HISTOIRES DRÔLES

BEN QUOI ?!...

  En bon carrier responsable, Bébert effectue un stage de secourisme. Le formateur le teste :
- " Monsieur, Vous êtes dans votre carrière au volant de votre chariot élévateur et alors que vous descendez une piste, vos freins lâchent et vous percutez votre apprenti qui tombe inerte au sol... Quelle est votre première réaction ?...

- " Oh ben là c'est très grave !... J'appelle tout de suite Caterpillar, mon chariot est tout neuf !...
"
Et devant la tête que fait le formateur, Bébert tente une autre réponse :
- " Je regarde si la peinture n'est pas rayée ?... "

TÛÛÛT !... TÛÛÛT ! ...

  L'apprenti demande à Bébert le carrier :
- " Dis Bébert, pourquoi appelle-t-on les rabots des tailleurs de pierre des chemins de fer ?... "

- " Ben j'sais pas !... Peut être à cause d'un apprenti comme toi... Parce qu'au train où ça va, si tu dérailles, il faut tout refaire... "

BEAUTÉ CRASHÉE ?!...

  Un sculpteur de renom vient choisir un bloc dans la carrière de Bébert en vue de la réalisation d'une prochaine œuvre. Au détour d'un empilage, il tombe sur un bloc pas comme les autres :
- " Mais c'est une sculpture !..." s'exclame-t-il " ...Cette longitudinalité, c'est du Modigliani et il y a du Giacometti aussi là-dedans !... Ce mouvement, et cet enchaînement de cassures ne sont pas s'en évoquer le grand Picasso !... Quelle puissance !... Mais quel artiste a réalisé une telle œuvre ?... "

- " Ah ben !... J'savais pas... "
répond Bébert dépité "... C'est un bloc extrait par l'apprenti la semaine dernière, je l'avais foutu au rebut !... "

FÔTE DE KOI...

  Un gardien de cimetière a repéré un homme qui se déplace de tombe en tombe, un carnet de note à la main... Intrigué, le gardien se rapproche de lui :
- " Bonjour monsieur, je peux vous aider ?... Vous recherchez une sépulture ?..."

- " Oh non merci... "
Répond l'homme "... Je suis graveur marbrier et je m'installe dans le secteur. Alors je viens noter les fautes d'orthographe de la concurrence... "

STAGIERUS POLITUS ?!...

  Gégé le marbrier surveille le travail de l'apprenti à qui il a demandé de polir une dalle à la main...
- " Mais qu'est ce que tu fais ?... Je t'ai dit de faire des 8 en ponçant et toi tu ponces tout droit !... "

- " Oui mais moi je croyais qu''il fallait faire des chiffres romains !... "

SINON, ON A BERTHE AU GRAND FOYER !...

  Un couple revient voir Claudio le tailleur de pierre qui leur avait fait un devis de cheminée.
- " Votre cheminée Louis XVI nous plait beaucoup, mais ma femme la trouve beaucoup trop petite, alors nous voudrions savoir si vous pouvez la faire en Louis XVII ou même Louis XVIII ?... "

A PENDRE OU A LÉSER !...

  Bébert le carrier est au chevet d'un grand blessé plâtré et pansementé à tel point que seuls les yeux sont encore visibles...
" Bon, monsieur... " lui dit Bébert " ... maintenant écoutez-moi, pour dire oui, vous clignez une fois des yeux et pour dire non, deux fois. C'est d'accord ?... "
Le pauvre homme cligne une fois des yeux pour acquiescer.
" Bon, ok, alors ma question est simple : et maintenant, monsieur l'ingénieur des mines, vous me l'accordez mon extension d'exploitation ?... "

PIERRE BERTRAND ?!...

  Bébert voit tout à coup l'apprenti prendre son élan et sauter du haut du front de taille de la carrière... Heureusement, sa chute est amortie par un tas de poussière.

Il se précipite vers lui :
- " Mais qu'est-ce qui t'a pris, tu aurais pu te tuer !?... "

- " Ben c'est de votre faute aussi, vous me dites tout le temps que je n'arrête pas de planer !... Alors j'ai essayé... "

COMME DEUX GOUTTES D'OS !...


  Lors du vernissage d'une expo un badaud demande au sculpteur :
- " J'adore ce que vous faites, mais enfin où avez-vous trouvé un modèle aussi laid ?... "

- " Éh bien merci !... C'est moi le modèle de toutes mes statues... "

- "Ah !?... Excusez-moi !... Effectivement, maintenant que vous le dites, j'aurais du noter la ressemblance... "

SABRÉ ?!...

  C'est le premier vernissage d'un jeune sculpteur qui expose ses œuvres. Il repère 3 personnes en grande discussion devant une de ses statues, coupe de champagne à la main... Il s'approche doucement pour entendre leurs remarques :
- " Quelle maturité !... " Dit l'un
- " Oui, à la fois complexe et équilibré !... une vraie réussite !... " Dit l'autre
- " Celui qui a fait cela est un véritable artiste !... " Complète le troisième

- " Et bien c'est moi !... " Lance fièrement le jeune sculpteur en s'approchant
Les trois hommes se retournent ensemble et l'un d'eux s'exclame :
- " Félicitations monsieur !... et où pouvons-nous acheter votre champagne ?..."

ET MOAÏ !... ET MOAÏ !... ET MOAÏ !...


Le sculpteur de l'île de Pâques n'était pas bien original et en tout cas sacrément égocentrique...

Il ne savait faire que des autoportraits...

LES PAVÉS DE L'HISTOIRE !...


Le Petit Poucet ne pouvait pas sentir Thierry la Fronde...

Forcément, il lui piquait tous ses cailloux...

HA LALA LOI C'EST LA LOI !...

- " Dis-donc Bébert ?... " lui demande Jeannot, son collègue carrier " Ils servent à quoi les petits panneaux " STOP " que tu as peint là ?... "

- " Ah ça ?..., c'est les nouvelles normes car lundi j'ai un stagiaire qui arrive, il faut que je les cloue sur le dernier barreau des échelles... "

NE S'USE QUE SI LONG S'EN SERT !...


  Un contrôleur et Bébert le carrier essaient la nacelle qui permet d'accéder en haut du front de taille. A mi-parcours, perché et balancé dans le vide, le contrôleur fait une remarque :
- " Dites-donc, il est sacrement usé votre câble d'entraînement, vous le changez souvent ?... "

- " Bien-sûr... "
lui répond Bébert " ...On le change chaque fois qu'il casse !... "

CROIX DE BOIS CROIX DE PIERRE SI JE MENS TU ME PAIES UNE BIERE...

  Bébert le carrier reçoit un coup de fil de son collègue, Momo, à qui il vient de vendre un chariot élévateur.
- Dis-donc Bébert !... y'a comme un problème avec ton chariot, tu m'as dit qu'il roulerait au moins 15 ans alors que le moteur vient de rendre l'âme...

- Mais je ne t'ai pas menti Momo, il a eu 15 ans hier...

TAÏ ! TAÏ !...


Le comble pour un sculpteur :

Avoir les pieds sur terre mais être malheureux comme les pierres avec le bras dans le plâtre...

N'IMPФЯTЭ QUѲI !...

  Bébert apporte une commande à son apprenti, une plaque à graver de l'inscription : " La Maison de l'Informatique ". Quelque temps après, l'apprenti appelle Bébert pour qu'il vérifie son travail...
-" Mais qu'est ce que tu m'a fait ?!... " s'écrie Bébert "... ta gravure est carrément illisible !..."

" Bah ça c'est normal... "
répond l'apprenti d'un air entendu " ... pour de l'informatique, fallait faire un captcha code... "

QUAND C'EST MOU, Y'A PAS D'CAILLOU !...

   On a commandé un bloc à Bébert le carrier pour réaliser une colonne. Il donne ses consignes à l'apprenti :
- " Tu vas sur le dépôt et surtout tu me choisis une pierre bien raide, car c'est pour faire une colonne dorique,
pas une colonne platonique !... "

LES CHAPITEAUX  ?... NOUS ON LES TAILLE, NOM D'UN CHIEN !...

Un gros chien entre dans une agence d'intérim et demande à l'accueil s'ils ont des offres d'emploi...

