LES ENCADREMENTS DE BAIE

ENCADREMENT DROIT
FENÊTRE

COOKIESCODE
  L'encadrement de fenêtre à linteau droit est composé d'un appui de fenêtre de 2 jambages et d'un linteau.

  • L'appui doit  répondre à certaines normes :

* Il doit présenter un profil en pente vers l'extérieur. En aucun cas l'appui ne peut pas être de pente nulle, car l'eau de pluie doit pouvoir s'écouler. Coté intérieur, l'appui de fenêtre doit être complété, par un rejingot faisant partie intégrante de l'appui et non rapporté après coup. Ce rejingot, bord relevé à l'arrière de l'appui a pour mission de servir de repos à la pièce d'appui, traverse basse du dormant d'une croisée de fenêtre.

* Côté extérieur, la partie débordante doit être munie d'un larmier, longitudinale en sous-face. Un débord de 3 cm minimal permet d'écarter l'eau de pluie de l'allège et de limiter ainsi les coulures ou les salissures sur le parement de la façade.

* Coté intérieur, la surface supérieure du rejingot doit régner sur toute la largeur de la baie y compris dans la feuillure s'il en existe une ou, en l'absence de feuillure dépasser d'au moins 4 cm les tableaux de part et d'autre de la baie.
Il est donc conseillé de poser les jambages sur l'appui et non de poser l'appui entre les jambages.

  • Les jambages peuvent être monolithe (rare, compte tenu du poids) ou appareillés en assises, avec lancis* ou non.
* Les lancis sont les pierres panneresses situées en alternance dans les jambages. Plus longues, elles font la liaison avec le mur.
La face interne des jambages est appelée tableau.

  • Le linteau est monolithe ou clavée, c'est à dire, appareillé en claveaux de nombre impair (voir plate-bande).
la face inférieure est appelée soffite.

  Les anciens encadrements de baie étaient généralement posés dans des murs très épais. Afin de permettre l'entrée de la lumière dans les pièces et aussi pour faciliter l'ouverture des vantaux, porte ou fenêtre, les parties internes des jambages était évasées, ce sont les ébrasements. Il était également nécessaire de tailler une feuillure pour fixer le dormant de l'huisserie.
Afin de permettre aux usagers d'approcher au plus près, l'appui et la partie du mur située dessous étaient désépaissis . On appelle cette zone du mur l'allège.



12345...34


www.pierres-info.fr - Mentions légales - Date de publication : jeudi 13 août 2020 - Tous droits réservés