'exploitation des voiries et des espaces publics - La pierre au service du développement durable - Fiches techniques de construction des appareillages et planches de structures types. PIERRES NATURELLES - CONCEPTION ET RÉALISATION DES VOIRIES ET D'ESPACES PUBLICS - (CTMNC - Centre
             Technique de Matériaux Naturels de Construction)


       Louis Cagin a réuni des spécialistes issus de différentes disciplines pour proposer un livre de référence. Archéologie, ethnographie, géographie et sciences physiques ont été notamment convoquées en même temps qu'il a été fait appel à des paysagistes et à des praticiens - tous les membres de cette équipe partageant une même passion pour la pierre sèche.
Le geste du murailleur est le principal personnage de ce livre ; il s'exprime sur le terrain, à travers un savoir-faire. Il s'agit d'une technique dont la difficulté réside dans son obligatoire adaptation au matériau qui, par nature, diffère selon les territoires.
Sommaire : Archéologie et histoire des maçonneries à pierres sèches - Pierre sèche et société - Les versants en terrasses - Les paysages de la pierre sèche - Analyse technique de la construction en pierre sèche -La vision du mécanicien.
PIERRES SÈCHES - Louis Cagine et Collectif (Eyrolles)

       La technique de la pierre sèche, commune à l'humanité, a été mise en oeuvre avec beaucoup d'inventivité dans la vie quotidienne : murs de clôture, terrasses agricoles, cabanes pour protéger les bêtes ou remiser les récoltes, aiguiers pour capter l'eau, escaliers et sentiers pour conquérir les versants... À la fois documentaire et pratique, ce livre invite à une découverte des paysages de pierre sèche modelés par l'homme dans le monde entier.
Des restanques provençales aux terrasses escarpées du Cap-Vert, des clôtures des jardins cévenols aux temples japonais de Nara, ces architectures anonymes demeurent d'une complète actualité. Pour preuve, une nouvelle génération de maçons à pierre sèche a fait son apparition, montrant ainsi la nécessité patrimoniale et écologique de préserver et de transmettre ce savoir-faire.
Cinq spécialistes de la pierre sèche apportent ici leurs connaissances passionnées et partagent leurs expériences. Un chapitre pratique détaille en images la construction d'un mur et offre à chacun, particulier ou professionnel, la possibilité de bâtir ou de restaurer des ouvrages en pierre sèche.
PIERRE SÈCHE - Collectif (Le Bec en l'Air)

       Jean-Marie Triat, maître de conférences et spécialiste de la prétrographie, publie un ouvrage sur les Pierres de Provence. Ce très beau livre est constitué de deux grandes parties, la première consacrée à l'histoire géologique de la Provence et la seconde aux différentes roches.
Très richement illustré, ce livre apporte un grand nombre de connaissances sur la géologie de la Provence ainsi que sur les roches et leur utilisation.
PIERRES UTILES DE PROVENCE - Jean-Marie Triat (chambre de commerce et d'industrie)

       Au sol ou au mur, à l'intérieur ou à l'extérieur, en local sec ou humide, ou encore sur chape fluide à base de sulfate de calcium, la pose collée de carrelage doit tenir compte de multiples paramètres pour prévenir les désordres et assurer la durabilité de l'ouvrage. Avant de choisir un mortier-colle ou un adhésif, il faut considérer la nature et l'état du support, les propriétés du revêtement et la dimension des carreaux ainsi que les contraintes liées à la situation et la destination de l'ouvrage. Le "Guide Pratique" Pose collée de carrelage en travaux neufs" s'appuie avant tout sur la norme NF DTU 52.2 et l'Amendement A1 d'octobre 2014 pour préciser et illustrer toutes les étapes de l'ouvrage comme par exemple : Les formats de carreaux et les supports admissibles en mur intérieur - La possibilité d'augmenter le format des revêtements (jusqu'à 3 600 cm2) sous certaines conditions - L'introduction de la notion de désaffleurement - L'indication des précautions à prendre en présence des produits de cure sur le support - La définition du joint réduit et du joint normal selon les tolérances dimensionnelles de l'élément de revêtement.
Bien que les travaux neufs sur chape en sulfate de calcium (e-Cahiers 3527-V3, mai 2011) ne soient pas visés par ce NF DTU, ce "Guide Pratique" les prend en compte. Grâce à ce guide, les professionnels du carrelage (entreprise, maître d'ouvrage, architecte, bureau de contrôle, etc.) pourront éviter des erreurs de choix ou de mise en oeuvre pouvant entraîner des désordres.
Cette nouvelle édition a été actualisée par l'Union Nationale des Entrepreneurs de Carrelage du Bâtiment (UNECB-FFB) et Christine Gilliot, responsable de la division Revêtements étanchéité, enduits et mortiers du CSTB.
POSE COLLÉE DE CARRELAGE EN TRAVAUX NEUFS - Carreaux céramiques ou assimilés - PIERRES NATURELLES - Collectif
             UNECB-FFB, Christine Gilliot (CSTB)