Éberluée, l'hôtesse s'exclame " Mais vous êtes un chien qui parle ?!... "

" Ben oui... "
Répond le chien " Et je recherche du travail "

" Alors là, pas de souci... vous me laissez passer un coup de fil et vous travaillez dès demain "

" Ok, j'attends "
Dit le chien, et l'hôtesse s'absente un instant.

Elle revient un grand sourire aux lèvres : " Ca y est, tout va bien, si vous le souhaitez vous pouvez débuter demain au cirque Bouglione !... "

" Et qu'est-ce que j'aurai à faire ?... "
Lui demande le chien.

" Ben le chien parlant du cirque, bien entendu... "

" Alors là ça ne colle pas du tout !... " Dit le chien " Moi je suis tailleur de pierre !... "

ROC AND DROLE FOR EVER ?...

- " Chef !... Avant, quand je travaillais chez Blokatruk's y z'étaient quand même bien mieux équarris les blocs... De belles faces coupées au fil pile-poil... Les nôtres y sont tout cabossés... "

- "Alors là mon p'tit gars..."
Lui répond Bébert le Carrier " C'est comme si tu comparais Neil Young et Jean-Michel Jarre... "

- " D'un côté t'as du brut, du solide, extrait avec amour les 2 pieds dans la gadoue et le nez dans le vent des cyprès et de l'autre t'as de la peau de fesse à 5 ou 6 raies mal torchées extrait sans émoi à l'engin par un mariolle incompétent... "

LÀ, IL EST CHOCOLAT LE GARS !...

- " Chef ! Chef ! Vous avez vu, vous qui êtes gourmand... Il ne faut plus manger de barre chocolatée Mars !... " Dit l'apprenti à Bébert le carrier.

- " Oh, ça moi je crains rien, je ne bouffe que des rochers à longueur de journée !... "

QUELLE DROLE D'HISTWARE !?...

  Bébert le carrier a embauché un nouveau carrier, un ancien informaticien. Et ça se passe mal... Alors le jour ou il dit à Bébert qu'ils ne se comprennent pas, qu'ils ne sont pas assez "shareware" tous les deux... Bébert craque :
- " Bon Bernard, depuis que t'es là, le vestiaire est un vrai dépotware et je parle pas de l'urinware..., tu passe ton temps à t'assware, c'est tous les jours la fware et faut vraiment en voulware. Avec ça, t'es nul au polissware, c'était à prévware. Enfin quoi, j'ai plus d'espware et je ne veux plus te revware, quitte mon territware, t'es trop rasware... Aurevware !... "

- " T'as compris là ?!... "

ÇA SENT LE SANS PAIN !...

Comme tous les ans, Bébert le carrier écrit sa lettre au Père Noël (on ne sait jamais...) :

Cher Père Noël,

L'année prochaine je voudrais un corps bien mince
et de très gros blocs en carrière. Et, s'il te plait, te goure pas
n'inverse pas les deux comme l'année dernière.

Bébert

ILS SE MARIÈRENT ET EURENT BEAUCOUP DE POUSSIÈRE !...

  Bébert le carrier a rencontré sa femme Agate au repas des cariés organisé par l'association des dentistes de Saint Suplice.

  Tout a commencé quand il l'a aidé à couper son pavé de bœuf et extrait les cailloux de ses lentilles. Il a même ôté les arêtes de son Saint-Pierre...

  Mais c'est après le fromage que tout a basculé, une "Boulette de la Pierre-qui-Vire"... C'est là qu'elle est tombée dans ses bras, en laissant fondre le granité du dessert...

LOGIQUE DE P'TIT PIERREUX !...

   La maîtresse demande au petit Bébert :
- Pourquoi à la montagne, les chalets sont-ils fabriqués en bois ?...

- C'est sûrement parce qu'on a utilisé toute la pierre pour faire la montagne, m'dame !...

SON ALTESSE SÉREXTRÉNISSIME...

   Bébert le carrier a une dent cariée... Alors il se rend chez le dentiste qui, après examen, lui demande :
- Votre dent est morte il faut l'extraire... Vous voulez une couronne ?...

- Bon d'accord... j'ai passé ma vie a extraire la pierre et on peut dire que je suis le roi des carriers... Mais quand même, vous croyez que ce n'est pas trop une couronne ?...

ET LA PIERRE SORT SCIEE !...

  Lulu l'apprenti n'est pas content. On lui avait dit qu'il y avait des lits dans la pierre...
Alors que ce n'est pas un métier de tout repos, bien loin de ses rêves...

Un vrai cauchemar plutôt !... Ou se côtoient des crapauds
avec de grosses veines bleues, des durillons revêche, des poils,
des fils vitreux et des rognons pris dans la molasse.

TUDIEU L'EST STUDIEUX !...

   Quand Bébert le futur carrier était encore un jeune étudiant et qu'il partait en vacances avec ses parents,
ils étaient toujours obligés de prendre le semi-remorque de son papa routier...
Mais pourquoi ?...

Cliquez et vous le saurez...

COMME J'EN AVIONS POINT D'AILES...

   Bébert le carrier monte voir l'apprenti qui travaille tout en haut de la carrière. Tout doit bien se passer puisqu'il lui a tout écrit noir sur blanc pour éviter les erreurs...
- Alors Jeannot ?... Tout va bien, tu as bien suivi ma feuille de forage ?...
- Oh ben ça sûrement pas chef !...
- Comment ça malheureux ?!...
- Je suis pas fou, elle s'est envolée du haut de la masse...

1.5707963267949 RADIANS OU 100.0000000032 GRADES, SI TU VEUX !...

   Bébert le carrier teste les connaissances du nouvel apprenti :
- Comment calcule-t-on le mètre cube ?...
- J'sais pas chef...
- Alors, la surface d'un rectangle ?...
- J'sais pas chef...
- Et un angle droit, ça fait combien de degrés ?...
- Alors ça j'sais chef, 90 degrés... à l'école j'étais toujours au coin !...

SUEURS TIÈDES...

   L'apprenti entre affolé et tout tremblant dans le bureau de Bébert le carrier :
- Et ben j'ai eu chaud Bébert... je viens de tomber de l'échelle de 15 mètres...
- Et tu es encore en vie ?!...
- Heureusement !... J'étais sur le premier barreau...

VACANCES J'OUBLIE RIEN...

Bébert le carrier ne part jamais en vacances, il campe dans sa carrière...
- A la mer ?... Quand il voit tous ces rochers il ne peut pas s'empêcher de passer son temps à les cuber...
- A la montagne ?... Il tourne autour pour trouver par quel côté il faudrait mieux attaquer l'exploitation...
- A la campagne ?... Tous ces champs, tous ces arbres, ça le démoralise... Quel boulot de défrichage pour atteindre la roche !...

GASTONTON FLINGUEUR !...

  Bébert le carrier vient de perdre son vieil ami Gaston le maçon... Un parpaing mal collé...
Ils s'étaient fait une promesse tous les 2 : "le premier qui meurt reviens voir l'autre sur terre pour lui dire comment c'est là-bas..."

Alors un jour, Gaston apparaît devant Bébert :
- Alors tu es venu me voir ?... T'es vraiment un pote !...
- Eh oui Bébert, comme promis ! Et j'ai 2 nouvelles pour toi, une bonne et une mauvaise...
- Dis-moi la bonne...
- Et bien au ciel c'est plein de palais somptueux en pierre de taille finement sculptée...
- Merveilleux !... Et la mauvaise alors ?...
- Ben, comment te dire,... On a besoin d'un carrier...

EXTRA LULU CIDE !...

  Après son premier jour en carrière, le jeune Lulu est exténué, mal au dos, courbature et surtout des ampoules énormes dans les mains... Il n'en peut plus et décide de consulter un médecin le soir même.
- Voilà docteur, regardez mes mains, j'ai tellement mal que je ne peux plus rien tenir...
Le toubib examine attentivement ses mains pleines d'ampoules sans bouger.
Au bout d'un moment, Lulu s'inquiète :
- C'est grave docteur ?...
Pas de réponse...
- Docteur ! C'est grave ?... Vous voyez quelque chose ?…
- Je vois, dit le médecin, je vois une rencontre, un voyage et une rentrée d'argent...

OU FOSSOYEUR ?!...

