LES P'TITES HISTOIRES
Pour les Petits et Grands N'enfants ...

LE HOCHET PIERREUX par Colombine Mazelle


"Considérons donc comme heureuse l'invention du crépitacula d'Archytas qu'on donne aux petits enfants pour les occuper
Cela leur évite de tout casser dans la maison, car la jeunesse n'est pas capable de rester en place..."

  Ainsi parlait le philosophe Aristote de son ami et néanmoins bricoleur Archytas. En effet, ce dernier avait dû trouver une solution pour calmer son rejeton qui, à longueur de journée, braillait dans son couffin à s'en décrocher la mâchoire, l'empêchant ainsi de se concentrer sur ses axiomes et autres théories philosophiques...

  Impossible de gratter le parchemin sans faire une rature et une tache ou encore de compter les grains de sables (son passe-temps favori). Il fallait trouver une solution rapidement sinon on ne parlerait jamais d'Archytas dans les encyclopédies du XXIe siècle et sur le site Pierres-Info...

  Alors, comme la tétine n'avait pas encore vu le jour, il fallait occuper le petit démon pendant que son géniteur tirait des plans sur... la lunette, par exemple...
Le tricot ?... trop dangereux avec les aiguilles - la poterie ?... trop salissant - le scrapbooking ?... pas encore inventée (la photo).

  En désespoir de cause, pris d'une vague lueur de génie dépressif, ce malin d'Archytas tenta de fabriquer un truc-bidule-machin-chose...
  Profitant de son absence, Archy s'en alla dépoter en douce le bonsaï tachiki de sa femme (il ne grandissait pas de toute façon) et récupéra le récipient en terre cuite... Il emmancha un bâton sous le pot et alla immédiatement le tester sur son fils Tekte.
  Bon, le premier résultat fut improbable. Le petit Archy Tekte porta autant d'intérêt à ce bidule qu'à ses couches-culottes et le balança tel une cuillère de bouillie épinard/salsifis.
  Pas prêt à abandonner l'affaire comme ça, son papa dépota un autre Bonsaï, Bourcier pour ceux que ça intéresse (il était tout tordu d'abord...) et, une fois emmanché, il mit quelques cailloux dedans et ferma l'ouverture par un opercule en peau de zébi ou de zébu, on ne sait plus...
  Très fier de sa nouvelle trouvaille et avant la fabrication en série du prototype, il alla vite le tester auprès de son petit as Tekte...
Alors là, bingo, ça fonctionnait... Le marmot, fasciné par le bruit que faisait la chose, arrêta de brailler comme un forcené et agita le machin comme un damné. Archytas venait d'inventer le hochet.

  Heureux et pas peu fier, papa Archytas ôta ses boules Quies et se retira sur la pointe des pieds pour aller bosser sur la maîtrise de la colère, le problème de la duplication du cube (toujours pour le gamin ?...) et aussi le dodécaèdre.
  Ce que l'on sait encore sur cette fameuse invention, c'est qu'Archytas l'appelait "crépitacula" (crépita on comprend... Mais cula ?...).
Il parait aussi que sa femme, rentrant de l'agora le soir même de sa trouvaille et trouvant ses bonsaïs dans le vide-ordure, remis en cause toutes les théories d'Archytas concernant la maîtrise de la colère...
  Cette époustouflante découverte survécue à Archytas. On rebaptisa seulement le "crépitacula" pour le nommer "hochet" parce que c'était moins dur à dire et aussi parce que tout le monde avait hoché de la tête lorsqu'on avait proposé ce nom là.
On le fabriqua en terre-cuite en tôle, en osier ou en bois... et on y mit des graines, des cailloux, des clous, enfin, n'importe quoi du moment que cela faisait du bruit, enfin, moins de bruit que les vociférations des lardons...

  Et puis un jour, le curé de Camaret ou un autre eu la drôle d'idée de décréter que les hochets de sa paroisse contiendraient sept pierres et seulement sept... Elles seraient le symbole des 7 péchés capitaux que tout le monde connaît puisqu'on les bafoue à longueur de journée :
  • L'Orgueil : A quoi servent les miroirs sinon, alors !?...
  • L'Avarice : Demande un euro pour payer le parcmètre dans la rue et tu verras...
  • L'Envie : Le gazon du voisin est toujours plus beau que le votre et pourtant vous avez acheté la même tondeuse. Ce n'est pas vrai ?...
  • La Colère : La gauche, la droite, le centre (et mon voisin), tous pourris, il faut tout péter !... Euh, sauf ma maison. Et tout brûler aussi... sauf ma voiture bien-sûr !
  • La Luxure : Tant que le kiki dans le kuku de la kokotte provoquera des rires gras y en aura...
  • La Gourmandise : Prouuut !... Ah ça, c'est certainement la soupe à l'oignon et le cassoulet toulousain d'hier soir, à moins que ce ne soit le "Double Cheese Deluxe Grand Royal Bacon" et les Donuts Sundae du midi ?!...
  • La Paresse : Contrôle A - Contrôle C - Contrôle V - Enregistrer et au lit...
  Archi-conscient du gâchis, le converti ahuri par cette hérésie voulait ainsi apprendre aux plus jeunes que les péchés ce n'est pas joli-joli...

  Ce sont les Sœurs de la Perpétuelle Bienséance qui furent chargées de fabriquer des hochets en osier contenant 7 cailloux.
Quelle chance !... Pierres-Info détient un spécimen d'un de ces sacrés hochets (version de luxe) et vous allez pouvoir vous aussi secouer l'osier... Mais attention, par l'opération d'un saint d'esprit et d'un simple clic vous risquez de voir apparaître le pire de vos péchés... Hérétique !...


En prime, voici quelques adresses où trouver des hochets pierreux :
(On ne garantit pas qu'ils contiennent des pierres précieuses...)

VANNERIE DU BOISLE ~ VANNERIE DELAMOTTE ~ VANNERIE DE L'AUZIZIERE ~ VANNERIE DE VILLAINES





  Vous avez une P'tite Histoire à raconter ?... Envoyez-là grâce à notre formulaire  



www.pierres-info.fr - Mentions légales - Date de publication : samedi 20 juillet 2019 - Tous droits réservés