       Cet ouvrage se compose de fiches techniques et pratiques sur la pose de pierre (pose de dallage, remplacement de pierre, pose de pierre sèche, construction en pierre massive.).
Le livre est accompagné d'un cd qui contient des vidéos illustrant les fiches.
POSE DE LA PIERRE - Compagnons du Devoir

       Un historique sur l'architecture religieuse médiévale : les origines de la basilique civile, le choix chrétien, l'édifice, les magistrats, fidèles et pèlerins. Les techniques architecturales : évolution de la maîtrise des forces, les procédés de constructions, les solutions romanes et gothiques. Le vocabulaire décrivant l'ensemble des éléments d'architecture. PRINCIPES ET ÉLÉMENTS DE L'ARCHITECTURE RELIGIEUSE MÉDIÉVALE - Michel Henry-Claude, Laurence Stefanon
             Yannick Zaballos (Les Éditions Fragile)


       Cet ouvrage se compose de fiches techniques et pratiques sur la pose de pierre (pose de dallage, remplacement de pierre, pose de pierre sèche, construction en pierre massive.).
Le livre est accompagné d'un cd qui contient des vidéos illustrant les fiches.
POSE DE LA PIERRE - Compagnons du Devoir

       Le présent document s'applique aux produits en pierre naturelle - dont la porosité ouverte selon la norme NF EN 1936 est inférieure à 50 % - destinés aux ouvrages en maçonnerie ou en pierre massive, aux revêtements (y compris les plaquettes) muraux, aux revêtements de sol intérieur (y compris les plaquettes) et aux revêtements de sol extérieur, (y compris la voirie). Il précise les tolérances sur les produits et les prescriptions d'emploi, en fonction de leur destination dans l'ouvrage, et les conditions de réception applicables aux fournitures.
Le présent document ne traite pas des ouvrages de génie civil, des revêtements pour plafonds, des plans de travail, des équipements sanitaires, des problèmes de tachabilité et ne prend pas en compte les traitements pouvant modifier les caractéristiques intrinsèques des matériaux. Il ne tient pas compte de l'influence des sels de déverglaçage pour sols de voirie. Le présent document ne s'applique pas aux pierres reconstituées et agglomérées. Les départements (et territoires) d'outre-mer ne sont pas traités par le présent document.
Cette norme remplace la norme NF B10-601 du mois de Juillet 2006.
PRODUITS EN PIERRE NATURELLE - Norme NF B10-601 Mars 2014 - (CSTB)
       En racontant l'histoire de la statuaire depuis les premiers kouroï grecs jusqu'à Brancusi, l'auteur ne se contente pas de décrire la constitution matérielle des œuvres et leur état physique, il analyse ces données techniques et ces conditions de production du point de vue de l'esthétique.
Pourquoi l'artiste choisit tel matériau, tel instrument, tel type de jointoiement ou de report, et en quoi ces procédures conditionnent à leur tour sa visée artistique ?... Quel était le rôle de la vitesse dans le modelage par le Bernin de ses célèbres bozzetti ?... Pourquoi Canova lissait-il ses marbres ?... Que signifie le creusement des pupilles ?... Quand s'autorise-t-on à fabriquer des œuvres en combinant plusieurs blocs ?... Quels sont les effets d'un trépan, qui vrille et creuse la pierre (Michel-Ange n'en voulait pas), ou d'une gradine, qui la laboure (c'était son instrument favori) ?... En quoi les pantographes et autres appareils de transfert ont-ils déplacé l'intérêt du sculpteur en deçà du marbre vers la maquette originelle en plâtre ?...
Pour répondre à ces questions, Rudolf Wittkower examine tour à tour 192 sculptures célèbres.
QU'EST-CE QUE LA SCULPTURE ? - Principes et procédures de l'Antiquité au XXe siècle - Rudolf Wittkower (Macula)
       Cet ouvrage est pour vous, qui aimez le travail de la pierre et désirez entreprendre la restauration de votre façade, ou en suivre le bon déroulement du chantier. Après un aperçu historique et esthétique dû travail de restauration, vous apprendrez à mieux connaître la pierre de taille : causes de dégradation, caractéristiques générales, composition chimique, liants, etc. Ensuite, à l'aide de nombreux dessins et schémas explicatifs, l'auteur vous fera découvrir pas à pas les secrets des différentes techniques de restauration. Ce guide complet s'adresse à tous les amateurs ou professionnels qui aiment le travail bien fait. Fonctionnel et synthétique, il vous permettra de comprendre les principes d'une construction ou d'une restauration élégante et durable, menée selon les règles de l'art.
Sommaire : Histoire De La Restauration - Principes de restauration - L'outillage traditionnel du restaurateur de façades en pierre de taille - Connaissance de la pierre de taille - Les causes de dégradation et les imperfections de la pierre de taille - Caractéristiques de la pierre de taille - La composition chimique de la pierre de taille et des liants de restauration - La notion de lit de pierre - Le choix des pierres en fonction de leur emplacement dans la façade - Techniques de restauration - L'établissement du calepin - Les travaux préparatoires - Les travaux de restauration proprement dits - La protection des façades en pierre de taille.
RESTAURATION DES FAÇADES EN PIERRE DE TAILLE - Jean-Marc Laurent (Eyrolles)