  Lulu, jeune apprenti tailleur de pierre, fait lire son carnet de notes à ses parents. Le père énumère :
- " Lecture de plan= 1... Tracé = 2... Stéréotomie = 0... Histoire de l'Art = 1,5... et Taille de pierre, le plus important = 0... Mais enfin, tu te rends compte de tes notes ?!... Tu ne pourrais pas être plus bas... Tu peux me dire ce que nous allons faire de toi ?!...
  Et c'est la mère qui répond :
- " Spéléologue ?!..."

VIBRE APHONE ?!...

   C'est la première fois que l'apprenti va utiliser le lourd marteau pneumatique pour forer un trou. Il est un peu fébrile, alors pour le détendre Bébert le carrier lui donne son conseil :
- " Alors surtout, avant d'utiliser cet outil, tu défais un de tes lacets et tu le mâchouilles en permanence... "
- " Mais c'est dégoûtant !... C'est obligatoire ?... "
- " Aaaah oui !... Sinon tes dents vont se déchausser !... "

QUALITEUX PIERREUX...

  Quelques qualités bien connues des pierreux :
Les pierreux les plus honnêtes : les tailleurs de pierre car ils évitent les délits
Les pierreux les plus ponctuels : les graveurs, bien-sûr (grave heure)
Les pierreux les plus fous : les carriers car ils sont tous à la masse
Les pierreux les plus galants : les marbriers, ils n'aiment que le poli
Les pierreux les plus drôles : les débiteurs, avec eux on est toujours sciés en deux...
Les pierreux les plus chauds : les boutefeux, il ne pensent qu'à tirer !...
Et les pierreux qui calment les boutefeux : les calepineurs...

1 CHANCE SURE...

  Un nouveau client vient voir un petit tailleur de pierre dans son atelier :
- " Je venais pour vous commander une cheminée, mais je vous l'avoue franchement, je me suis renseigné sur votre entreprise et on m'a dit que neuf de vos cheminées sur dix refoulent... "
- " Vous savez que vous avez de la chance vous !?... "
Lui répond le tailleur
- " Comment ça ?... "
- " Je viens à l'instant de finir de poser ma neuvième cheminée ratée !... "

CHIRURGIE ESTOC-TOC !...

  Une dame dit à sa voisine :
- " Ma fille a deux passions, le chant et la taille de pierre... Elle hésite... "
- " Je crois qu'elle devrait choisir la taille de pierre ! "
Lui dit sa voisine sans hésiter...
- " Pourquoi ?...Vous avez vu la magnifique sculpture qu'elle a fait dans notre jardin ? "
- " Pas du tout, par contre je l'ai entendu chanter pendant qu'elle la taillait !.. "
- " Oh mais ça non, ça ce doit être les coups de massettes sur les doigts..."
- " Dans ce cas ne cherchez plus, qu'elle s'oriente plutôt vers la chirurgie réparatrice !..."

TOUTE PEINE MÉRITE SAL AIR !...

  Le jeune tailleur de pierre prend son courage à deux mains et s'en va voir son patron :
- Voilà chef, ça fait bientôt un an que je travaille pour vous et j'espère que vous êtes content de mon travail... Alors, comment dire ? Euh!... j'aurai bien aimé une petite récompense, quoi...

- Content de ton travail ?!... Une récompense ?!... Hummm... Bon OK, reviens en fin d'après midi, je te montrerai des photos de Notre-Dame de Paris...

CUCULTURE !...

  Au musée du Louvre, un jeune sculpteur parisien, imbu de sa personne, marque un arrêt devant une magnifique sculpture.
Sur la plaque, on peut lire :
"Persée et Andromède"
Par Pierre Puget au XVIIe.
Il lance à la ronde :
- " Quel drôle de sculpture !... Et dire que j'ai un point commun avec ce modeste sculpteur !... "
  Un visiteur intrigué lui demande :
- " Pierre Puget est un de vos descendants ?!... "
- " Oh pas du tout mon ami !... Nous habitons simplement le même arrondissement... "

CLIENTS ?... VOUS AVEZ DIT CLIENTS ?...

J'en ai vu des clients bizarres, raconte Bébert le carrier :
  • Un coiffeur qui voulait me dégager le front de taille
  • Un tailleur belge qui ne voulait que des blocs qui s'effritent
  • Un crémier qui me demandait si mes blocs étaient moulés à la louche...
  • J'ai même vu Nabilla à court de maquillage... Elle cherchait des fossiles...
  • Un assureur qui voulait couvrir mes découverts...
  • Un dentiste agressif qui avait une dent contre les carriers...

C'EST LA CROTTE ?...

Seuls les pierreux comprennent pourquoi le Sphinx de Gizeh
a l'appendice nasal cassé...

Il y avait un poil dans le nez, bien-sûr !...

MASSE TICOT !...

   Le nouvel apprenti n'est vraiment pas doué... Bébert le carrier le regarde travailler du coin de l'œil et il se rend compte qu'il est incapable d'aligner 2 coups de masse de suite sur les coins à enfoncer dans un bloc...
- Mais vise un peu, bon sang !... Lui dit-il
- J'y peux rien chef, j'vois pas bien, j'suis presbyte !...
- Manquait plus que ça, déjà que tu étais casse burnes !...

PIPI-ÈRRE ?!...

   Bébert le carrier revient de la visite médicale annuelle tout joyeux... Il annonce à sa douce :
- "Chérie, je vais enfin pouvoir lever le pied en carrière et améliorer ma production..."
- "Comment cela ?..."
Lui demande sa femme
- "Et bien figure toi que le docteur vient de m'annoncer une bonne nouvelle : j'ai des cailloux dans mes urines..."

LE TAAA... J'AI MAAAL ?...

   Bébert le carrier profite de ses vacances en Lozère pour visiter l'immense grotte de Dargilan. A la sortie, fort impressionné par le gigantisme, il dit au guide :
- " Merci pour la visite, c'était bien beau !... Mais au fait, je m'demandais... Combien de monuments ont été fait avec cette pierre pour faire un trou pareil ?... "

SAIT TONG JAMAIS !...

   Bébert le carrier fait visiter sa carrière au nouveau stagiaire. En grimpant vers le front de taille ils rencontrent une grosse pierre qui barre le chemin. Le sentier contourne soigneusement le bloc... Bébert annonce :
- " Surtout, tu ne touches à aucun prétexte à cette pierre !..."
Le stagiaire s'interroge:
- " Ben pourquoi vous ne l'enlevez pas ?... "
- " Pour ça, j'attends que la médecine fasse des progrès... Un de mes doigts de pied est resté en dessous... "

CON PRIS ?!...

   Le Claude est venu voir Bébert dans sa carrière, car lui, malgré tous ses efforts, il n'arrive pas à vendre sa pierre...
- " Je comprends pas ! " Dit-il " Je fais de la pub tous les mois dans la revue " Partiezanales ", y paraît que c'est lu par des docteurs pleins aux as... Tous les ans je descend à la capitale faire la " Foire du Pourri " et tous les 2 ans " Bâtimal "... Et ça marche pas... Comprend pas !... "

PRISE DE TEUTÉ...

   Le carrier du village venait enfin de trouver un apprenti prêt à apprendre le métier.
Pour débuter sa formation, il lui montra comment forer la pierre.
- Je tiendrai cette barre posée sur le bloc et lorsque je te ferais un signe de la tête, tu la frapperas avec cette masse.
L'apprenti retint parfaitement la leçon et, aujourd'hui, c'est lui le carrier du village.

Y'A FAS DE FETIT FROFIT !...

   Bébert le carrier a vraiment très très mal aux dents. Alors, pour la première fois de sa vie il va consulter un dentiste. Quand celui-ci voit le carnage, il s'exclame :
- " Oh là là !... Je vais devoir extraire plusieurs dents... Vous n'y voyez pas d'inconvénient ?... "
- " Les extraire ?... Ben non, si je peux les récupérer ! "
Lui répond Bébert.
- " Ça, aucun problème, je vous les laisse ..."
- " Merci docteur !... Et d'après vous, des dents comme ça, ça part a combien le mètre cube ?..."

DES BLOCS...

   Bébert est au tribunal, mis en cause dans un très grave accident survenu dans sa carrière. Le juge lui demande de s'expliquer sur cette affaire :
- Monsieur, que vous est-il passé par la tête pour projeter une énorme pierre du haut de la masse sur le pauvre journaliste de "Ouest France" qui venait vous interviewer ?...
- Moi ?... Mais n'y suis pour rien M'sieur le juge... Tout est de sa faute !...
- De sa faute ?...
- Ben oui, il m'a dit " J'ai tout oublié dans ma voiture, auriez-vous un bloc et un stylo ?..." Encore heureux, j'avais pas de stylo !...

CA TOURNE PAS ROND !...

   Bébert le carrier envoi son apprenti acheter un outil dans un magasin de bricolage.
   Un vendeur le voyant chercher désespérément dans les rayons lui demande :
- Je peux vous aider jeune homme ?
- Je voudrais un compas hydraulique, grand modèle, mais je ne trouve pas...
   Le vendeur étonné, lui répond :
- Nous n'avons pas cet article qui est certainement de création récente et sûrement de grande précision, mais pouvez-vous me dire à quel usage vous le destinez ?
- Mon chef m'a dit que c'était pour faire des ronds dans l'eau !...

DERNIERS MAUX ?...

   Un bar ouvre ses portes juste en face d'une marbrerie funéraire...

   Pour marquer le coup et faire sa publicité, le patron du bar place une grande banderole sur sa façade. On peut y lire :

« Quoi que l'on dise ou quoi que l'on fasse...
Il faut mieux venir ici qu'en face »

   Voyant cela, le marbrier place lui aussi une banderole sur sa façade :

« Quoi que l'on dise ou quoi que l'on fasse...
Tous ceux qui viennent ici sont trop allés en face »

PAS TRÈS CLAIR !...

   Bébert recrute un carrier pour sa carrière souterraine. Plusieurs candidats se présentent, mais aucun d'eux ne connaît le métier. Il accueille le premier :
- " Vous avez déjà travaillé dans une carrière souterraine ?... " Lui demande Bébert
- " Oh oui !... Euh, à Paris... "
- " Pas possible, il n'y a plus de carrière en exploitation à Paris... Allez merci et au revoir... "
Le gars en sortant prévient le candidat suivant :
- " Attention, il n'y a pas de carrière à Paris, choisis autre chose..."
- " Merci, mais pas de problème, j'ai bossé le dossier sur Google... "
Alors quand Bébert lui demande s'il a déjà travaillé en carrière souterraine, il lui dit :
- " Bien sûr Monsieur !... j'ai travaillé dans la fameuse carrière de Migné, dans le Poitou... "
- " Ah ouais ? A quelle profondeur on extrait déjà, là-bas ?... "
- " 3, 4 mètres environ..."
Répond-il sans se dégonfler...
- " Pas de bol !... " Lui dit Bébert, " Je connais bien la carrière, il y a au moins 20 mètres de plafond... Allez au suivant ! "
   Le dernier, un malin a l'ouïe fine, a tout entendu... Alors quand on lui pose la question, il annonce fièrement :
- " J'ai travaillé à Migné sous 20 mètres de plafond... "
- " Parfait ! "
Lui dit Bébert, " Et à cette profondeur, vous utilisiez quoi comme système pour vous éclairer ?... "
- " Ça, je ne sais pas !... Moi, je n'ai jamais travaillé de nuit... "

PIERREUX TRICHEUX !...

   Bébert doit nettoyer le parc à blocs, autant dire une vraie corvée... Il pose une question à l'apprenti pour savoir qui des deux va faire le sale boulot :
- " Pour bouger un gros bloc un carrier intelligent choisirait une barre à mine ou une vieille branche pourrie ? "

- " Une barre à mine bien-sûr !... "
Répond l'apprenti, content de lui...

-" Pas du tout, il prendrait le chariot élévateur... Allez, hop c'est toi qui nettoie le parc ! "

JE VEUX VOIR L'ARCHITECTE !...

   Mais pourquoi les tailleurs de pierre ne font-ils jamais de château de sable au bord de la mer ?...
Parce que : "Bonjour l'appareillage !.. Aucune pierre n'est calepinée !..."

MATHEUX OU PIERREUX ?...

   C'est le premier jour en carrière d'un jeune apprenti
Bébert le carrier lui fait visiter le site et lui remet ses outils...
- Voilà ton têtu de carrier, c'est un outil indispensable pour préparer les blocs... Avec ça, la moitié du travail est fait !... Lui dit Bébert

- C'est vrai !?... Donnez-en moi deux alors !...

SOT BRITISH !...

   Bébert le carrier est vraiment un bon ouvrier. Il raconte que le fameuses carrières anglaises de Purbeck voulaient l'embaucher.
- " On vous paiera en livres " qu'ils lui ont dit...
   Il a refusé catégoriquement,... La lecture c'est pas trop son truc, ou alors Pierre Actual, à la limite...

COUP DE POMPEI ?...

   De retour à l''hôtel, après avoir visité les ruines de Pompéi, un jeune couple évoque la journée :
- " Je suis épuisée mon chéri ! Dit la femme " Je me sens comme une veille ruine !.. "

- " Moi aussi !... "
lui répond son mari " On va se restaurer, se faire un joint ou deux, puis s'étaler dans la couche et bâcher.
Celui qui pourra nous déliter n'est pas né... "

MAINTENEZ QUE VOUS LE DITES !...

   un sculpteur contemporain expose ses œuvres.
un badaud s'arrête devant un... Enfin, devant une... En fait, on peut voir sur un socle, des petites pierres brutes éparpillées dans de la poussière et des... petites crottes...
L'homme, intrigué, demande au sculpteur :
- "Cela représente quoi au juste ?... "
- " Les plaines rocheuses du Far West, vous voyez bien, c'est indiqué !... "
Devant la perplexité du badaud, il se sent obliger d'ajouter :
- " Oui, mais après le passage de la cavalerie !..."

HUUU ! EUHHHH !...


Le comble pour un pierreux européen ?... :
Poser des pavés chinois en marinière " made in Taiwan " pour un magasin " Levi's " dans le quartier de la " Petite Russie " à Paris...

PENSE, MENT... MAIS FAIT QUE'QUE CHOSE !...


Qu'est ce qui est tout rouge, très très vulgaire et qui se tient le doigt en sautant partout à cloche-pied ?

?

ET TA SŒUR ? SIR, YES SIR!...

   Un carrier américain en vacances en France visite la carrière de Bébert.
Curieux, il lui demande :
- Quelle surface fait ta carrière, man ?...
- Environ 2 hectares...
lui répond Bébert...Et la votre aux US ?...
- Oh tu sais man, moi, si je veux la traverser avec ma chargeuse il me faut la matinée...
- Ah Ouais ?!... Moi aussi à une époque j'ai eu un engin tout pourri...

PAROLE D'ESPERE...

   Un fameux sculpteur vient voir Bébert dans sa carrière
- " Voilà, je cherche un bon bloc de pierre pour réaliser la statue de Demis Roussos... "
- " Pas de problème, j'ai ce qu'il vous faut, là !... "
Lui dit Bébert en lui montrant un bloc tout gris et plein de mousse...
- " Heu !... Vous n'avez rien d'autre... Tiens le beau bloc tout neuf à côté, par exemple..."
- " Ah !... Pas possible, il est réservé par un autre sculpteur qui fait la statue de Steve Jobs. Le bloc est Wi-Fi... Sans fil, quoi..., tandis que l'autre il était parfait pour Demis... Il est plein de poils !... "

COCHON QUI SENT DES DENTS...

   Bébert n'aime pas trop qu'on lui demande si cela fait longtemps qu'il extrait de la pierre...
En général, il répond :
- Si j'connais l'métier ?... De père en fils, mon cousin et même ma grand mère... On est tous carriers dans la famille,... Jusqu'aux dents !...

MEC CONNU...

   En 1900, Rodin organise la première grande rétrospective de son oeuvre à Paris, place de l'Alma.
Un visiteur s'avance vers lui et dit :
- " C'est vous qui avez fait ça ?... C'est pas mal, vous avez des dispositions... "
- " Mais monsieur je m'appelle Rodin !... "
- " Ah oui ?... Et bien ce n'est pas grave, vous n'aurez qu'à prendre un pseudonyme... "

BIERE COMME UN FAON  ?...