       Le Guide Pratique Revêtements de sol scellés en intérieur et extérieur aide à bien choisir l'élément de revêtement : carreaux céramiques, terres cuites, produits verriers, carreaux à liant ciment, dalles en béton et pierres naturelles et à le poser dans les règles de l'art.
Toutes les étapes de mise en oeuvre sont détaillées : Comment réceptionner le support (tolérances de planimétrie du support, présence de canalisations...) ? - Selon sollicitation des locaux, quels sont les supports admissibles ? - Faut-il une couche de désolidarisation ? - Comment réaliser les joints (fractionnement, dilatation) ? - Quelles sont les tolérances admissibles de l'ouvrage fini ? - Quels sont les délais de mise en service à respecter ?
En intérieur ou en extérieur, la pose scellée de revêtements de sol doit tenir compte de multiples paramètres pour prévenir les désordres et assurer la durabilité de l'ouvrage. Pour bien mettre en œuvre le revêtement de sol scellé, il faut considérer ses caractéristiques, la nature et l'état du support ainsi que les contraintes liées à la sollicitation et à la destination de l'ouvrage.
Ce guide s'appuie sur les dispositions du NF DTU 52.1 pour répondre à toutes ces questions.
REVÊTEMENTS DE SOL SCELLES EN INTÉRIEUR ET EXTÉRIEUR - CARREAUX CÉRAMIQUES OU ASSIMILES - PIERRES
             NATURELLES
- Collectif et Thierry Bel (CSTB)

       Un ouvrage unique de 240 pages présentant 271 reproductions d'échantillons pierres, marbres, granits, grès et autres roches ornementales et de construction françaises
Sommaire : Les principales exigences techniques applicables aux produits de construction en pierre naturelle - Documents complémentaires - Les normes applicables aux roches de construction - Les pierres - Les marbres - Les granits - Les grès - Autres matériaux : ardoises, gneiss, laves, quartzites, schistes.
ROCHES DE FRANCE - (Éditions PRO ROC)

       La carrière de pierre du Midi du Rouvergue, appelée aussi pierre de Chamaret, est située sur le territoire de Grignan (Drôme). Elle doit son originalité par la présence d'un habitat de carriers. Les auteurs donnent une description précise de cet ensemble, avec photos et croquis. Les maisons et cabanes semblent avoir été construites au XVIIIe siècle, et la date de 1491 gravée sur une pierre de réemploi trouvée dans le mur d'une maison est peut-être l'indice d'une exploitation dès la fin du XVe siècle. Linteaux, jambages, chaînages d'angles des maisons et fermes environnantes de Grignan proviennent de la carrière du Rouvergue. Cette pierre a aussi été utilisée pour l'aménagement domestique : cheminée, potager, placards, bugadière. Quelques exemples de bugadières (cuviers à lessive) à Grillon et Valréas terminent cette étude. SAUVEGARDE ET PROMOTION DU PATRIMOINE INDUSTRIEL EN VAUCLUSE (A.S.P.P.I.V.) - Cahier 17 / 1991

       « La sculpture convoitée est à l'intérieur du bloc choisi » dixit l'auteure, il faut penser les vides, on ne peut pas rajouter, on travaille par soustraction. Choisir son bloc de pierre, en examiner les possibilités : taille, particularités, étude du projet en 3 D, quelques outils bien choisis, et l'aventure commence... ... Progressivement : un cartouche égyptien pour s'exercer à des formes simples ; un visage en bas-relief étape par étape ; une nymphe en ronde-bosse ; des visages stylisés pour bien intégrer le travail du nez, yeux, bouche ; une dormeuse en forme de galet pour sa douceur ; tenter la déco avec des poissons. SCULPTURE EN TAILLE DIRECTE SUR PIERRE CALCAIRE - Christine Bos (Ulissédition)