   Lorsque Bébert le carrier a tiré un beau bloc il dit :
- " Il faut marquer le coup d'une bière blanche, mais attention, bien fraîche, On the Rocks !... Et sans la secouer, car, bière qui roule amasse trop de mousse ! "
Mais une fois qu'on a posé la première bière, il ajoute une bière à l'orifice, on fait d'une bière deux coups, quoi...
Et si on a le malheur de lui dire qu'il boit trop :
- " Que celui qui ne veut jamais être éméché me jette sa dernière bière ! "

COÛT DE VIEUX...

  Devant la porte du paradis, un petit maçon se présente devant Saint Pierre. Il est rouge de colère :
- " Mais je suis mort !... Qu'est-ce que je fais là ?... Je pète la forme, je ne bois pas, je ne fume pas, je fais du sport, j'ai une vie saine quoi !... Hier soir, je m'endors tranquillement dans mon lit, et Paf !... je me retrouve là !... "

- " Attendez, je vérifie, il y a peut-être une erreur... "
Lui dit Saint Pierre " Et bien, je ne vois rien d'anormal, vous êtes mort de vieillesse... "

- " De vieillesse ?... Mais enfin, ce n'est pas possible, je n'ai que 29 ans !... "

- " Ah, je regrette, mes services ont fait le compte des heures de main-d'œuvre que vous avez facturé à vos clients, et ça donne un bel âge !... un peu plus de 136 ans !...

PETALE DE BLOC...

Une jolie petite fille se rend à la boulangerie de son quartier pour acheter une baguette de pain. Charmée, la boulangère entame la conversation :
- Comment t'appelles-tu, ma mignonne ?
- Pétale, madame
- Oh, comme c'est joli ! Mais comment tes parents ont-ils eu une si belle idée ?
- Lorsque je suis née, un pétale de rose s'est posé sur mon berceau
- Ooooh comme c'est mignon ! As-tu un petit frère ou une petite soeur ?
- Oui, madame. Un petit frère
- Et comment s'appelle-t-il ?
- Parpaing, madame...

BOBO BLOC !...

- "Chef ! Chef !..."
- " Quoi encore ?... "
Demande Bébert le carrier à l'apprenti tout affolé
- " J'ai coupé un bloc et il y a une grosse tache noire au milieu... "
- " C'est un lentigos,... Pas grave, ça se soigne ça... "
- " Mais la pierre c'est pas malade, Chef !... "
- " Comment ça pas malade ?... Tu n'a jamais entendu parler de la scoliose de la tour de Pise peut être. Et le revêtement qui se décolle à l'Arche de la Défense... Sclérose en plaque, ben oui !... Sans parler des sculptures en pierre comme la Victoire de Samotrace, ils sont entrain de la soigner non ?... Et l'obésité chez les statues de Botéro, hein ?... Et regarde, la Vénus de Milo, on a même été obligé d'amputer..."

K'RODIN

   Une dame vient consulter son médecin avec un air un peu gêné :
- Voilà docteur, comment vous dire... Je viens vous voir car je suis très préoccupée, mon fils n'arrête pas de faire des sculptures avec ses crottes de nez et son caca...
- Oh mais ce n'est rien madame, ne vous inquiétez pas, ils font tous cela !...
- Ah, vous me rassurez, docteur, car son épouse commençait à se faire du souci !...

POUR TOI MON NAMUR !...

   L'apprenti vient voir Bébert le carrier...
- " Chef ! j'ai extrait un bloc tout fileux... Je l'met au remblais ?... "
- " Pas du tout, malheureux !... On le garde et on le refilera à notre client belge !..."
- " Ah bon ! C'est pas très sympa ça !..."
- " Mais si, au contraire, il adore quand le bloc s'effrite !..."

TIRADE DÉBLOQUE...

   Lorsque Bébert le carrier tire un beau bloc, il demande toujours à l'apprenti ce qu'il en dit... En général ça
donne : " Pas mal !... " ou " Ah, Ouais !... " Et, dans ce cas, Bébert ne peut pas s'empêcher de déclamer :
- " Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... Oh ! Pierreux ! ... Bien des choses en somme... En variant le ton. Par exemple, tenez :

Agressif : « Moi, Monsieur, si je tirais un tel bloc, il faudrait sur le champ que je l'explosasse ! »
Amical : « Mais il doit peser une sacré masse : pour l'avoir, faites-vous aider pour qu'il ne vous échappasse ! »
Descriptif : « C'est un bloc ! ... C'est un roc... C'est un monticule ! Que dis-je, c'est un monticule ? ... C'est une montagne ! »
Curieux : « à quoi peut servir une si longue envergure ? de colonne vendôme , monsieur, ou d'obélisque ? »
Gracieux : « Aimez-vous à ce point les pierreux que paternellement vous vous préoccupâtes d'entrevoir tout ce qui les épate ? »
Truculent : « Ça, monsieur, lorsque vous exploitez, la masse des abats vous donne-t-elle assez sans qu'un client ne crie, vite, faite moi un temple maya ? »
Prévenant : « Gardez-vous, votre engin alourdi par ce poids, de frotter la jante sur les gravois ! »
Tendre : « Faites-lui faire un petite couverture de peur que sa matière au froid ne craigne la fêlure ! »
Cavalier : « Quoi, l'ami, ce bloc est à la mode ? Pour tailler son portail c'est vraiment très commode ! »
Emphatique : « Aucun gel ne peut, roc minéral, t'éclater tout entier, excepté le froid sidéral ! »
Dramatique : « C'est un séisme quand il bouge ! »
Admiratif : « Pour un tailleur, quelle aubaine ! »
Naïf : « Quel monument, par ou entre-t-on ? »
Respectueux : « Souffrez, Monsieur, qu'on vous salue, c'est là ce qui s'appelle avoir extrait un bahut ! »
Campagnard : « Hé, ardé ! C'est-y un caillou ? Nanain ! C'est queuqu'galet géant ou ben queuqu'mont nain ! »
Pratique : « Voulez-vous le mettre sous la scie ? Assurément, monsieur, il faudra élargir le bâti ! »
Enfin parodiant Van Damme entre deux rots : « Le voilà donc ce bloc qui tiré de mains expertes des pierreux a changé la vie ! Il en ferait mourir le mètre ! »
   Voilà ce qu'à peu près, mon cher apprenti, vous m'auriez dit si vous aviez un peu de métier et de vie. Mais de vie, ô le plus ramolo des êtres, Vous en eûtes autant qu'une andouillette, et de métier vous n'en n'avez que trois mois qui donnent en un mot : que d'peau !
Eussiez-vous eu, d'ailleurs, l'invention qu'il faut pour savoir là, devant ce noble pavé, me servir toutes ces folles flatteries, que vous n'en eussiez pas articulé le quart de la moitié du commencement d'une, car je me les sers moi-même, avec assez de verve, puisqu'aucun autre ne le fait, et ça m'énerve... "

MANQUE PAS D'AIR !...

   L'apprenti tout affolé accourt vers Bébert le carrier...
- " Chef ! Chef !... Y'a un pneu du chariot élévateur qui est dégonflé !... "
- " Complètement ?... "
Demande Bébert
- " Non, juste en bas... " Répond l'apprenti

EST-CE TOP DU TOP ?...

   Bébert le carrier et son pote Léon discutent tranquillement au pied de la carrière quand soudain ils voient l'apprenti au volant du chariot élévateur, lancé à grande vitesse sur une piste très pentue...
- " Au secours , y'a plus d'freins !.... " Crie l'apprenti
- " Vite ! Fait quelque chose ! " Lance Léon à Bébert
- " Mais non !... C'est pas grave ! " Répond Bébert " Y'a un stop en bas !... "

COMME NEUF (POURRI) !...

   C'est jour de vérification du matériel dans la carrière de Bébert. Le contrôleur a vérifié l'engin élévateur et donne ses consignes :
- Il faudra changer le siège conducteur, il est tout pourri, on voit les ressorts...
- C'est pas grave, on conduit rarement assis, comme y'a pas d'amortisseurs...
- Oui mais c'est obligatoire, et d'ailleurs, le conducteur doit être maintenu par une ceinture de sécurité.
- Moi, je veux bien, mais la dernière fois qu'on on a attaché l'apprenti sur le siège, on l'a oublié tout le week end...
- Mon Dieu !,... Et votre parebrise, il est tellement rayé qu'on voit à peine à travers...
- Ca aussi, c'est la faute de l'apprenti, il a gratté la boue à la spatule...
- Eh bien !... Ah ! et pouvez-vous me dire la raison pour laquelle il n'y a pas de rétroviseur sur cet engin alors que votre brouette en est équipée ??!!...
- Les rétros sur la brouette c'est pour voir arriver l'apprenti quand il conduit le chariot élévateur... Faut dire qu'il a pas son permis...
- Oh là là !... Et en plus cet engin freine à peine !...
- Oui, Je sais... J'allais faire réparer le klaxon...
- Là, je suis désolé monsieur, mais nous allons devoir "immobiliser" votre engin...
- Ben faudra mettre des cales alors, parce que y'a plus de frein à main non plus...

QU'ESSE TI VEU, BEBERT Y LI PA MANUEL...

   Depuis plus de 35 ans Bébert tire la pierre à la main. Cependant, un jour, un représentant surdoué réussit à le convaincre d'essayer une tronçonneuse à chaîne en lui garantissant des records de rendement dans la préparation de ses blocs de pierre...

   Dix jours plus tard, le commercial vient aux nouvelles et demande à Bébert ce qu'il pense de son nouvel outil de travail ?...
- " Cette ...#$%@$#@... de tronçonneuse ?... Tiens, elle est là dans un coin, tu peux la reprendre, elle vaut pas mon bon vieux passe partout !... "

- " Comment ça ? "
s'exclame le vendeur, " Vous n'êtes pas satisfait ?!... "

- " De la camelote j'te dit"
répond Bébert "J'me suis ruiné la santé pour faire un seul trait de scie dans la journée !... "

- " C'est pas possible ! "
dit le vendeur " Il doit y avoir un problème ! Laissez-moi voir ça..."
Et le vendeur tire sur le démarreur de la tronçonneuse qui se met en marche immédiatement en entraînant la rotation de la chaîne.

Bébert s'exclame alors :
- "Attend voir, tu as fait quoi là ?... Elle tourne la chaîne ?..."

F'RONT PAS CARRIERE !...

Bébert le carrier déteste les " Chipeune dalles ", comme il dit...
- " Ca s'dit musclé mais ça peut pas l'ver un bloc sans s'faire sauter 3 lombaires... "
- " Y z'on l'corps tellement gras qu'y en aurait assez pour vidanger l'tracto... "
- " Y s'trémousse comme un vieux bloc gelé bouffé par l'lichen... "
- " Y perdent leur slip aussi vite qu'un d'mes pets fuse en carrière... "

- " Z'on un seul truc en commun avec moi,... c'est l'gros bloc extrait à la fin... "

A PEU PREHISTOIRE...

Bébert n'est pas très calé en histoire... Quand on lui demande l'âge de sa carrière, il répond :
- " Ben, elle est de l'âge de pierre bien-sûr !,... Juste avant celui de ma brouette !... "
Et quand on lui demande de préciser pour la brouette !!! ??? :
- " Ma brouette a été fabriquée après, à l'âge du fer, quand y'avait l'homme de Néandertôle... "

UN S'TRUIE COMME UN COCHON...

- " Dis, Bébert ?... " Demande le jeune carrier à son chef " Pourquoi la pierre est blanche ici ?... "
- " Alors ça, je ne sais pas !... "
Répond Bébert
- " Et pourquoi elle est si lourde ?... "
- " Ben... je ne sais pas non plus !... "
- " Et le petit fossile là, c'est quoi ?... "
- " Sais pas !... "
- " Bébert..., je sens que tu en as marre de mes questions ?... "
- " Mais non, on contraire continu !... C'est comme ça qu'on s'instruit !... "

BON EN MATE !...

  Bébert le carrier a des doutes sur les connaissances en calcul du jeune apprenti. Il décide de le tester :
- Dis-moi, j'achète 4 bouteilles de rouge à 3.70 € plus 2 bouteilles de blanc à 2.55 € et plus 1 bouteille de cognac à 12.30 €... Alors, ça fait combien en tout ?...

- Oh, avec vous..., je dirais à peine 2 jours...

BONNE POMME... DE PIN ?

C'est Noël... L'apprenti carrier est heureux car à cette période, il bûche un peu plus
mais il a moins les boules car le chef Bébert le laisse tranquille.

C'est plus lui, mais le sapin, qu'il passe son temps a enguirlander...

HIP'S.. S'POURRAIT QUE...

  Bébert le carrier a décidé de consulter un docteur car ses mains tremblent de plus en plus et quand on manie la masse ça peut être dangereux...
- " Vous buvez quoi d'habitude ? "demande le docteur, soupçonneux...
- " Ben du vin, comme tous les carriers... " répond Bébert
- " Oui, et en quelle quantité journalière ? "
- " Oh... Environ sept ou huit litres... Pas plus... "
- " Sept ou huit litres !!... Mon pauvre ami, ne cherchez plus l'origine de vos tremblements, vous buvez beaucoup trop... "
- " Mais, vous savez Docteur, j'en renverse beaucoup... "

POM PO-PO-POM POM-POM !...  BONNE NUIT LES PETITS TAILLEURS...

  Le chef tailleur arrive sur le chantier de restauration d'un château ou il voit éberlué, tout les tailleurs de pierre entrain de ronfler sur les échafaudages...

  Seul un livreur est là, occupé à benner le contenu de son camion... Le chef lui demande :
- " Qu'est-ce qui se passe ici ?... Il y a longtemps qu'ils roupillent les gars, là ?... "

- " Aucune idée M'sieur... "
réponds le camionneur " Moi je viens tout juste d'arriver, je suis le marchand de sable ! "

POUR SUR QUE FI-SUR...

Bébert le carrier reste toujours à distance des façades en pierre de peur d'en prendre une sur la tête...
Car, comme il dit :
- " Raser les murs n'empêche pas les poils dans la pierre... "

PLUS DE MAL QUE DE PEUR...

   Bébert le carrier visite le nouveau musée du Louvre de Lens.
Emerveillé, il se tortille dans tous les sens pour voir les œuvres de tous les côtés ou lire les indications... Si bien que son gros postérieur heurte malencontreusement un socle et ébranle un buste en pierre de l'illustre Alexandre le Grand. Il vacille un instant, puis s'éclate au sol dans un fracas épouvantable...
Un gardien accoure affolé…
- « Mais monsieur vous vous rendez compte ?… Vous venez de détruire une pièce de plus de 2 000 ans !… »
- « Ouf !, j'ai eu peur ... » s'exclame Bébert « j'ai cru qu'elle était toute neuve… »

ÇA Y RALE !...

   Bébert à fait une mauvaise chute en carrière, il gît aux pieds de l'apprenti. Les secours arrivent vite, alors que Bébert semi-inconscient gémit de douleur. Le docteur demande immédiatement à l'apprenti :
- Il y a longtemps qu'il râle ?...
- Oh oui !... Depuis que je suis dans l'entreprise !...

POM ! POM ! POM !...

Comme dit Bébert le carrier :
- Si Newton avait pris une pierre sur la tête plutôt qu'une pomme, il aurait découvert la loi de " l'extrême gravité... "

BÉBERT... L'EX-PERD !...

Bébert le carrier visite le Centre Beaubourg à Paris.
- " Là, je connais, c'est le phoque de Brancusi ! " Dit-il a l'attention d'un gardien
- " Tout à fait... " Répond le gardien.
Et un peu plus loin...
- " Et ça un marbre de Louise Bourgeois , n'est-ce-pas ? "
- " Bravo, vous êtes connaisseur Monsieur... "
- " Et là-bas, ce gros bonhomme ridicule... c'est un Botéro... "
- " Ah non monsieur, ça c'est un miroir !... "

UN CONNU !...

Lors d'un voyage organisé à Paris, un touriste découvre la tombe du soldat inconnu sous l'arc de triomphe.
Au pied de la flamme il peut lire, gravé dans le granite :

Ici Gît Paul Gaulinot
Tailleur de Pierre
Mort le 12 juin 1917 à Verdun

Très étonné, le touriste demande au guide :
- " Je ne comprends pas, je croyais que ce soldat était vraiment inconnu !... "

- "Ah oui !... "
Fait le gardien " Effectivement, comme soldat il était totalement inconnu,... mais comme tailleur de pierre, alors là, il était très très connu !...