       Comment faire prendre corps dans la pierre à une idée de départ ? Quels matériaux utiliser ? Avec quels points de repère ? Ce livre répond concrètement à ces questions en conciliant histoire, esthétique et technique.
Les auteurs commencent par un chapitre historique assez long, invitant le lecteur à un dialogue personnel et subjectif avec les sculptures d'autres époques pour développer intuition et émotions esthétiques. Puis vient l'étude des matériaux : pierres sédimentaires, grès, marbres, granites. Ensuite, vient la description de l'atelier ou plutôt des ateliers possibles, aussi divers que peuvent l'être les personnalités des sculpteurs : ce sont des lieux d'inspiration autant que de réalisation.
L'outillage est ensuite décrit, qu'il soit à main, pneumatique ou électrique, qu'il serve à modeler, tailler, polir ou lustrer. La qualité d'une sculpture est d'abord fonction du soin apporté à sa conception. Aussi les auteurs aident-ils le lecteur à franchir cette première étape avec succès (considérations esthétiques, sources d'inspiration, esquisse, maquette, collaboration). L'étude de la taille directe permettra de s'initier à l'élaboration des reliefs les plus courants à travers le dégrossissage qui ébauche la forme, le modelé qui la précise et la texture qui l'habille. D'autres techniques sont abordées dans le chapitre Métier du sculpteur : agrandissement, reproduction, mise aux points, trois compas, mise en couleur, associations de matériaux et relations entre la sculpture et l'architecture ou l'urbanisme.
Pour finir, une partie importante du livre est dédiée à sept pas à pas abondamment illustrés qui permettront au lecteur de mettre en pratique les techniques exposées précédemment.
SCULPTURE SUR PIERRE - J. Cami et, J. Santamera (Éditions Vial)

       La sculpture sur pierre est un art millénaire dont de nombreux chefs-d'oeuvre ont traversé les épreuves du temps. Bien qu'intimidante, elle est en fait relativement simple d'un point de vue technique et peut être appréhendée facilement avec un matériau tendre. Cet ouvrage vous initie à cet art en vous proposant de réaliser des objets décoratifs pour la maison ou le jardin.
Autour de 18 projets de difficulté croissante, vous apprivoiserez la gravure, puis la sculpture en bas relief pour terminer par la ronde-bosse et la sculpture de personnages.Ce livre s'adresse à tous ceux qui envisagent de pratiquer la sculpture sur pierre en amateurs, qu'ils aient ou non une première expérience de la taille de pierre ou de bois.
La plupart des projets n'utilisent que quelques outils. Seuls les derniers nécessitent un équipement plus conséquent.Chaque projet, accompagné d'un gabarit et d'un pas à pas détaillé, fait l'objet d'une présentation qui situe la source d'inspiration, issue de l'histoire de l'art, et explique la démarche de l'auteur dans son choix tout en vous indiquant les techniques abordées. La liste du matériel nécessaire pour chaque objet vous permet d'évaluer l'investissement de départ.
SCULPTURE SUR PIERRE - 18 Projets pour débuter - Steve Bisco (Eyrolles)

       La finition joue un rôle décisif dans le rendu d'une sculpture. Elle influe de manière significative sur l'esprit, le caractère et la puissance évocatrice de l'oeuvre. Au-delà de la justesse des formes, la texture, le ton et la couleur sollicitent chez le spectateur une approche plus tactile. En donnant à ses créations un aspect dur et brillant ou doux et velouté, des couleurs naturelles, mates et sourdes, ou vives et lumineuses, l'artiste enrichit le message qu'il tente de faire passer. Sculpture : guide des finitions permettra aux sculpteurs de maîtriser 350 traitements de surface sur pierre, terre cuite, bois, métal, plâtre, résine et ciment. Toutes les instructions utiles à leur exécution sont données : matériel nécessaire, préparation de la surface et méthode pour obtenir la finition choisie. Chaque chapitre s'ouvre sur une présentation des techniques de sculpture ou de modelage du matériau de base et s'achève par une galerie d'œuvres. Un index visuel facilite la recherche du traitement idéal, celui qui servira le mieux l'œuvre, l'art.
Sommaire : Index visuel des finitions - La pierre - Le bois - Le métal - La terre cuite - Le plâtre - La résine - Le ciment et le ciment fondu - Glossaire.
SCULPTURE - GUIDE DES FINITIONS - John Plowman (Eyrolles)