CHUPA SCHIIIPS !...

C'est l'histoire de trois malheureux pierreux capturés dans le désert par un terrible terroriste.
Il demande au premier pierreux :
- Quel est ton métier ?
- Débiteur...
- Qu'on la lui coupe !...
Au deuxième :
- Et toi, quel est ton métier ?
- Euh !... Tailleur de pierre...
- Qu'on la lui rabote !
A ce moment-là, le troisième s'écrie :
- Ah moi, rien de tout ça,... Je vends de sucettes !...

COMPAGNON DU DEVOIR CE QUE TU VAS VOIR !...

- " Ca y est j'ai embauché un compagnon du devoir ... " Raconte un petit patron à un de ses collègues.

- " Bon cela m'a coûté cher, il a fallut que je lui commande des bottes et un casque sur mesure..., mais je ne regrette pas... "

- " Ben pourquoi ?... "
Demande le collègue.

- " Pardi,... Le casque c'est pour la grosse tête et les bottes pour les chevilles qui enflent, ... "

LES SALADES A BEBERT !...

   Bébert le carrier découvre le BHV à Paris. Emerveillé, il décide d'y faire quelques emplettes pour la carrière...
Mais il ne trouve pas ce qu'il veut, alors il appelle une vendeuse :
- " Je ne comprends pas madame, tous les casques que j'essaie sont trop grands pour moi... On peut en commander à sa taille ?... "

- " Désolé, monsieur, mais le rayon accessoires de travail est à l'étage du dessous, ici vous êtes dans les saladiers... "

PRECIS DÉMENT !...

  C'est journée porte ouverte à l'atelier de taille de pierre. Un visiteur va voir un apprenti tailleur occupé à ciseler une pierre et le questionne :
- " C'est quoi comme pierre ? "
- " C'est de la pierre de Creully... "
Répond fièrement l'apprenti " Et cette pierre à exactement 160 millions une années, 3 mois et 2 jours... "
- " Pfiou !... "
Fait le visiteur impressionné " Mais comment peut-on être aussi précis ?... "
- " C'est simple, quand je suis entré dans l'entreprise, le patron m'a dit que la pierre de Creully avait 160 millions d'années... Et moi, ça fait 1 an, 3 mois et 2 jours que je suis ici... "

MACHO ET FROID !...

Un gars rencontre un ancien copain qu'il n'avait pas vu depuis longtemps.
- Tu vas bien ?, Ta femme aussi ?...
- Ah, je l'ai quitté... Elle faisait mal le ménage, je trouvais toujours de la poussière sous le lit...
- Et c'est pour ça que tu l'as plaquée !?...
- Non, mais un soir, j'ai aussi trouvé le tailleur de pierre...

AVEC MOMO-DÉRATION !...

Momo téléphone à Bébert le carrier :
- " J'aimerais bien venir te voir en carrière demain, on cassera la croûte ensemble... J'amènerai ce qu'il faut... "
- " Pas de problème !..."
Répond Bébert
Et Momo débarque en carrière le lendemain avec dans chaque main un cubi de rouge et une demi-baguette sous le bras.
- " Mais t'es fou !..." s'écrie Bébert " On mangera jamais tout ce pain !... "

ET POUI QUOI ?...

Un belge téléphone à un tailleur de pierre :
- " Allo, bonjour ! Je voudrais venir vous voir... Mais chaque fois que j'arrive dans votre quartier, on me dit que vous n'êtes pas là... C'est très embêtant..."
- " Comment ça ?... "
s'exclame le tailleur " Je suis toujours dans mon atelier... "
- " Alors comment ce fait-il que lorsque je vous demande, il y en a toujours un pour me dire il est ailleurs... !!?? Une fois... "

CHEF ! OUILLE ! CHEF !...

   Un éboulement s'est produit au fond d'une carrière et les deux derniers gars à en sortir sont le chef et un carrier. Le chef semble s'en être sorti sans bobos, par contre, le pauvre carrier est immédiatement hospitalisé car il présente une fracture du crâne et un énorme hématome au menton.
Le chef explique :
- " Je serai éternellement reconnaissant envers cet homme courageux qui a réussi à empêcher la galerie où nous étions de s'effondrer totalement en maintenant une partie du plafond avec sa tête ! "
Le médecin lui demande :
- " Ah oui, cela explique sa fracture du crâne..., mais alors à quoi correspond l'hématome sous le menton ?
- " Oh, et bien c'est là que j'avais placé le cric ..."

CHICA BOUM CHIE BOUM !... PIN-PON PIN-PON !...

   Un client entre chez un libraire :
- " Bonjour, je voudrais le livre qui se trouve en vitrine : « Exploitation des carrières et tirs de mine »... "
Le libraire s'éloigne et revient avec deux volumes.
- " Mais, j'en veux juste un...
- " Je sais "
Dit le libraire " mais l'autre, c'est « Le Guide des Premiers Secours », je le donne toujours avec... "

LOGE HIC !...

Le chef tailleur veut tester son nouvel apprenti.
Il se rend avec lui à la débiteuse ou une grande tranche de pierre est disposée prête à être sciée... Il lui montre et lui demande :
- " Voilà une pierre dans laquelle tu va devoir tirer le plus d'éléments possible... Que vas-tu faire ? "
- " Euh !... Du concassé !!??... "

FLOTTE FLOP !...

   Momo le menuisier et Cricri le tailleur de pierre décident de fabriquer leur bateau pour naviguer sur les flots au mois d'août...
Momo le fait en bois, bien-sûr et Cricri - têtu comme une mule - dit : "Hé ben moi, je le ferais en pierre !..."

   Et, un mois plus tard, nous voilà sur la plage avec nos 2 lascars en maillot qui mettent leur bateau à l'eau... Et, Oh surprise !... Le bateau en bois de Momo coule à pic, tandis que celui en pierre de Cricri flotte gaiement...

   Ben forcément, pour le faire, Momo à prix du bois d'ébène tandis que Cricri a pris de la pierre ponce !...

ROUUUU... PAS COOOLLL !...

   Dans le parc du château de Versailles, deux statues dénudées de marbre blanc, celle d'un homme et d'une femme, se regardent avec amour depuis plusieurs siècles...
Un jour, un ange ému par leur patience leur rend visite et leur dit :
- " Votre situation me fend le cœur, vous voir ainsi, debout, tournés l'un vers l'autre, si patients, été comme hiver, c'est vraiment touchant. Je veux donc vous récompenser par une demi-heure de vie humaine. Vous pourrez enfin faire ce dont vous rêvez certainement depuis longtemps ! "
   Les deux statues prennent soudain vie, se regardent toutes les deux timidement, rient un peu et disent :
- " Alors, on le fait ? " et " Oui, faisons-le ! " .
   Ils courent vers les buissons, qui s'agitent et d'où s'échappent des éclats de rires et des bruits de feuilles froissées. Au bout d'un quart d'heure, nos deux amoureux en sortent tout rouge, et visiblement heureux.
L'ange étonné et attendri leur dit alors :
- " Mais vous disposez encore d'un quart d'heure ?... Vous pouvez recommencer si vous le souhaitez... ! "
Ils rient sous cape, se regardent à nouveau et l'homme dit à la femme :
- " OK, on recommence...
Mais cette fois, dans l'autre sens ! C'est toi qui tiens le pigeon et c'est moi qui lui chie sur la tête. "

DÉBIT TUEUR ?


Qu'est-ce qu'un fou mitraillant une débiteuse ?
Un tueur en scierie...

REPOS & REPROUT !...


Malgré tout les parapets installés dans sa carrière, Bébert ne tolère aucun militaire sur l'exploitation... et surtout pas les paras... Trop dangereux !...

Parce que, si un parapet peut sauver une vie, un pet de para peut tuer...

TORDU !...