       Depuis les temps préhistoriques l'homme a construit en pierre et cela continue aujourd'hui de manière très diverses. Ce livre cherche à présenter l'ampleur des ses réalisations.
L'auteur souhaite, par cette ouvrage, montrer que l'on peut encore aujourd'hui et surtout demain utiliser la pierre dans l'architecture contemporaine, s'appuyant sur un savoir faire traditionnel, redynamiser par les outils d'aujourd'hui, il nous livre ici tous son enthousiasme et sa passion afin de découvrir ou de redécouvrir cette technique du passé: la stéréotomie. [en anglais]
STEREOTOMY STONE ARCHITECTURE AND NEW RESEARCH - Giuseppe Fallacara (Presses des Ponts)

       Nombreux sont les bénévoles qui se sont exercés à la taille de pierre sur les chantiers REMPART. Certains en ont fait leur métier, tous ont été touchés par cette technique aussi complexe qu'abordable. Dans un exposé clair, l'auteur de ce cahier technique présente l'histoire de la taille, l'évocation des différentes roches, la préparation, le tracé et la pose. Un document essentiel pour tous ceux qui veulent aller plus loin dans cette technique. TAILLE DE PIERRE - Jean-Frédéric Berger (Rempart)

       Ce guide pratique présente avec clarté et dans le détail l'essentiel des techniques de la taille de pierre, de l'extraction à la mise en oeuvre. Vous y trouverez tout un savoir-faire d'atelier, tours de main et recettes, qui permet de travailler en professionnel : choix des matériaux et des outils, utilisation des outils à main ou à air comprimé, différentes techniques de taille et de finition. Son édition a été soigneusement revue par un spécialiste français du patrimoine bâti en pierre de taille.
En complément, exemples pratiques et cas concrets amènent à mettre en pratique les connaissances acquises. Vous apprendrez ainsi à réaliser des surfaces planes, des moulures, à travailler des éléments d'architecture selon les règles des ordres, vous vous initierez à la construction des murs et des arcs.
Plus qu'un ouvrage professionnel, ce guide est un véritable compagnon, qui vous suivra quotidiennement dans votre travail. De très nombreux schémas, réalisés d'après photographies in situ, illustrent pas à pas les étapes qui permettent d'obtenir un résultat soigné et durable, conforme aux règles de l'art. Destiné à un public d'artisans et de professionnels - du maître d'oeuvre au conservateur - aussi bien que d'apprentis, cet ouvrage expose tout ce qu'il faut savoir pour se perfectionner dans la taille de pierre. Il sera également utile aux amateurs qui souhaitent s'essayer à cet art, et plus généralement à quiconque est curieux de l'architecture et du patrimoine bâti.
TAILLE DE PIERRE Guide pratique - Centre Historique du Léon (Eyrolles)

       Sommaire : le matériau, la technologie, les moulures, l'outillage et le matériel de transformation, la taille, la mise en oeuvre, la pathologie et les remèdes, la construction et les styles architecturaux.- Chaque chapitre a fait l'objet d'une mise au point très précise suivant les normes et techniques les plus récentes (en 2008). TAILLE DE PIERRE SAVOIR FAIRE ET TECHNIQUES - Compagnons du Devoir

       Données techniques et recommandations pour la construction d'escaliers en bois, en métal, en béton ou en pierre. Cet ouvrage embrasse toute la théorie générale de construction des escaliers.
Les notions et définitions de base, les dimensions, le mode de calcul et les divers types de réalisations sont étudiés en détail et abondamment illustrés. L'essentiel des prescriptions réglementaires et des recommandations concernant la construction des escaliers a été rassemblé. L'exécution pratique des escaliers, et particulièrement de ceux qui sont destinés aux bâtiments d'habitation, fait l'objet d'un large développement. Des solutions sont proposées pour résoudre certaines questions de détail.
Ainsi se trouvent réunies les conditions permettant de réaliser des ouvrages agréables et solides.
Le présent ouvrage est donc destiné à tous ceux, artisans, architectes, décorateurs, ingénieurs d'étude, qui souhaitent acquérir le savoir-faire ou mettre à jour leurs connaissances.
TECHNIQUE DE CONSTRUCTION DES ESCALIERS - Willibald Mannes (Eyrolles)

       Dictionnaire des termes couramment employés dans l'extraction, l'emploi et la conservation de la pierre de taille.
Cet ouvrage de référence fait le tour de toutes les connaissances dans ce domaine, il est agrémenté de nombreuses planches et dessins.
Il constitue depuis sa parution le support de toute recherche sur le métier et surtout le guide dans lequel les jeunes compagnons des entreprises retrouvent le sens de leurs gestes.
TECHNOLOGIE DE LA PIERRE DE TAILLE - Pierre Noël (Éditions SEBTP)

       Cet ouvrage très complet rapporte les méthodes et pratiques anciennes acquises au long de plusieurs générations d'artisans carriers et tailleurs de pierre. Sommaire : L'outillage - Les pierres de taille - Les carrières - Le choix de la pierre - Les ouvriers de la pierre de taille - Le relevé des pierres - Transport et déchargement des blocs bruts - Le sciage - Les méthodes de taille - Les moulures - Le bardage - La pose de la pierre - La restauration - Le ravalement - Les revêtements - Les dallages - L'outillage pneumatique - La stéréotomie. TECHNOLOGIE DE LA TAILLE DE PIERRE - Victor Aladenise (Librairie du Compagnonnage)

       Écrit par un éminent praticien et enseignant, cet ouvrage guide le novice à travers les bases du lettrage, de son tracé, de la conception simple à celle destinée aux plus expérimentés. L'auteur explique un nouveau système de proportions pour les capitales romaines classiques. Les thèmes abordés : le développement de la sculpture de lettres au vingtième siècle - Les instructions détaillées pour la gravure en V - Les outils - Les matériaux - La pierre - La fabrication d'un chevalet de graveur - Le dessin. [en anglais] THE ART OF LETTER CARVING IN STONE - Tom Perkins (Éditions SEBTP)

       Ce livre est un guide de référence à l'attention des restaurateurs, des sculpteurs, des historiens de l'art et des archéologues. Il décrit le processus impliqué dans le travail de la pierre et permet de comprendre les techniques de fabrication. [en anglais] THE ART OF STONEWORKING - A reference guide - Rockwell ()

       Ce livre didactique et progressif enseigne les tracés de base nécessaires à la coupe des pierres de taille utilisées dans la construction ou la restauration d'un bâtiment. La taille des pierres et leur tracé sont basés sur l'art du trait, une branche de la géométrie descriptive qui permet de dessiner sur plan toutes sortes de volumes au moyen de projections, puis de tracer la pierre pour la tailler. C'est ce dessin technique appliqué à coupe des pierres que le livre de Guy Jouberton se propose d'enseigner au lecteur. Partant de tracés très simples, des exercices progressifs développées avec clarté permettent de faciliter la compréhension des différentes étapes du traçage. Une pédagogie moderne est au service du débutant pour comprendre et utiliser l'art du trait.
Ce livre est le premier volume d'une suite d'ouvrages dont le second, Tracés et coupe des pierres, études des formes, est déjà paru.Sur le même sujet, les éditions Vial ont également publié le Traité de Stéréotomie de Monduit, plus ardu mais orné de magnifiques planches de tracés.
TRACÉS ET COUPES DES PIERRES - Guy Jouberton (Éditions Vial)

       Ce livre complète et approfondit le précédent volume. La démarche pédagogique proposée consiste à étudier des cas concrets de tracés et coupes de pierre. Chaque exemple est coté et fait l'objet d'un exercice de traçage à compléter. La démarche est détaillée et aboutit à une représentation en couleur de la pièce achevée. TRACÉS ET COUPES DES PIERRES (2) Étude des formes - Guy Jouberton (Éditions Vial)

       Dans cet ouvrage, l'auteur aborde le tracé d'éléments d'architecture complexes. La démarche pédagogique propose l'étude de cas concrets de tracés.
Chaque exemple est coté et fait l'objet d'un plan détaillé qui aboutit à une représentation en couleur de la pièce achevée.
TRACÉS ET COUPES DES PIERRES (3) Stéréotomie - Guy Jouberton (Éditions Vial)

       L'auteur consacre entièrement ce livre à la construction des réseaux qui forment l'armature de pierre soutenant les vitraux.
Il en détaille 32 avec leur méthode de calcul et de traçage pour la taille.
TRACÉS ET COUPES DES PIERRES (4) Réseaux - Guy Jouberton (Éditions Vial)