Deux jeunes apprentis tailleurs de pierre se croisent dans la rue. Le premier demande à l'autre :
- " On m'a raconté que tu t'étais fait viré de ton premier cours de stéréotomie... Mais comment tu as fait ton compte ?... "
- " Ben, c'est pas de ma faute, c'est le prof qui m'a dit : Pour commencer, donnez-moi une droite !... "

ZERO ZERO



   Momo arrive en retard à l'atelier
- " Encore endormi, c'est cela ? " S'écrie le chef d'atelier " J'espère que tu as une bonne raison cette fois... "
- " C'est pas de ma faute, je rêvais d'un match de foot... "
- " Et alors ?!.. "
- " Il y avait match nul... Alors forcément il y a eu prolongations... "

PIERREUX OU MATHEUX ?...

   Le jeune Paulo rencontre quelques difficultés dans son apprentissage de la taille de pierre... Mais il arrive un jour à la maison en tendant fièrement son carnet de notes à ses parents.
- " Vous allez être content de moi aujourd'hui ... Voilà un bulletin avec un dix !... "
- " Wouha !... un dix ? Incroyable !... "
S'exclament en coeur ses parents qui s'empressent de lire le carnet. Mais rapidement :
- Mais ou vois-tu un dix la-dessus ?...
- Et bien ?... 2 en histoire de l'art, 3 en géométrie, 2 en dessin, 1 en taille, 2 en pose ... ça fait bien 10 !... Non ?...

CACHE-TACHE



Les cuisiniers dissimulent leurs erreurs sous la mayonnaise
les médecins sous la terre
et les tailleurs de pierre sous le lierre.

AUTORATATION...

Le patron vient voir le travail du tailleur de pierre qu'il vient d'embaucher.
- Dis-donc ! pas terrible ton travail !... Ou as-tu appris la taille toi ?
- Ben,... C'est que j'suis autodidacte !...
- OK, alors tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même...

TARI ?...

Deux belges errent dans le désert depuis plusieurs jours, ils meurent de soif.
- " Il y a un truc infaillible pour lutter contre la soif... " déclare le premier
- " Vite, c'est quoi !... " interroge le second
- " Il faut sucer des cailloux ... "
- " Alors là c'est foutu, ici il n'y a que du sable à perte de vue. "
Long silence... Les deux naufragés reprennent leur pénible progression sur les dunes brûlantes.
- " On serait sauvés si on trouvait une rivière ! " s'exclame soudain le second belge...
- " Tu as raison " réfléchit le premier " ... Au fond des rivières il y a toujours des cailloux... "

PLEIN LES FOUILLES !...

Bébert le carrier est déprimé...
- " Qu'est ce qui ne va pas Bébert ? " lui demande Jeannot
- " Le pognon... je m'en sors pas, carrier ça paye pas... J'aurais dû faire archéologue !... "
- " Comment ça ?..."
- " Ben là au moins, tu t'en mets plein les fouilles ! "

LÉGER COMME PIERRE...

Ce sont deux fous qui se rencontrent dans la savane. L'un porte une énorme pierre et l'autre une cabine téléphonique sur le dos.
Le premier demande au second :
- Dis, pourquoi tu portes une cabine téléphonique sur ton dos ?
- Si je croise un lion, je rentre dans la cabine, et j'appelle les secours, malin non ?... Et toi, pourquoi portes-tu cette grosse pierre ?
- Si je croise un lion, je pose la pierre parterre, comme ça, je cours plus vite !

REMISE, EN ETAT !...

Quel est le comble de l'affront pour un pierreux ?

Que sa femme se taille avec un ébéniste antibois qui a fait carrière à Pierrelaye et qu'elle débite son compte jusqu'au découvert pour partir vivre dans un bloc HLM à Saint-Pierre-des-Corps...

CRAC BOUM, EUUUH!...

(Histoire vraie)
  Un homme se présente à un poste de carrier. En compagnie du patron, il visite le site en pleine effervescence. Les carriers s'affairent au marteaux pneumatiques, nettoient les fronts de taille et circulent dans tous les sens... L'homme est ravi, et le poste lui convient tout à fait...
Le patron l'invite à venir au bureau afin de finaliser les termes du contrat d'embauche. Mais avant, il tient à le prévenir :
- " Bon, vous l'avez vu, carrier est un métier difficile, il y a du bruit, de la poussière, il faut porter des charges et manier le marteau pneumatique... Donc ça va aller pour vous ?..."

- " Ah oui ?!... " Répond l'homme, "Dans ce cas je vais appeler le cardiologue qui m'a fait une triple pontage pour savoir si ça ne pose pas de problème... "

MAMAMI AÏÏÏÏE !...

  C'est Placido Domingo qui rencontre Luciano Pavarotti...
- Alors, qué cé que tou déviens Luciano, maintenant ?

- Eh bé, pour moi, ça va très fort Placido. J'ai fait uno souper concerto à Milano, 400.000 personnes, 42 rappels, lé poublic était fou !... Et tou sais, la vierge dé Milano, elle a pleuré ! Des larmes de marbre sont sorties dé la pierre ! Les gens criaient : "Miracolo ! Miracolo !" Tout lé monde s'est mis à génoux dévant moi, le bonheur !... Et toi ?...

- Eh bé..., j'ai fait oun pétit concerto à Rio de Janeiro. Il y avait solément 800.000 personnes, j'ai fait 84 rappels, tou té rends compte !... Et puis là..., lo Jésus dé Corcovado est descendou en personne de la colline pour mé voir, il m'a serré dans ses bras et il m'a dit :
   "Bravo ! Bravo ! Ton spettacolo, il est souper, pas comme l'autre imbécile à Milano qui a fait pleuré ma mère ?..."

BIEN VU !...

  Un opticien vient voir un marbrier :
- " Pouvez-vous me graver une plaque pour ma boutique : Ici, examen gratuit de la vue
- " Pas de problème "
répond le marbrier
- " Parfait, ... Seulement, débrouillez-vous pour graver des lettres tellement mal foutues que les passants s'imaginent qu'ils ont absolument besoin de lunettes... "

EXAMINATUEUR !...

  Popol le carrier, revient à l'atelier de taille après s'être présenté à l'examen de cariste...
Son Chef le questionne :
- Alors, ça c'est bien passé ?... Tu as ton permis ?
- J'en sais rien.
- Comment ça ! L'examinateur ne t'a rien dit ?
- Ben non, rien ... Il a été transporté directement à l'hôpital !

Z'HÉRO SUR ZÉRO

  Lulu a 8 ans et a reçu des remontrances pour impolitesses à l'école. Sa mère est inquiète et lui demande de s'intéresser un peu plus aux choses et d'aller voir le charmant tailleur de pierre qui travaille dans son atelier juste à côté de leur maison.
Deux heures plus tard, quand il revient de sa visite, sa mère lui demande :
- " Alors Lulu qu'est-ce que tu as appris de beau ? "

- " Ben, entre autres, j'ai appris que... Quand la saloperie de clef ne rentre pas dans l'enfoiré de linteau, tu prends un putain de rabotin, tu enlèves un poil de cul d'épaisseur de chaque côté et normalement, après ça glisse tout seul comme pépé dans mémé !... "

GNON PAS CON !...

  Deux entrepreneurs tailleurs de pierre discutent de leur personnel car ils ont beaucoup de mal a recruter...
- " En tout cas ..." dit l'un " moi, je ne veux plus de Compagnons du Devoir... "
- " Ben pourquoi ?... " Dit l'autre
- " Figure-toi que le dernier que j'ai reçu en entretien a demandé à voir mon CV pour être sûr de mes compétences..."
- " Et ben !... et du coup, tu ne l'as pas embauché ?!... "
- " C'est pas ça !... C'est incroyable, mais j'ai été recalé !... "

SNIF !...

C'est la Toussaint. Dans un cimetière Parisien, un homme vient fleurir une tombe.
Son bouquet à la main, il passe près d un chinois occupé à répandre du riz sur la tombale d'un défunt.

L'homme lui demande, un rien moqueur :
- " Et vous pensez qu'un jour il va manger votre riz ?...
Le chinois lui rétorque:
- " Bien sûr ! Le jour ou le votre pourra sentir vos fleurs... "

Il y a d'autres histoires drôles par ici... Suite

Votre histoire

Votre nom ou surnom (facultatif) :
Votre adresse courriel (facultatif) :
Votre histoire :
Tapez le code affiché


www.pierres-info.fr - Mentions légales - Date de publication : samedi 18 février 2017 - Tous droits réservés