       Réimpression de l'édition de 1890 - La stéréotomie est l'art de tailler les corps solides et, plus spécialement, la pierre et le bois. Elle se divise donc tout naturellement en dettes parties : La stéréotomie de la pierre ou coupe des pierres ; La stéréotomie du bois ou charpente.
Elle est basée sur les méthodes générales de la géométrie descriptive, bien que, en réalité, celle-ci soit née de celle-là. Avant que Monge eut créé la géométrie descriptive, les charpentiers et les appareilleurs employaient, en effet, la méthode des projections pour déterminer les formes et dimensions des assemblages des pièces de bois ou des faces des pierres. Mais chaque problème avait une solution particulière et il n'existait aucun lien ni aucun esprit de généralisation dans le grand nombre de procédés pratiques dont se composait l'art du trait. C'est ainsi que les premiers auteurs, qui ont écrit sur cet art, se sont bornés à décrire la série des opérations graphiques à effectuer sur l'épure pour chaque cas particulier, sans donner les quelques considérations géométriques qui auraient permis de traiter d'autres cas analogues, quoique un peu différents. C'est dans cet esprit qu'ont été écrits le traité d'architecture de Philibert Delorme (1576) ; les secrets d'architecture de Mathurin Jousse (1642) dans lequel les opérations décrites sont à peu près inintelligibles, le traité de la coupe des Toutes par le père Derand (1613) très diffus et sans ordre ; le traité de la coupe des pierres par l'architecte Delarue (1728) dans lequel quelques nouveaux exemples sont ajoutés à ceux traités dans l'ouvrage du père Derand.
Frézier, Directeur des fortifications de Bretagne, publia cependant en 1737 une théorie et pratique de la coupe des pierres et des bois, en trois volumes in -4°, dans laquelle il montra les procédés pratiques qu'il faut employer pour tailler la pierre et le bois, en faisant usage des projections horizontale et verticale et la manière d'appliquer ces procédés à un grand nombre d'exemples nouveaux relatifs aux forteresses. Même dans cet ouvrage, qui eut un grand succès à l'époque où il parut et où Frézier explique la coupe des pierres par la géométrie, les principes d'où découlent tous les procédés de trait ne sont point mis en évidence.
TRAITÉ DE COUPE DES PIERRES - STÉRÉOTOMIE - J. Chaix (Hachette LIVRE - BnF)

       Toutes les constructions en pierre et matériaux assimilés (pisé, brique,…) datant d'avant le XXe siècle. Toute intervention nécessite des techniques appropriées, dans le respect des règles en vigueur.
Après une synthèse portant sur près de vingt siècles de construction ancienne, l'ouvrage présente l'ensemble des matériaux et techniques, puis expose pas à pas les méthodes de calcul et de dimensionnement propres aux édifices anciens. Il s'attache à décrire précisément la phase de diagnostic (approche structurelle, pathologies, etc.) intervenant notamment dans un contexte patrimonial particulièrement délicat (bâtiments classés et ouvrages d'art, édifices religieux, constructions menaçant ruine…).
Illustré par quelque 500 schémas, coupes, plans et photographies, ce livre est émaillé d'études de cas réels. Les pathologies font l'objet d'une attention particulière, dont un hors-texte en couleur permettant de les identifier précisément.
Didactique, l'ouvrage fait la part belle aux définitions, synthèses, points sur la réglementation et références documentaires. Un glossaire recense tous les termes et expressions incontournables signalés dans le corps des chapitres.
TRAITÉ DE MAÇONNERIE ANCIENNE - Alain Popinet (Éditions du Moniteur)

       Réimpression de l'édition de 1792 - Le traité de la coupe de pierres est une ouvrage dans lequel on enseigne à tracer et à tailler les portes ou voûtes simples, les niches, les trompes, les voûtes d'arête, etc. On y trouve encore une idée de l'art du Trait et de son importance, le précis de son histoire et de ses progrès, des remarques sur les ouvrages qui ont traité de la coupe des pierres. TRAITÉ ÉLÉMENTAIRE DE LA COUPE DES PIERRES ou ART DU TRAIT - M. Simonin (Maxtor France)

       Artiste et technicien hors-pair, l'auteur fait ici un guide pratique dans lequel il détaille précisément le savoir-faire et les techniques de taille qui on rendu célèbre Raoul Lamourdedieu, un sculpteur des années 30. TRAITÉ DE LA SCULPTURE SUR PIERRE - Raoul Lamourdedieu (Éditions J.C. Godefroy)

       Ce traité pratique de 1910 présente 112 planches qui indiquent la manière de tracer les épures, couper les panneaux et la taille des pierres destinées à la construction des bâtiments. TRAITE PRATIQUE DE LA COUPE DES PIERRES - Edouard Tachon (Librairie de la Construction Moderne)

       Prescriptions techniques et recommandations pratiques - Prévention des salissures - Nettoyage et décapage des matériaux - Ravalement - Enduits sur supports neufs et anciens.
Ce guide définit les conditions de mise en oeuvre des différentes techniques de nettoyage (écologiques, traditionnelles ou novatrices comme le laser ou la biominéralisation) et des techniques de décapage (écologiques, chimiques, thermiques, mécaniques, etc.) en fonction de la nature du matériau, de l'efficacité, de l'impact environnemental, etc. Chaque étape du projet est détaillée. Ce guide propose aussi des exemples de solutions techniques à mettre en oeuvre pour éviter l'apparition prématurée des salissures ou encore y remédier.
La dernière partie du guide passe en revue les différents types d'enduits, leurs propriétés, leurs caractéristiques, les divers aspects de finition. Ce guide très illustré intéressera tout professionnel de la façade qu'il soit applicateur, architecte, artisan, contrôleur technique, maître d'oeuvre, prescripteur ou professionnel de la gestion immobilière. Il s'adresse également aux particuliers soucieux d'assurer la pérennité de leur bien et leur valorisation patrimoniale, que ce soit un immeuble collectif ou une maison individuelle.
TRAVAUX DE FAÇADE - François Virolleaud, Bertrand Ruot, Flora Genel, Rolland Cresson (CSTB)
       Ancien Maître Ebéniste membre de la Compagnie des Experts Judiciaires de la Cour d'Appel d'Agen, membre correspondant de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés Intervenant à l'Institut du Patrimoine, Jacques Dubarry De Lassale est passionné par le marbre depuis de longues années.
Il a réuni une grande quantité d'échantillons et a fait don de sa collection personnelle pour la création du Musée du Marbre de la ville de Bagnère-de-Bigorre (Hautes Pyrenées).
UTILISATION DES MARBRES - Jacques Dubarry De Lassale (Éditions Jacques Vial)
       René Fabre, sans doute le plus grand spécialiste français des marbres de cette région, a procédé à l'inventaire des marbres de Versailles, et Suzanne Raynaud, géologue, complète ces informations sur ce qu'est un marbre, sur la façon dont la nature a pu le créer, lui donner ses caractéristiques colorées, ses dessins.
Ils nous proposent une visite artistique des marbres utilisés pour les décors du domaine de Versailles, en particulier les marbres en provenance d'Occitanie et nous dévoilent l'incroyable richesse et l'harmonie des compositions marbrières créées pour la grandeur du Roi.
VERSAILLES ET LES MARBRES D'OCCITANIE - Suzanne Raynaud et René fabre (Éditions Pounjadou)

       La SNBR, une des sociétés pionnières dans le domaine de la restauration en France, a su comprendre l'architecture de Giuseppe FALLACARA et sa signification profonde.
Son engagement dans le domaine de la pierre et du milieu où l'on travaille ce matériau, l'a amenée à devenir une entreprise pionnière dans l'adoption des technologies les plus modernes pour le traitement et la taille de ce matériau.
VERS UNE ARCHITECTURE EN PIERRE - Giuseppe Fallacara (Presses des Ponts)

       L'ornement constitue un monde riche d'invention, qui a su traverser les siècles et les civilisations, s'imprégnant du génie propre du lieu et du temps, le reflétant comme un miroir au gré de l'imagination de l'artiste et de l'artisan.
Les motifs se mêlent, se déconstruisent et se recomposent, parfois les mêmes mais toujours nouveaux. Ainsi, les rinceaux, luxuriants sur les temples de l'Antiquité romaine, griffant finement la pierre des églises et des châteaux de la Renaissance française, réapparaissent-ils plus tard sur les immeubles haussmanniens.
Pour (re-)connaître un motif, il faut pouvoir le nommer. Sans être exhaustif, cet ouvrage est un outil précieux pour mieux identifier et comprendre les mots de l'ornement - Prix du livre de la demeure historique.
Sommaire : Champs décoratifs - Supports - La baie - Chapiteaux - Détails d'architecture - Moulures et éléments moulurés - Motifs répétitifs ou linéaires - Formes géométriques - Décors de surface - Figures humaines - Figures hybrides à composantes humaines - Figures animales ou hybrides d'espèces animales - Motifs végétaux - Objets ornementalisés - Motifs et champs liés à l'emblématique - La position des motifs - Art roman - Art gothique - Art de la Renaissance - Art de la rocaille - Le mot et l'image - De A à Z, les mots de l'ornement illustrés par plus de 800 photographies - Annexes (Index, Bibliographie, Lexiques franco-anglais...)
VOCABULAIRE ILLUSTRÉ DE L'ORNEMENT PAR LE DÉCOR DE L'ARCHITECTURE ET DES AUTRES ARTS - Evelyne
             Thomas (Eyrolles)

















www.pierres-info.fr - Mentions légales - Date de publication : mardi 16 octobre 2018 - Tous droits réservés